Kilauea (Hawaii) : Les premières heures de l’éruption // The first hours of the eruption

Alors que la lave continue de couler dans la Lower East Rift Zone du Kilauea, il est intéressant, au travers des images diffusées par l’USGS/HVO, de s’attarder sur les premiers moments de l’éruption.

Cela faisait plusieurs mois que l’on observait une inflation générale de la zone sommitale du Kilauea. Le niveau de la lave était relativement haut dans l’Overlook Crater de l’Halema’uma’u, ainsi que dans celui qui mijotait dans la partie ouest du cratère du Pu’uO’o. Des débordements se produisaient, comme ceux de la fin avril dans l’Halema’uma’u.

 

A noter que depuis plusieurs semaines, l’activité de la coulée 61g avait considérablement diminué et se limitait à quelques bouches éphémères dans la partie haute du champ de lave, à proximité du Pu’uO’o.

Le 27 avril, on constate la fin du débordement de l’Overlook Crater où le niveau du lac chute d’une quinzaine de mètres sous la lèvre du cratère.

Le bulletin du 1er mai du HVO indique que la situation est en train d’évoluer radicalement. Une intrusion a débuté le 30 avril dans l’East Rift Zone, depuis le Pu’uO’o jusqu’à la Highway 130. Dans le même temps, le plancher du Pu’uO’o, s’est effondré, phénomène logique puisque la lave s’est évacuée.

 

Les photos du HVO montrent les fractures ouvertes par l’intrusion magmatique, avec des débordements par endroit. Le système de fractures semble plein à ras bord. La sismicité est élevée dans la région. Le HVO met en garde la population du District de Puna sur de possibles émissions de lave dans la région.

 

Dans le même temps, le lac de lave de l’Overlook Crater ne montre aucune réaction significative à la situation dans l’East Rift Zone et maintient un niveau constant.

Dans son bulletin du 2 mai, le HVO indique que la sismicité reste élevée, avec un risque de sorties de lave dans l’East Rift Zone. Des fractures sont apparues sur certaines routes.

Au sommet, le lac de lave ne réagit toujours pas.

Le 3 mai, on observe une baisse de la sismicité dans l’East Rift Zone, avec ralentissement de la migration des événements vers la partie orientale de la zone de rift.

Au sommet, le lac de lave dans l’Overlook Crater commence à baisser sérieusement et chute d’une trentaine de mètres en 24 heures.

La sismicité reste élevée sur le Pu’uo’o, où se produit bientôt un effondrement du plancher, avec un séisme de M 5 et d’impressionnants panaches de cendre rougeâtre.

 

Le 4 mai, le HVO annonce le début officiel de l’éruption qui a débuté en fin d’après-midi le 3 mai dans les Leilani Estates où au moins trois fractures se sont ouvertes avec des projections et de petites coulées de lave.

 

Le sommet connaît une phase de déflation qui accompagne la baisse de niveau du lac de lave.

Le 5 mai, le HVO confirme la chute de la lave dans l’Halema’uma’u où des effondrements des parois se sont produits, générant des panaches de cendre.

Dans l’East Rift Zone, ouverture de nouvelles fractures. C’est le début de l’éruption qui continue toujours plus d’un mois plus tard avec les dégâts que l’on sait.

 

Dans les jours qui ont suivi, le lac de lave sommital a complètement disparu.

 

Le début de l’éruption donne l’impression que la première lave qui a provoqué l’intrusion dans l’East Rift Zone était celle stockée sous le Pu’uO’o. Ensuite, la lave du lac sommital semble avoir pris le relais. C’est probablement elle qui alimente aujourd’hui la Fracture n° 8 où l’on observe l’activité de fontaines de lave. Je pense qu’en ce moment, c’est le réservoir sommital du Kilauea qui fournit la lave et est peut-être en train de se vider tandis que le Pu’uO’o n’intervient plus dans l’éruption. Celle qui avait débuté le 3 janvier 1983 est, selon moi, bel et bien terminée.

————————————————

While lava is still flowing in Kilauea’s Lower East Rift Zone, it is interesting, through images released by USGS/HVO, to dwell on the first moments of the eruption.
A general inflation of Kilauea’s summit area had been for several months. The level of lava was relatively high in Halema’uma’u Overlook Crater, as well as in the smaller lake that was simmering in the western part of the Pu’uO’o crater. Overflows occurred in late April in Halema’uma’u (see photo above)
It should be noted that for several weeks, the activity of the 61g lava flow had decreased considerably and was limited to a few outbreaks in the upper part of the lava field, near Pu’uO’o.
On April 27th , the overflow stopped in the Overlook Crater and the level of the lake dropped about fifteen metres beneath the crater rim.
The May 1st  HVO report indicated that the situation was changing dramatically. An intrusion began on April 30th in the East Rift Zone, from Pu’uO’o down to Highway 130. At the same time, the floor of Pu’uO’o, collapsed, a logical phenomenon since the lava had evacuated. (see photo above).
The HVO photos show that fissures opened during the magma intrusion, with overflows in places. The fissure system seems full to the brim. Seismicity is high in the region. HVO warns the people of Puna District about possible lava emissions in the region. (see photo above)
At the same time, the lava lake in the Overlook Crater showed no significant response to the situation in the East Rift Zone and maintained a constant level.
In its May 2nd bulletin, HVO reported that seismicity remained elevated, with a risk of lava flows in the East Rift Zone. Fissures had opened on some roads.
At the summit, the lava lake still did not react.
On May 3rd, there was a drop in seismicity that slowed its migration toward the eastern part of the rift zone.
At the summit, the lava lake in the Overlook Crater began to drop significantly and dropped by about 30 metres in 24 hours.
Seismicity remained high on Pu’uo’o where a collapse of the floor soon occurred, with an M 5 earthquake and impressive plumes of reddish ash. (see photo above)
On May 4th, HVO announced the official start of the eruption which began in the late afternoon on May 3rd in the Leilani Estates where at least three fissures opened with projections and small lava flows (see photo above)..
The summit experienced an episode of deflation that accompanied the drop of the lava lake.
On May 5th, HVO confirmed the drop of lava in Halema’uma’u where collapses of the walls occurred, generating ash plumes.
New fissures opened along the East Rift Zone. This was the beginning of the eruption that continues a month later with the damage that I mentioned in my different posts. (see photo above).
In the days that followed, the summit lava lake completely disappeared (see photo above).

This situation gives the impression that the first lava that caused the intrusion into the East Rift Zone was the one stored under Pu’uO’o. Then the lava from the summit lake seems to have taken over. It is probably this lava that feeds today Fissure n° 8. I think that at this moment, it is Kilauea’s shallow magma chamber which is emptying and that Pu’uO’o no longer intervenes in the eruption. The one that started on January 3rd, 1983 is, in my opinion, definitely over.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s