Yogjakarta sous la menace du Merapi?

Devant la puissance des éruptions de ces derniers jours, volcanologues et autorités locales se demandent si la ville de Yogjakarta ne va pas être touchée à son tour par les nuages de cendre du Merapi. C’est surtout le vent qui est inquiétant, car il contribue à accélérer le déplacement des coulées pyroclastiques, comme ce fut le cas vendredi matin quand des villages que l’on pensait en sécurité ont été dévastés par les avalanches incandescentes qui ont parcouru 17 km.

Avec les fortes pluies, les lahars sont une autre menace, y compris pour Yogjakarta qui est traversée par la rivière Code. Il est recommandé à la population d’éviter les ponts et d’évacuer les maisons situées sur les berges. Les autorités rappellent que les lahars peuvent être aussi meurtriers que les coulées pyroclastiques. Un reportage de la télévision indonésienne montre parfaitement les conséquences des coulées pyroclastiques et des lahars.

http://www.metrotvnews.com/read/newsvideo/2010/11/06/116408/Kali-Gendol-Tak-Berfungsi-Tertutup-Material-Vulkanik

Les problèmes respiratoires sont de plus en plus fréquents avec la pollution de l’air par la cendre. Normalement, il ne devrait pas y avoir plus de 230 microgrammes de particules par mètre cube d’air. Pourtant, dans une douzaine de régions autour du volcan, la concentration est trois fois supérieure. Le maximum enregistré est de 1819 microgrammes dans le secteur de Sleman. Il est recommandé à la population de garder un masque devant la bouche et le nez. L’aéroprt de Yogjakarta dont les pistes sont recouvertes de cendre est toujours fermé et plusieurs compagnies aériennes ont annulé leurs vols pour cette destination.

Devant la gravité de la situation, le Président indonésien a décidé d’établir ses quartiers à Yogjakarta pour quelques jours afin de rassurer la population. Il a promis des aides aux villageois sinistrés et a indiqué qu’ils seraient dédommagés pour la perte de leur bétail.

Pour l’anecdote, il est à noter que 75 habitants du village de Selo à 4,5 km du Merapi refusent toujours d’obéir aux ordres d’évacuation sous prétexte que l’esprit qui garde leur village ne leur a pas dit de partir…

Source : The Jakarta Globe.

Ci-dessous une carte montrant l’étendue des émissions de SO2 du Merapi:

SO2-Merapi.jpg

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.