Lewotobi (Indonésie)

drapeaufrancais.jpgSuite à une augmentation de la sismicité, le niveau d’alerte du Lewotobi est passé de 1 à 2 (sur une échelle de 4) le 1er septembre, avec une zone d’exclusion de 1 km autour du cratère. Le nombre habituel de séismes superficiels est de 5 à 10 par jour. Ce nombre s’est accru à partir du 27 août avec 50 événements, puis 54 le 28 août, 19 le 29 août, 24 le 30 août et 9 le 31 août.

drapeau anglais.jpgDue to an increase in seismic activity, the alert level of Lewotobi was increased to level 2 (out of a maximum 4) on September 1st and a 1 km exclusion zone has been placed around the crater . The background level of shallow volcanic earthquakes at the volcano is between 5-10 per day. The number of shallow volcanic earthquakes increased to 50 on August 27th, 54 on August 28th, 19 on August 29th, 24 on August 30th, and 9 on August 31st. A 1 km exclusion zone has been placed around the crater

Hello from Alaska! (1)

Après un voyage sans histoire via Seattle et le Mont Rainier, me voici de nouveau en Alaska avec une première étape obligatoire à Anchorage que je retrouve avec le même plaisir. Lorsque l’on se trouve dans cette ville, on ne peut oublier le terrible séisme d’une magnitude de 9,2 qui a secoué la ville le 27 mars 1964 à 17h36. Un parc et un musée (avec simulateur sismique) lui sont consacrés. Un panneau rappelle que le tremblement de terre a déclenché un gigantesque glissement de terrain à Anchorage. 75 maisons furent détruites et quatre personnes perdirent la vie au cours de la catastrophe.

Toutefois, c’est le tsunami généré par le séisme qui causa le plus grand nombre de victimes à Seward (12 morts), Whittier (12 victimes également) et à Valdez où 28 personnes furent tuées par la vague d’une hauteur estimée à 60 mètres !

Un séisme de M6,8 a été enregistré avant-hier au large des Aléoutiennes (avec alerte tsunami vite annulée) mais il n’a pas été ressenti sur la terre ferme. Il ne se passe guère de journées sans que la terre tremble en Alaska, mais les secousses sont souvent trop faibles pour que la population s’en rende compte. 

J’essaierai de vous donner des nouvelles régulièrement (avec un décalage horaire de 10 heures), mais cela dépendra de la connexion Internet qui n’est pas toujours évidente dans les endroits reculés de cet Etat.

TVB.

Anchorage earthquake 01.jpg

 

Anchorage earthquake 02.jpg
(Photos: C. Grandpey)