Hello from Alaska ! (4)

Après la traversée du Yukon – et avant d’y revenir très bientôt – je fais actuellement étape à Haines, petite ville du sud-est de l’Alaska, qui s’est développée en 1898-1899 avec la ruée vers l’or dans le Klondike. A cette époque, quelque 30 000 habitants vivaient à Haines, contre à peine 2 000 aujourd’hui. C’est la position stratégique de la bourgade par rapport au parc des glaciers de Glacier Bay qui avait motivé mon étape. Le survol de la région à bord d’un petit avion m’a permis d’en « prendre plein les yeux » en passant d’un glacier à l’autre en l’espace de quelques minutes. Ce fut aussi l’occasion de constater que, comme ailleurs sur la planète, les glaciers de l’Alaska sont en train de fondre et de reculer dans la montagne. L’excellent pilote qui me faisait découvrir les sites m’a confirmé cette inquiétante situation en ajoutant que l’Alaska était également victime de la pollution en provenace d’autres pays comme la Chine.

La faune est très abondante à Haines et dans les environs. Chaque année, des centaines d’aigles-pêcheurs viennent se gaver de saumons à l’automne et tiennent compagnie aux ours qui, eux aussi, emmagasinent des protéines avant l’hibernation hivernale. Comme ailleurs en Alaska, la remontée des saumons est impressionnante sur la Chilkat River.

TVB

Glacier.jpg
Ours Haines.jpg
(Photos: C. Grandpey)