Kilauea (Hawaii): L’éruption interdite // The forbidden eruption

Ce n’est pas le bon moment pour aller voir l’éruption sur la Grande Ile d’Hawaii. D’une part, le Parc National des Volcans est fermé jusqu’à nouvel ordre. Toute la zone sommitale est secouée par une forte sismicité et personne ne sait ce qui est susceptible de se produire dans le cratère de l’Halema’uma’u qui s’affaisse parallèlement à la déflation du sommet.
L’accès à l’éruption dans la Lower East Rift Zone est strictement interdit et contrôlé par la police. Il y a quelques jours, il se disait que des points officiels d’observation de l’éruption pourraient être mis en place dans les Leilani Estates (voir ma note du 12 juin 2018), mais les dernières nouvelles ne confirment pas vraiment cette initiative. En effet, un nouveau décret prévoit des amendes allant jusqu’à 5 000 dollars et éventuellement un an de prison pour les personnes qui seraient surprises dans la zone interdite où a lieu l’éruption.
Avant la promulgation de ce nouveau décret et des nouvelles sanctions, une trentaine de personnes avaient été arrêtées. Certaines d’entre elle pourraient subir les nouvelles sanctions si elles sont reconnues coupables.
Pendant ce temps, l’éruption se poursuit avec de grandes quantités de lave émises par la Fracture n° 8. Les fontaines atteignent une soixantaine de mètres de hauteur et construisent un cône qui ne cesse de croître tous les jours. L’éruption ne semble pas près de se terminer.
Selon la Protection Civile, 467 maisons ont été détruites par l’éruption.

———————————————–

This is not the right time to go and visit the eruption on Hawaii Big Island. For one thing, the Hawaiian Volcanoes National Park is closed until further notice. The whole summit area is shaken by elevated seismicity and nobody knows what is likely to happen within the Halema’uma’u caldera which is subsiding together with the summit deflation.

Access to the eruption site in the Lower East Rift Zone is strictly forbidden and controlled by the police. A few days ago, there was a rumour that official viewing sites of the eruption might be set up in the Leilani estates (see my post of 12 June, 2018, but the latest news do not really confirm the initiative. Indeed, a supplemental proclamation provides fines of up to $5,000 and potentially a year in jail for people convicted of loitering in the closed area that was affected by the eruption.

Prior to the enactment of more severe penalties, more than three dozen people had been cited. Some of the persons cited over the past week and a half in various closed areas could face the new penalties if convicted.

Meantime the eruption continues with large amounts of lava emitted by Fissure 8. The fountains reach 60 metres high and are building a cone that keeps growing everyday. The eruption does not seem about to end.

According to the Civil Defense, 467 houses were destroyed by the eruption.

Crédit photo: USGS

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s