Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion)

Comme je l’indiquais dans ma note d’hier, la crise sismique enregistrée dans la nuit de jeudi à vendredi sur le Piton de la Fournaise a pris fin à 5 heures du matin, sans que le magma perce la surface. Dans la journée de vendredi, la sismicité était redevenue quasiment normale. Toutefois, la situation peut évoluer brutalement. Selon le sismologue de l’Observatoire, le magma qui était jusqu’à présent stocké au niveau de la mer se trouve maintenant à environ 1 km sous la surface qu’il pourrait atteindre rapidement. Comme le fait remarquer le Journal de l’Ile, depuis l’éruption d’avril 2007, le Piton ne fonctionne plus comme avant. L’ascension du magma se fait maintenant par à-coups, «mettant en jeu de faibles volumes, et souvent espacés d’une semaine, le temps que le système soit réalimenté et à nouveau mis en pression ».

Se pose maintenant la question de savoir si l’Enclos peut être à nouveau ouvert au public. Il ne faudrait pas que le volcan entre en éruption au moment où des centaines de randonneurs s’y promènent…

Une nouvelle fois, la situation du Piton montre bien les limites actuelles de la prévision volcanique. Nous savons qu’une éruption est susceptible de se produire, mais nous sommes encore incapables de dire où et quand. Les volcanologues sont confrontés – comme à Hawaii – à un volcanisme de point chaud donc, en théorie, le plus facile à étudier. Le Piton et le Kilauea sont truffés d’instruments et pourtant l’étape finale de la prévision reste sans réponse. Dans les deux cas, ce n’est pas trop important au niveau de la prévention, car des zones habitées ne sont pas vraiment menacées par la lave. Ce sera très différent lorsqu’un volcan explosif comme le Vésuve décidera de se réveiller. Il faudra agir très vite et savoir s’il faut évacuer des centaines de milliers de personnes…

Kliuchevskoi (Kamchatka / Russie)

drapeau francais.jpgLe Kliuchevskoi reste très actif, avec une sismicité supérieure à la normale et une coulée de lave sur son versant SO. Les panaches de cendre s’élèvent jusqu’à 5 – 7 km d’altitude. Les images satellites montrent une forte anomalie thermique sur le volcan ainsi que de possibles séquences éruptives les 21 et 22 septembre. De plus, une activité strombolienne a été observée le 11 septembre. La couleur du niveau d’alerte pour l’aviation reste à l’Orange.

Source : KVERT.

 

drapeau anglais.jpgKliuchevskoi is still very active with seismicity above background levels and a lava flow on the SW flank. Ash plumes are rising up to 5 – 7 km a.s.l. Satellite images are showing a large thermal anomaly over the volcano, as well as possible eruptions on September 21st and 22nd. Besides, strombolian activity was observed on September 11th. The Aviation Color Code level remains at Orange.

Source: KVERT.