Mont Sinabung (Ile de Sumatra / Indonésie)

drapeau francais.jpgEn cliquant sur le lien ci-dessous, vous aurez accès à une galerie d’images intéressantes de l’éruption du Sinabung.

http://www.canada.com/news/Canada+Pictures/1223694/Gallery+Indonesian+Volcano/3456980/story.html

 

drapeau anglais.jpgBy clicking on the following link, you’ll have access to an interesting gallery of pictures of Mount Sinabung’s eruption :

http://www.canada.com/news/Canada+Pictures/1223694/Gallery+Indonesian+Volcano/3456980/story.html

 

Mont Sinabung (Ile de Sumatra / Indonésie)

drapeau francais.jpgComme je l’écrivais précédemment, il est très difficile de maintenir des habitants dans des camps de fortune pendant une longue période et les évacués du Sinabung sont en train de confirmer mes propos. Faisant fi des mises en garde des autorités, un nombre estimé à plus de 6 000 personnes – sur les 30 000 qui ont fui le volcan – ont décidé de rentrer chez elles, que ce soit à bord de pickups, à moto, ou même à pied. Les unes disent qu’elles ne supportent plus l’exiguïté des logements dans les camps, les autres veulent continuer à travailler dans leurs fermes. Après avoir connu une deuxième phase explosive dimanche, le Sinabung continue à émettre des panaches de gaz, mais de manières moins intense qu’au cours des derniers jours. Personne ne sait comment va évoluer la situation et les autorités reconnaissent qu’il est difficile de retenir les villageois qui ont envie de rentrer chez eux.

Le Jakarta Post d’aujourd’hui indique que le volcan n’a pas connu de nouvelle crise éruptive hier mardi, mais son niveau d’activité est resté élevé avec 18 épisodes de tremor correspondant à des projections de matériaux jusqu’à une centaine de mètres de hauteur

 

drapeau anglais.jpgAs I put it previously, it is very difficult to keep people in refugee camps for a long time and the Sinabung refugees do confirm my writings. Despite the authorities’ warnings, more than 6,000 people – out of 30,000 who fled the volcano – have decided to return home on board pickup trucks, motorcycles or even on foot. Some of them pretend they can no longer bear staying in cramped emergency shelters, while others want to get back and work on their farms. After a second explosion on Sunday, Sinabung is still emitting gas plumes, even though they are less dense than during the past days. Nobody knows what will happen next and local authorities admit it is difficult to persuade villagers to stay in the camps if they feel like going back home.

Today’s Jakarta Post indicates that Mount Sinabung did not go through any eruptive crisis on Tuesday, but it still showed a high level of activity, marked by 18 tremors and 18 spurts of volcanic material, some of which were 100 metres high.