Kilauea (Hawaii / Etats Unis)

drapeaufrancais.jpgLa lave reste bien présente dans l’Halema’uma’u et dans le Pu’uO’o. Dans le premier nommé, son niveau fluctue en fonction des épisodes de gonflement et de dégonflement du Kilauea. S’agissant du Pu’uO’o, les images mises en ligne par le HVO (http://hvo.wr.usgs.gov/kilauea/update/images.html) sont fort intéressantes car elles montrent à quel point le niveau de la lave s’est élevé dans le cratère. Au moment des prises de vue, la lave se trouvait tout juste à un mètre sous la lèvre E. Comme une nouvelle source est apparue depuis dans ce secteur du Pu’uO’o, il est fort probable que la lave a maintenant commencé à déborder sur le flanc E du cône.

drapeau anglais.jpgLava is still present both in Halema’uma’u and Pu’uOo. In Halema’uma’u, its level varies according to the D/I events on Kilauea. As far as Pu’uO’o is concerned, the recent images on the HVO website (http://hvo.wr.usgs.gov/kilauea/update/images.html) are very interesting as they show how high lava is now within the crater. When the photos were taken, lava was one metre below the eastern rim. As a new source has just appeared in that part of the carter, lava may have overtopped the eastern rim of the cone..

Tambora (Indonésie)

drapeaufrancais.jpgLe niveau d’alerte du Tambora a été élevé à 3 (sur une échelle de 4) le 8 septembre. Les 6 et 7 septembre, un épisode de tremor permanent a été enregistré, ainsi que 40 séismes superficiels, d’origine volcanique, le 7 septembre. Une zone d’exclusion de 3 km de rayon a été mise en place autour du volcan.

Deux villages – Pancasila et Doro Pet – sont particulièrement exposés car ils se situent à moins de 5 km du sommet qui domine la région de ses 2850 mètres. Pour mémoire, l’éruption du Tambora le 10 avril 1815 a tué au moins 71 000 personnes. 11 000 ont été des victimes directes de l’éruption tandis que les 60 000 autres sont mortes suite à la famine et aux maladies provoquées par les retombées de cendre sur les récoltes de la région.

L’éruption de 1815 a également eu des effets sur le climat de la planète et a provoqué un « hiver volcanique ». En 1816, l’Europe et l’Amérique du Nord ont connu des récoltes désastreuses et la pire famine du 19ème siècle. 1816 a été surnommée « l’année sans été ».

 

drapeau anglais.jpgThe alert level of Tambora volcano was raised to 3 (out of maximum 4) on September 8th. On September 6th-7th, continuous tremor was recorded, with 40 shallow volcanic earthquakes on September 7th. A 3-km exclusion zone has been placed around the volcano.

Two villages, Pancasila and Doro Pet, are particularly vulnerable as they are located within 5 kilometres from the summit which has a height of 2,850 m.

Tambora’s eruption of April 10th, 1815, killed at least 71,000 people. Around 11,000 were killed directly by the eruption and the remaining 60,000 or more died in the aftermath from starvation and disease as the eruptive fallout ruined the agricultural crops of the region. The eruption also caused significant global climate anomalies such as the phenomenon known as a « volcanic winter. » In 1816, Europe and North America suffered massive crop failures and the worst famine of the 19th century That year became known as the « year without a summer. »