Les évacués du Mayon (Philippines) // Mayon Volcano’s evacuees (Philippines)

Suite à l’éruption du Mayon, au moins 56 217 personnes étaient hébergées dans 46 centres d’évacuation le 23 janvier 2018. L’armée et la police continuent à aider les villageois à quitter leurs maisons.
Les autorités essayent d’empêcher les villageois de revenir en cachette dans leurs maisons et dans leurs fermes, ou bien d’assister à des combats de coqs, attraction  populaire dans la ville de Santo Domingo, dans la province d’Albay, en dépit de la menace du volcan et des patrouilles de police. Ces mêmes autorités ont conseillé de couper l’électricité et l’eau dans les localités situées dans la zone interdite de 8 km de rayon autour du Mayon afin de dissuader les gens de revenir chez eux.
Aucun cas de décès ou de blessure n’a été signalé. Comme je l’ai écrit précédemment, les pilotes d’avions ont reçu l’ordre de voler loin du cratère, et plusieurs vols domestiques ont été annulés.
La cendre volcanique est retombée lundi sur plus d’une douzaine de villes et villages de la province d’Albay, ainsi que dans la province voisine de Camarines Sur, avec une visibilité pratiquement nulle dans certaines localités. Un habitant a expliqué qu’il faisait nuit à midi, avec une visibilité nulle dans certaines zones parce que les nuages de cendre étaient très épais.
Plus de 30 000 masques anti-poussière et quelque 5 000 sacs de riz, ainsi que des médicaments, de l’eau et d’autres fournitures, ont été distribués dans des centres d’évacuation. Cependant, les colis alimentaires, l’eau, les médicaments et autres articles de première nécessité pourraient manquer à la mi-février si l’éruption se poursuit et que les nouvelles fournitures n’arrivent pas à temps.
Source: Wharfedale Observer.

——————————————–

Due to the current eruption of Mayon Volcano, at least 56,217 people were taking shelter in 46 evacuation camps on Tuesday and army troops and police were helping move more villagers from their homes.

Authorities struggled to prevent villagers from sneaking back to check on their homes and farms and to watch a popular cockfight in Albay’s Santo Domingo town despite the risks and police patrols and checkpoints. They have recommended electricity and water supplies be cut in communities within the no-go zones to discourage residents from returning.

There have been no reports of deaths or injuries. As I put it before, aircraft have been ordered to stay away from the crater, and several domestic flights have been cancelled.

Volcanic ash fell in more than a dozen towns in Albay and nearby Camarines Sur province on Monday, with visibility heavily obscured in a few towns because of the thick grey ash. A resident explained it was like night time at noon, there was zero visibility in some areas because the ashfall was very thick.

More than 30,000 ash masks and about 5,000 sacks of rice, along with medicine, water and other supplies, have been sent to evacuation centres. However, food packs, water, medicine and other relief goods may run out by mid-February if the eruption continues and new supplies fail to come on time.

Source : Wharfedale Observer.

Crédit photo: Wikipedia

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s