Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion)

drapeau francais.jpgDans son dernier rapport, l’Observatoire indique que le 20 septembre on a enregistré « une importante augmentation du nombre de séismes » : 103 événements volcano-tectoniques ont été détectés par les instruments. Malgré leur nombre croissant, la magnitude moyenne des séismes (M < 1,6) est plutôt faible. Les foyers sismiques restent localisés à l’aplomb du Piton de la Fournaise (secteur ouest et sud du cratère Dolomieu).
L’augmentation du nombre d’éboulements dans le Dolomieu se confirme, avec 19 événements par jour. Une faible tendance à l’inflation est mesurée sur l’édifice volcanique, notamment dans sa portion sommitale.

 

drapeau anglais.jpgIn its latest report, the Observatory indicates that « a strong increase in the number of earthquakes » was recorded on September 20th: 103 volcano-tectonic events were detected by the instruments. Despite the increasing number, their magnitude (<1.6) is still low. The seismic focuses are still located right below the Piton de la Fournaise, in the western part and south of the Dolomieu Crater. There has been as well an increase in the number of rockfalls inside the Dolomieu Crater (19 events per day). A slow tendency to inflation has also been measured on the volcanic edifice, especially in the summit area.

Mont Sinabung (Ile de Sumatra / Indonésie)

drapeau francais.jpgTrois semaines après le début de l’éruption du Sinabung, les quelque 25 000 personnes qui se trouvent dans les camps de réfugiés commencent à trouver le temps long ! La situation volcanique est encore trop instable pour les autoriser à regagner leurs domiciles. Des problèmes sanitaires se posent de plus en plus fréquemment dans les camps. Depuis le début de l’éruption, trois personnes sont mortes ; deux ont été victimes de la cendre et des gaz pendant l’évacuation, la troisième vient de décéder des suites de problèmes respiratoires aigus. De plus en plus de réfugiés doivent être conduits à l’hôpital. Le déclin de leur état de santé se trouve accéléré par la tension psychologique provoquée par la vie dans les camps et la promiscuité qu’elle entraîne.

Les images de la webcam montrent de volumineux panaches de gaz et de vapeur indiquant que le volcan est toujours très actif et qu’il serait imprudent d’autoriser les réfugiés à regagner leurs habitations. Une zone de sécurité de 6 km de rayon reste mise en place autour du Sinabung.   

Source : The Jakarta Post.

 

drapeau anglais.jpgThree weeks after the eruption of Mount Sinabung, the 25,000 people living in refugee camps are getting more and more impatient. The volcanic situation is still far too instable to allow them to go back home. Health problems are getting more and more frequent in the camps. Three persons have died since the start of the eruption; two during the evacuation process because of the ash and smoke, the third one has just died of acute respiratory problems. More and more refugees have to be taken to hospital. The decline of their health is accelerated by the life in camps and its promiscuity.  

Webcam images show voluminous steam and gas plumes indicating the volcano is still very active and that it would not be cautious to let the refugees go home. A 6-km-radius danger zone has been set up around Mount Sinabung.

Source : The Jakarta Post.

Sinabung-blog.jpg

Le Sinabung vu par la webcam le 21 septembre 2010.