Tolbachik (Kamchatka / Russie)

drapeau francais.jpgEn cliquant sur le lien ci-dessous, vous verrez quatre photos de l’éruption du Tolbachik prises aujourd’hui 6 décembre 2012. Le KVERT indique que l’éruption se poursuit de manière intense et que le tremor éruptif s’est accru pendant la journée.

http://www.volkstat.ru/foto-ANO/index.php

 

drapeau anglais.jpgBy clicking on the link here below, you will see four photos of the Tolbachik eruption taken today, December 6th 2012. KVERT indicates that the eruption is going on in an intense way. The eruptive tremor has been increasing today.

http://www.volkstat.ru/foto-ANO/index.php

tolbachik,eruption,volcans,volcanoes,volcano news,images

Vue satellite de l’éruption du Tolbachik le 1er décembre 2012.

 

Ruapehu (Nouvelle Zélande)

drapeau francais.jpgLe dernier bulletin de GeoNet sur le Ruapehu laisse entendre que la situation est stable même si les volcanologues néo-zélandais considèrent que le niveau d’activité reste relativement élevé et qu’une éruption peut se produire sans prévenir.

Les mauvaises conditions météo des derniers jours n’ont pas permis d’effectuer des mesure de gaz. Vu d’avion, le lac de cratère semble calme. Sa température n’a pas évolué et demeure à 22°C.

L’activité sismique est en recul par rapport au début du mois de novembre. Le niveau d’alerte volcanique reste à 1 et la couleur pour l’aviation reste Jaune.

drapeau anglais.jpgGeoNet’s latest update for Ruapehu suggests that the situation is stable even though New Zealand scientists indicate that the volcano is still at a heightened level of unrest. An eruption could occur with little or no warning.

Poor weather conditions made it impossible to perform gas measurements. Observations from the airplane showed that the crater lake remains quiet. Water temperature is static at about 22°C.

Seismic activity is lower than in the early part of November. The Volcanic Alert Level remains at 1 and the Aviation Colour Code remains at Yellow.

Hawaiian Volcano Observatory

L’ Hawaiian Volcano Observatory (HVO) est l’un des plus actifs au monde et sûrement celui qui a établi les meilleurs liens avec le public. 2012 marquait le centième anniversaire de sa création sous la houlette de Thomas A. Jaggar. L’événement a été marqué par des expositions, des conférences et des journées « portes ouvertes » qui ont permis à plus de 1400 personnes d’observer les équipements utilisés par les scientifiques pour contrôler l’activité volcanique. A l’occasion de cet anniversaire, le HVO a réalisé une plaquette intitulée “The Story of the Hawaiian Volcano Observatory—A Remarkable First 100 Years of Tracking Eruptions and Earthquakes” que l’on pourra consulter à cette adresse: pubs.usgs.gov/gip/135/

L’année 2013 sera tout aussi active au HVO. Elle marquera le 30ème anniversaire du début de l’éruption du Kilauea le 3 janvier 1983. Ce sera aussi le 5ème anniversaire de l’éruption  sommitale actuelle qui a commencé le 19 mars 1998.

Comme je le disais à Jim Kauahikaua, responsable du HVO, lors de ma dernière visite à Hawaii, les scientifiques présents sur la Grande Ile ont vraiment beaucoup de chance ! Contrairement à d’autres observatoires comme celui de la Réunion où l’activité volcanique est ponctuelle, il se passe toujours quelque chose sur le Kilauea, que ce soit dans le cratère de l’Halema’uma’u, celui du Pu’uO’o, ou sur la plaine côtière.

Un concours de dessins a été organisé auprès des établissements scolaires hawaiiens au moment du Centenaire de l’Observatoire. La réalisation qui a remporté le 1er prix est très révélatrice (voir ci-dessous). On y voit les hélicoptères qui tournent autour du volcan en éruption, tandis que des guerriers hawaiiens essayent de défier le feu de la Terre, nous rappelant à quel point les traditions sont ancrées sur la Grande Ile. Pele n’est pas une déesse pour touristes !

HVO-blog.gif

(Avec l’aimable autorisation du HVO)