Puissant séisme dans le Golfe d’Alaska // Powerful earthquake in the Gulf of Alaska

12 heures: Un puissant séisme a été enregistré à 9h32 (TU) le 22 janvier 2018 dans le golfe d’Alaska, à 280 km au sud-est de Kodiak, avec une magnitude préliminaire de M 8,2, plus tard abaissée à M 7,9 par l’USGS. Sa profondeur était de 25 km.
Une alerte au tsunami a été émise pour les zones côtières de la Colombie-Britannique aux Aléoutiennes, ainsi que pour l’État d’Hawaï où l’alerte était en vigueur à 23h43. Le tsunami ne devrait pas frapper Homer (Alaska) avant 2h50 du matin. Il pourrait être destructeur sur les zones côtières, même loin de l’épicentre. Si les vagues atteignent Hawaii, les premières sont prévues le 23 janvier à 04h26. Des sirènes ont retenti à Kodiak et Homer (5 500 habitants), et des gens ont été évacués entre Sitka et Seward. Le séisme a réveillé les gens dans la région d’Anchorage et a été ressenti dans toute la partie centre-sud de l’Alaska.

12h15: Aux dernières nouvelles, selon le Tsunami Warning Center à Hawaii, la hauteur des vagues de tsunami ne devrait pas dépasser une trentaine de centimètres quand elles atteindront l’archipel hawaiien, ce qui est plutôt rassurant.

12h30: L’alerte tsunami vient d’être annulée pour Hawaii. Pas d’alerte non plus pour les autres régions autour de l’Océan Pacifique.

————————————-

12:00: A powerful earthquake occurred at 09:32 a.m. (UTC) on January 22nd 2018 in the Gulf of Alaska, 280 km SE of Kodiak, with a preliminary magnitude of M 8.2, later downgraded to M 7.9 by USGS. Its depth was 25 km.

A tsunami watch has been issued for coastal areas from British Columbia to the Aleutians, as well as for the State of Hawaii where the alert was effective at 11:43 p.m. The tsunami is not expected to hit Homer (Alaska) until 2:50 a.m. It could be destructive on coastal areas, even far from the epicentre. Should tsunami waves impact Hawaii, the estimated earliest arrival would be 04:26 a.m. on January 23rd.  Sirens were blasting in Kodiak and Homer (pop. 5,500), and people were evacuated from Sitka to Seward. The quake woke people up in Anchorage area and was felt around southcentral Alaska.

12:15: According to the Tsunami Warning Center in Hawaii, the height of the tsumami waves should not exceed 30 centimetres or so when they hit the archipelago. This is quite reassuring.

12:30: The tsunami alert has just been cancelled for Hawaii. No alert either for the other egions around the Pacific Ocean.

Estimation du temps de parcours des vagues de tsunami (Source: USGS)

5 réflexions au sujet de « Puissant séisme dans le Golfe d’Alaska // Powerful earthquake in the Gulf of Alaska »

  1. Bonjour et merci comme à chaque fois de nous instruire,

    Alors comment expliquer que parfois un violent séisme provoque un tsunami et d’autres fois non? Que faut-il prendre en compte à part la magnitude? La profondeur? La localisation exacte? La marée?
    Comment les scientifiques ont-ils compris que Hawaii n’était plus menacée?

    Beaucoup de questions, peut-être répondrez-vous dans un article futur…
    Merci et bon après-midi à vous et à vos lecteurs!

    J'aime

    1. Bonjour Benoît,
      Merci pour votre commentaire. Plusieurs facteurs doivent être effectivement pris en compte pour comprendre les conséquences d’un séisme: magnitude, profondeur et localisation. La marée importe peu. Dans un cas comme le séisme dans le Golfe d’Alaska, des bouées ont été installées sur l’océan; elles indiquent donc où se situe la ou les vagues de tsunami déclenchées par le séisme, ainsi que leur hauteur. La puissance de ces vagues dépend en grande partie de l’importance du décrochement qui s’est produit sous la mer. Dans le cas présent, il semble avoir eu lieu le long de la Fosse des Aléoutiennes. Les scientifiques se sont affolés en voyant la magnitude du séisme et sa faible profondeur car l’histoire montre que de tels événements peuvent déclencher de fortes vagues susceptibles de causer de gros dégâts sur les zones côtières, même loin de l’épicentre. Ce ne fut pas le cas ce matin; tant mieux! Un autre facteur important est la proximité par rapport aux côtes. Il est bien évident qu’un séisme qui se produit, comme en 1964 (M 9,2!!), à quelques dizaines de km du rivage est meurtrier car il ne permet pas de réagir pour protéger la population.
      Cordialement,
      Claude Grandpey

      J'aime

      1. Bonjour.
        Je ne sais pas si je me trompe mais si le séisme est « coulissant » le long d’une faille, il n’y a pas de soulèvement du fond de l’océan, et donc pas d’influence en surface, contrairement à un décrochement brutal avec un côté de la faille qui monte ou descend de quelques mètres.
        J’ai bon ?
        Merci et continuez !
        Frédox

        J'aime

      2. Bonjour Frédox,
        Oui, vous avez bon, même si notre connaissance des mouvements de failles reste imparfait. De toute évidence, le séisme d’hier a été provoqué par un décrochement, même si le tsunami a été de faible ampleur.
        Cordialement,
        Claude Grandpey

        J'aime

      3. Bonjour Frédox,
        Oui, vous avez bon, même si notre connaissance des mouvements de failles reste imparfait. De toute évidence, au vu de se localisation, le séisme d’hier a été provoqué par un décrochement, même si le tsunami a été de faible ampleur.
        Cordialement,
        Claude Grandpey

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s