Etna (Sicile / Italie)

drapeau francais.jpgVoici plusieurs bonnes séquences vidéo du paroxysme du 24 avril tournées par Marco Fulle depuis la Schiena dell’Asino, à environ 4 km du cratère. Les vidéos ont été réalisées avec un boîtier Nikon 7000 et des objectifs de 135 et 300 mm.

http://www.swisseduc.ch/stromboli/etna/etna11/etna1204-en.html

 

drapeau anglais.jpgHere are some good videos of Mount Etna’s latest paroxysm (April 24th) by Marco Fulle. Marco filmed the eruption from the Schiena dell’Asino, about 4km south of the vent. All videos were filmed with a Nikon D7000 camera coupled with 135mm and 300mm lenses..

http://www.swisseduc.ch/stromboli/etna/etna11/etna1204-en.html

 

Nevado del Ruiz (Colombie)

drapeau francais.jpgDans le bulletin du 24 avril 2012, l’INGEOMINAS indique que le système volcanique du Nevado del Ruiz reste instable et que le niveau d’alerte de couleur Orange (éruption probable en termes de jours ou de semaines) doit être maintenu.

La sismicité montre des variations, tant dans le nombre que dans l’intensité des événements.

Les webcams montrent des colonnes de gaz et de vapeur qui s’élèvent jusqu’à 500 mètres en moyenne au-dessus du volcan.

Les émissions de SO2 restent élevées.

L’INGEOMINAS recommande aux autorités locales de tenir le public informé et de lui indiquer les démarches à accomplir en cas d’éruption, le tout dans le cadre d’une campagne efficace de prévention.

 

drapeau anglais.jpgIn a report released on April 24th 2012, INGEOMINAS indicates that the volcanic system of Nevado del Ruiz is still instable and the colour of the alert level needs to be kept at Orange (an eruption is probable in a matter of days or weeks).

Seismicity is irregular, whether in the number or the intensity of the events.

The webcams show columns of gas and steam that usually rise up to 1,500 metres above the volcano.

SO2 emissions remain elevated.

INGEOMINAS advises local authorities to keep the public informed about volcanic activity and what they should do in case of an eruption. This is part of the prevention campaign.

Nevado-ruiz.jpg
Le Nevado del Ruiz hier matin (heure locale) vu par la webcam sur le Cerro Guali.

 

 

Popocatepetl (Mexique)

drapeau francais.jpgLa NASA vient de mettre en ligne une photo du Popocatepetl prise depuis l’espace le 23 avril 2012 par le satellite Terra. Les couleurs sont bien sûr fausses et le rouge correspond aux forêts et à la végétation autour du volcan. On voit parfaitement le panache de gaz qui s’échappe du volcan en direction de l’est.

Vous obtiendrez une image de meilleure résolution en cliquant sur ce lien :

http://eoimages.gsfc.nasa.gov/images/imagerecords/77000/77753/popocatepetl_ast_2012114_lrg.jpg

S’agissant de l’activité volcanique, le CENAPRED fait état d’une augmentation de l’activité sismique au cours des dernières 24 heures.

 

drapeau anglais.jpgNASA has just released a photo of Popocatepetl taken from space by the Terra satellite on April 23rd 2012. The colours are false. The red depicts forests and vegetation surrounding the volcano. A plume of gas and steam can be seen drifting east above the crater.

You’ll get a higher resolution image by clicking on this link:

http://eoimages.gsfc.nasa.gov/images/imagerecords/77000/77753/popocatepetl_ast_2012114_lrg.jpg

As far as volcanic activity is concerned, CENAPRED indicates there has been an increase in seismicity during the last 24 hours.

 

Popo-blog.jpg
(Avec l’aimable autorisation de la NASA)

 

L’Erta Ale: un sacré incinérateur!

On trouve vraiment de tout sur YouTube! En cliquant sur le lien ci-dessous, vous verrez une vidéo montrant une personne en train de jeter un sac de détritus (essentiellement des restes de nourriture) d’une trentaine de kilos sur la lave du célèbre lac de l’Erta Ale. La surface du lac se trouve à environ 80 mètres sous le lanceur. Au début, on voit le sac se consumer très vite lorsqu’il touche la surface, puis surgit une violente activité de fontaine de lave. L’explication est probablement la suivante: en perçant la croûte, le sac a provoqué la brusque libération des gaz qui étaient emprisonnés dessous. Cette brusque libération a entraîné la lave très fluide et donné naissance au spectaculaire bouillonnement.

Suite à cette vidéo, mieux vaut ne pas imaginer ce qu’il adviendrait d’une personne qui ferait une chute dans le lac de lave. On a vu le sac de 30 kg perforer la croûte de cette lave très chaude et donc très fluide. Il en serait de même d’une personne de 70 ou 80 kg ! Brrrr ! Ça fait froid dans le dos !

http://www.youtube.com/watch?v=kq7DDk8eLs8&feature=share

 

Errare humanum est…

Mon ami Boris Behncke (INGV Catane) fait partie de ces scientifiques que j’apprécie car – contrairement à certains de ses collègues – il a compris depuis longtemps que les volcans donnaient une leçon de modestie aux pauvres humains que nous sommes.

C’est dans cet état d’esprit qu’il fait remarquer sur un blog voisin du mien que nous restons bien démunis devant un volcan comme l’Etna qui, pourtant, est équipé d’instruments de toutes sortes et fait l’objet d’un grand nombre d’études depuis des lustres.

Par exemple, le dernier paroxysme montre, selon Boris, toute la difficulté que nous avons à comprendre les systèmes volcaniques complexes et à prévoir leur comportement.

Ce qui s’est passé pendant les premières heures du 24 avril était la répétition d’un phénomène que l’on a pu observer quelque 200 fois depuis 1995. Pendant les quelques jours qui ont précédé, on a pu observer les signes avant-coureurs habituels, avec des panaches de cendre et une petite activité strombolienne à l’intérieur du Nouveau Cratère SE (NCSE). Malgré cela, malgré tous les instruments de mesure, malgré toutes des données accumulées pendant les dernières décennies, nous n’avons pas été capables de prévoir exactement l’activité qui allait donner naissance à des fontaines de lave au plus fort de l’événement ! Nous savions que le paroxysme allait se produire mais la phase de préparation a été beaucoup plus longue que précédemment. Pourquoi ? Aucun scientifique ne peut donner une réponse définitive.

Comme Boris, je reconnais humblement que je me suis fait piéger. Au moment d’aller me coucher hier soir, j’ai remarqué que le tremor amorçait sa phase descendante, ce qui n’a pas manqué de me surprendre pour deux raisons : d’une part le paroxysme allait se dérouler sans sa phase la plus intense ; d’autre part, les tracés sismiques montraient une certaine stabilité que l’on pouvait attribuer à l’écoulement de lave qui avait lieu depuis l’après-midi, phénomène qui ne s’était pas produit lors des paroxysmes précédents. C’est ce qui ma conduit à écrire que ladite coulée de lave avait peut-être « pompé »l’énergie du NCSE. Le volcan m’a donné tort et j’ai bien été obligé de reconnaître mon erreur ce matin !

 

Baisse du niveau d’alerte du Puyehue (Chili)

drapeau francais.jpgSuite à la baisse de la sismicité et à l’absence de tremor éruptif, l’OVDAS a décidé de mettre fin à l’alerte Rouge établie sur le Puyehue le 4 juin 2011. Le volcan est maintenant en alerte Jaune, ce qui élimine un certain nombre de contraintes pour les populations vivant à proximité. L’alerte Jaune suppose « un renforcement du suivi technique du comportement du complexe volcanique ». La Protection Civile doit continuer à se tenir prête à mettre en œuvre des plans d’urgence pour le cas où la situation viendrait à se modifier.

 

drapeau anglais.jpgFurther to a decrease in seismicity and the eruptive tremor, OVDAS has decided to lower the Red alert level that was enforced on Puyehue on June 4th 2011. The colour of the alert level on the volcano is now Yellow, which eliminates quite a large number of constraints for the people who live close to the volcano. The Yellow alert means that « the behaviour of the volcanic complex should be carefully monitored ». The Civil Defence should be ready to trigger emergency measures if the situation were to change.

 

Etna (Sicile / Italie)

drapeau francais.jpgContrairement à ce que j’écrivais hier soir au vu du tremor, avant d’aller dormir, l’Etna n’avait pas dit son dernier mot ! Après une très longue phase d’effusion accompagnée d’épisodes stromboliens, le NCSE a donné son spectacle habituel de fontaine de lave vers 4 heures du matin (heure locale). On peut se rendre compte de l’ampleur du phénomène sur la vidéo ci-dessous tournée depuis Giarre au SE du volcan. On entend nettement les retombées de lapilli.

http://www.youtube.com/watch?v=WQNxeLnN3jI

 

drapeau anglais.jpgContrary to what I wrote last night before going to bed when looking at the tremor, Mount Etna had not said its last word! After a very long effusion episode with a few strombolian episodes, the NSEC started its usual show of lava fountaining  at 4:00 or so this morning (local time). One can have an idea of the fullness of the phenomenon by watching the video here below that was shot from Giarre, to the SE of the volcano.

http://www.youtube.com/watch?v=WQNxeLnN3jI

 

Etna-23-avril.jpg
L’activité sismique au coeur du paroxysme