Etna & Stromboli (Sicile / Italie)

drapeau francais.jpgDans son rapport sur l’activité des volcans siciliens en novembre 2011, l’INGV nous rappelle que l’Etna n’a connu qu’un seul paroxysme au cours de ce mois. Il a eu lieu le 15 novembre, après 23 jours de calme sur le volcan. Suite à ce dernier paroxysme, le nouveau Cratère SE a pris de la hauteur et domine sa base de 180-200 mètres.

Des explosions en profondeur continuent à se faire entendre dans le Cratère NE.

La Bocca Nuova est toujours obstruée par des matériaux d’écroulement de ses parois. I l y a quelques jours à Villebon, lors de l’hommage rendu à François Le Guern, Franco Emmi me faisait part de ses craintes sur le risque d’explosion de ce cratère suite à l’accumulation des gaz. Cette crainte était justifiée puisque le cratère a connu une séquence explosive hier matin à 9h07. L’événement est d’ailleurs parfaitement visible sur les sismos et le tremor.  La prorogation d’interdiction d’accès au sommet de l’Etna récemment décrétée par la Préfecture de Catane semble donc d’actualité.

 

Dans le même temps, le Stromboli montre une activité faible à moyenne se traduisant par des explosions dans les parties nord et sud du cratère, avec ponctuellement une activité de spattering donnant naissance à de petites coulées dans la partie sud.

 

 

drapeau anglais.jpgIn its report about the activity of Sicilian volcanoes in November 2011, INGV reminds us that Mount Etna went through a single paroxysm on November 15th, after 23 days of quiescence. Due to that event, the new SE Crater is now 150-200 metres high.

Explosions can still be heard deep within the NE Crater.

Bocca Nuova is clogged with collapse materials from its walls. A few days ago at Villebon, during the homage paid to François Le Guern, Franco Emmi told me he feared an explosion of the crater because of the accumulation of gas. This fear was justified as the crater went through an explosion yesterday at 9:07. The event can clearly be seen on the seismographs and the tremor. The interdiction of access to the summit of the volcano is then fully justified.

 

Meantime, activity of Stromboli ranges from low to moderate with explosions in the northern and southern parts of the crater. Spattering can occasionally be observed in the southern part, with short-lived lava flows.