Mont Sinabung (Ile de Sumatra / Indonésie)

drapeau francais.jpgSelon plusieurs articles de presse, le Sinabung aurait connu une nouvelle phase explosive le mardi 6 septembre vers 4 heures du matin (heure locale), avec un panache de cendre de 5 km de hauteur. L’explosion, qui a été perçue jusqu’à 8 km de distance, était plus violente que les précédentes.

 

drapeau anglais.jpgAccording to several news reports, Mount Sinabung went through a new explosive phase on Tuesday September 6th at 4 a.m. or so (local time), with an ash plume as high as 5 km. The explosion which could be felt as far as 8 km away was the most powerful since the volcano went back to life a few days ago.

 

 

Ekarma (Iles Kouriles / Russie)

drapeau francais.jpgAu cours d’une mission d’observation du Sarychev le 10 août dernier, des scientifiques russes ont vu un panache de vapeur qui s’échappait du volcan Ekarma, sur une autre île des Kouriles et atteignait près de 2 km d’altitude. Une visite de ce volcan le 24 août a permis d’observer des émissions continues de gaz à partir d’une nouvelle bouche sur le versant sud, à 250 mètres du sommet. Les abords de cette bouche  étaient recouverts de cendre fine sur une épaisseur de plus de 5 cm. Des dépôts de lahars récents étaient aussi visibles su le versant sud. Il est probable qu’une petite éruption a eu lieu en juin ou juillet 2010 mais l’Ekarma ne possède pas de surveillance sismique et, comme la plupart de ses voisins des Kouriles, les informations sont essentiellement données par les images satellites.

Source : Global Volcanism Network.

 

drapeau anglais.jpgDuring an observation mission of Sarychev peak on August 10th, Russian scientists observed a vigorous steam plume from Ekarma – another island of the Kuril Islands – that rose to an altitude of nearly 2 km a.s.l. On August 24th, a visit of this volcano allowed to observe continuous vigorous gas emissions from a new vent located on the southern flank, about 250 metres below the summit. The flanks had been blanketed by a layer of fine ash with a thickness exceeding 5 cm in the vicinity of the vent. Two recent lahar deposits were seen on the southern flank. It is likely that a small eruption occurred in June or July 2010 but Ekarma does not have a seismic network; satellite image analysis is the primary tool for monitoring many of the Kuril Islands volcanoes.

Source: Global Volcanism Network.

Ekarma-blog.jpg
L’Ekarma vu depuis la navette spatiale
(Avec l’aimable autorisation de la NASA)