Planchón-Peteroa (Chili)

drapeau francais.jpgSelon le SERNAGEOMIN (l’équivalent de notre BRGM), le volcan Planchón (aussi connu sous l’appellation Planchón-Peteroa) sur le frontière entre le Chili et l’Argentine, est entré en éruption au cours des derniers jours, avec des émissions de gaz et de matériaux pyroclastiques. Lundi, le panache montait jusqu’à 1200 mètres au-dessus du cratère. Le volcan, situé à environ 200 km au sud de Santiago, émet un panache de gaz depuis plusieurs années. L’éruption est qualifiée de « mineure » par le SERNAGEOMIN.

Le GVN indique que « les éruptions historiques du complexe Planchón-Peteroa sont explosives pour la plupart, même si des coulées de lave sont apparues en 1837 et 1937 ». La dernière éruption a eu lieu en 1998.

Le Ministère de l’Intérieur a mis en alerte plusieurs communes situées à une soixantaine de kilomètres au nord-ouest de l’édifice. Elles se trouvent le long des rivières qui descendent du volcan et le risque de lahars doit être pris en considération. .

 

 

drapeau anglais.jpgAccording to Chile’s National Geology and Mining Service, the Planchón volcano (also known as Planchón-Peteroa), on the border between Argentina and Chile, started erupting in the past few days, spewing pyroclastic material and gases. On Monday, the plume reached as high as 1,200 metres above the crater. The volcano, which is located 200 km south of Santiago, has had a permanent plume of smoke for several years. The geology service described the eruption as « minor. »

According to the Global Volcanism Network, « historical eruptions from the Planchón-Peteroa complex have been dominantly explosive, although lava flows were erupted in 1837 and 1937 ». The last eruption occurred in 1998.

The Interior Ministry has warned several villages located 30 miles NW of Planchón, along the rivers coming from the volcano, against the risk of possible lahars.

Soufriere Hills (Ile de Montserrat)

drapeau francais.jpgLes bulletins du MVO se suivent et se ressemblent. En effet, l’activité du volcan est restée faible la semaine dernière. On a enregistré 8 signaux d’éboulements, quatre événements volcano-tectoniques, un événement longue période et quatre séismes hybrides.

La lente dégradation du dôme se poursuit, accompagnée de petites coulées pyroclastiques qui ne parcourent guère plus de 1,5 km, essentiellement dans la Gages Valley. Le passage de la tempête Earl et les fortes pluies qui l’ont accompagnée ont provoqué de nombreux lahars dans la plupart des vallées.

Les émissions moyennes de SO2 sont de 376 tonnes par jour, avec un maximum de 428 tonnes et un minimum de 324.

Le niveau d’alerte reste à 3.

 

drapeau anglais.jpgThe activity reports issued by the MVO all look the same. Indeed, activity at the Soufrière Hills Volcano has still been low over the past week. 8 rockfall signals, 1 long-period, 4 volcano tectonic and 4 hybrid earthquakes have been recorded.

Slow degradation of the lava dome continues with occasional small pyroclastic flows whose maximum runout is 1.5 km, mainly in Gages valley. The passing of hurricane Earl and the heavy rains that accompanied it triggered numerous lahars in most valleys.   

The average SO2 measurement is 376 tons per day, with a maximum of 428 and a minimum of 324 tons per day.  .

The alert level is kept at 3.