Le Kilauea: un volcan gentil?

Au cours d’une conférence lors de la réunion annuelle de l’American Geophysical Union à San Francisco le 6 décembre dernier, Don Swanson – géologue bien connu du HVO – a attiré l’attention du public sur le risque d’activité explosive sur le Kilauea. Il a rappelé que le volcan hawaiien n’avait pas toujours connu une activité effusive paisible comme c’est le cas à notre époque. Swanson a en particulier fait référence à une éruption de novembre 1790 au cours de laquelle quelque 400 guerriers avaient perdu la vie sous les blocs incandescents propulsés par le volcan. Plus récemment, en mai 1924, un photographe a perdu la vie au cours d’une phase explosive du Kilauea.

Les techniques modernes de datation ont permis aux scientifiques américains de découvrir que d’autres épisodes explosifs du Kilauea avaient eu lieu dans le passé. Ils pensent que ces éruptions violentes ont, pour la plupart, une origine phréato-magmatique. Il se peut aussi que, dans des temps reculés, le CO2 ait joué un rôle dans cette activité explosive.

Au cours des 2500 dernières années, 60% de l’activité du Kilauea a été explosive et elle a été effusive pendant les 40 autre pour cent. Selon Dan Swanson, ce serait une erreur de se complaire dans les coulées de lave telles que nous les connaissons aujourd’hui.

Le retour à une période explosive poserait un gros problème car le sommet du Kilauea devrait être évacué et le Parc des Volcans devrait être fermé pendant une longue période. On imagine facilement les effets désastreux que cela aurait sur l’économie de l’archipel hawaiien qui tire une grande partie de ses revenues du tourisme.

 

ESA-40-bis.jpg
Aujourd’hui, les explosions se produisent essentiellement sur le littoral quand la lave entre en contact avec l’océan.
(Photo: C.Grandpey

 

Gamalama (Indonésie)

drapeau francais.jpgL’éruption du Gamalama se poursuit. Voici une vidéo montrant les torrents de boue et la fuite des habitants. Il faudrait toutefois savoir si les lahars sont le fait de l’éruption actuelle ou la remobilisation par les fortes pluies des matériaux déposés par les éruptions précédentes, ce qui semble l’hypothèse la plus probable.

http://www.wtol.com/story/16216546/thousands-flee-from-ternate-island-as-mount-gamalama-continues-to-spew-ash-and-lava

 

drapeau anglais.jpgThe eruption of Gamalama is going on. Here is a video showing the mudflows and the flight of the local population. However, it would be interesting to know if the lahars are caused by the current eruption or by the heavy rains carrying materials left by previous eruptions, which seems to be more likely.

http://www.wtol.com/story/16216546/thousands-flee-from-ternate-island-as-mount-gamalama-continues-to-spew-ash-and-lava