Géothermal ou géothermique?

L’auteur d’un des derniers commentaires de ce blog demande si l’on doit dire « géothermal » ou « géothermique ».  La réponse est facile : le mot « géothermal » n’existe pas dans la langue de Victor Hugo ; il appartient uniquement à celle de Shakespeare où il signifie « géothermique ». C’est de manière abusive que l’on utilise « géothermal » à tort pour faire référence à des sources chaudes. Je reconnais humblement que mon bilinguisme me conduit parfois à commettre cette erreur.

S’agissant des sources chaudes de Yellowstone, par exemple, il est préférable de parler de bassins hydrothermaux. On parlera également de bouches hydrothermales pour désigner les « fumeurs »  noirs au fond de l’océan. Quand ils font référence aux stations thermales de leur pays, les Britanniques se contentent d’utiliser le mot « spa ».

L’adjectif « géothermique », quant à lui, sera réservé à l’énergie du même nom, ou aux centrales que l’on rencontre dans des pays comme l’Islande ou la Nouvelle Zélande.

 

Yell blog.jpg
Bassin hydrothermal à Yellowstone
Geothermie-NZ.jpg
Centrale géothermique en Nouvelle Zélande
(Photos: C. Grandpey)