La coulée du 27 juin (Hawaii) : Que de questions! // The June 27th lava flow (Hawaii) : So many questions!

drapeau francaisIl y a quelques jours, je posais la question «Jusqu’où peut aller la coulée de lave du 27 juin?». La nouvelle question aujourd’hui est:« Où va-t-elle aller? »En effet, il semble que la lave ait commencé à se diriger vers le nord en obéissant à la trajectoire adoptée par les coulées secondaires en amont du front de coulée principal qui s’est immobilisé le 30 décembre. La coulée la plus active se trouvait à environ 2,5 km du centre commercial de Pahoa hier matin. La lave avait parcouru environ 150 mètres vers le nord en 24 heures. Continuera-t-elle dans cette direction, ce qui l’éloignerait du MarketPlace, ou obliquera-t-elle vers le nord-est comme l’ont déjà fait d’autres bras de la coulée ? Il est également difficile de savoir à ce stade si cette nouvelle avancée de lave est en passe de devenir le front de coulée principal.
Une dernière question est de savoir si les magasins du centre commercial vont rouvrir après leur évacuation provoquée il y a quelques semaines par la menace de la lave. Des membres de la Protection Civile vont se réunir sous peu avec les commerçants pour leur donner les dernières informations.
La Railroad Avenue, l’un des itinéraires alternatifs qui a ouvert il y a quelques jours, sera à nouveau fermée à partir de mercredi pour permettre son entretien et afin d’y apporter des améliorations. Elle ne rouvrira que si la lave menace à nouveau la Route 130.

Sources: HVO, Protection Civile & prese hawaiienne.

 ——————————————-

drapeau anglaisA few days ago, I asked the question « How far can the June 27th lava flow go? » The new question is: « Where will it go? » Indeed, it seems it has started following a new path as breakouts upslope of the stalled front advance to the north. The most active breakout was located about 2.5km from Pahoa Marketplace yesterday morning. It had advanced about 150 metres to the north in 24 hours. Will it continue heading in that direction, which would take it away from the shopping centre, or turn more to the northeast as the flow’s other branches have done? That is another question ! It’s also unclear at this point whether this breakout will become the new flow front

A last question is to know whether the businesses at the shopping centre will begin to return after voluntarily evacuating. Civil Defence personnel will meet with merchants again shortly to give them the latest information.

The Railroad Avenue alternate route which opened a few days ago will close on Wednesday to allow maintenance and improvements. It will reopen only if lava again threatens Highway 130.

Sources : HVO, Civil Defence & Hawaiian newspapers.

Pahoa-blog

Carte montrant la situation le 6 janvier, avec le bras de lave le mieux alimenté qui se dirige vers le nord et de petites émissions de lave de part et d’autre de la coulée du 27 juin. (Source : USGS / HVO)

Une réflexion au sujet de « La coulée du 27 juin (Hawaii) : Que de questions! // The June 27th lava flow (Hawaii) : So many questions! »

  1. Bonjour Claude,
    Une autre question… !
    Très malmenée et trop souvent décriée pour chercher sans trouver, la Sciences et les Scientifiques par réaction restent très timides et surtout en matière de volcanologie. Par certains égards, on pourrait tout à fait comprendre cette attitude (Ex : L’équipe Italienne emprisonnée). Cependant, en quête de vérité, nous comptions sur elle pour comprendre le monde et finalement nous rassurer. Mais l’habitude comportementale aidant, ne serions-nous pas en train d’assister à une déliquescence du métier, certes lentes, mais cependant assez visible ?
    La question du jour, me la posant, je l’évoque : « La volcanologie moderne ne serait-elle pas en train de couler » ?
    Bien cordialement
    Pierre Chabat

    J'aime

    1. Bonjour Pierre,
      Je ne pense pas que la volcanologie moderne soit en train de couler. J’ai vu travailler sur le terrain les scientifiques du HVO et je n’ai rien à redire. Le problème aujourd’hui, c’est que les labos et autres institutions scientifiques ont vu leurs budgets se réduire comme peau de chagrin et, au final, ce sont des gens comme moi qui fréquentent le plus souvent les volcans actifs. Il est d’ailleurs assez comique (mais triste aussi) de voir certains scientifiques guider des groupes de touristes pour pouvoir fréquenter les volcans à moindres frais. De plus, avec l’arrivée de l’informatique, le contrôle de l’activité volcanique peut se faire à distance, sans aller se crever à grimper les volcans sur le terrain. Comme me le disait un jour Tazieff: « L’homme est foncièrement paresseux »!

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.