Katla (Islande): vous avez dit « imminent eruption »?

On peut lire ces jours-ci dans la presse anglo-saxonne – en particulier sur le site web de la BBC – un de ces articles que j’ai du mal à accepter. Ils font partie du journalisme à sensations de bas étage dont le seul but est d’alarmer inutilement les foules afin de vendre journaux et magazines.

 

Le dernier en date fait référence au Katla en Islande dont certains prévoyaient déjà l’éruption à l’époque de celle de l’Eyjafjallajökull, sous prétexte que les deux volcans pourraient avoir le même système d’alimentation, ce qui n’a jamais été prouvé. Sur le site de la BBC, on peut lire que l’on observe actuellement « les signes d’une éruption volcanique imminente qui pourrait être l’une des plus puissantes jamais connues par le pays depuis près d’un siècle ». Or, à ce jour, il n’y a pas de signes d’éruption imminente. Certes, la sismicité est quelque peu élevée au niveau du glacier Myrdalsjökull sous lequel se cache le volcan, mais rien ne dit qu’elle est annonciatrice d’une éruption imminente (voir ci-dessous). De plus, cette sismicité est souvent très superficielle (les derniers événements en date se situent à environ 1 km sous la surface) et on pense de plus en plus qu’elle est due à une activité géothermale sous le glacier. Prétendre, comme le fait la BBC, que « plus de 500  secousses à l’intérieur et autour de la caldeira du Katla au cours du dernier mois suggèrent un mouvement du magma et certainement qu’une éruption imminente » est une affirmation gratuite qui ne repose sur rien de valable.

 

Katla-decembre-2011.jpg

Un article de presse volcanique sans catastrophisme ne saurait exister et ceux de la presse anglo-saxonne n’échappent pas à la règle ! On nous rappelle que « le Katla appartient à un système volcanique qui comprend les cratères du Laki » dont l’éruption de 1783 «  a tué un Islandais sur cinq, exterminé la moitié du bétail de l’Islande » et « modifié le climat de la Terre ». Tout cela est vrai, mais quand le journaliste écrit : « on  espère certainement que l’éruption du Katla ne ressemblera pas à cela », j’ai des doutes sur sa sincérité !

 

Pour couronner le tout, l’article nous rappelle que la dernière grosse éruption du Katla a eu lieu en  1918, que le volcan entre en éruption tous les 40 ou 80 ans et donc qu’il est « long overdue », autrement dit très en retard sur son tableau de marche ! Il faut noter que le mot « overdue » est actuellement à la mode, de même que la notion de cycle volcanique, et j’ai exprimé à plusieurs reprises mes grandes réserves à ce sujet.

 

La seule partie raisonnable de l’article de la BBC est sa conclusion où le journaliste indique que « les scientifiques ne savent pas comment peut évoluer » la situation du Katla. Il ajoute – toujours avec le même bon sens – que les éruptions volcaniques ne sont pas la plus grande menace pour les glaciers islandais, même si elles les font parfois fondre. Le vrai danger, c’est le réchauffement climatique : « Les glaciers sont devenus moins épais et ont commencé à reculer de manière spectaculaire au cours des dernières décennies, entraînant une hausse du niveau de la mer qu’aucune éruption du Katla – aussi forte soit-elle – ne réussira à égaler ».

 

Les articles que l’on peut lire dans différents journaux ont mis mal à l’aise la communauté scientifique islandaise qui s’étonne d’apprendre qu’une éruption du Katla serait imminente! Dans un article intitulé « L’Islande essaye de calmer les craintes d’une éruption du Katla dans la presse internationale », les autorités islandaises indiquent sur le site web Iceland Review qu’un tel danger n’existe pas à l’heure actuelle et que les touristes peuvent venir sans crainte visiter le pays. Elles confirment par ailleurs que le Katla est en permanence sous étroite surveillance.