Séismes au Vanuatu

drapeaufrancais.jpgL’archipel du Vanuatu vient d’être secoué par 5 puissants séismes  (7,8 – 7,2 – 7,4 – 6,0 – 6,9) entre 22h03 et 2h12 TU. Plusieurs volcans (Ambrym, Lopevi, etc) sont susceptibles d’être affectés par ces séismes. Comme je l’ai signalé précédemment, le volcan de l’île de Gaua montre actuellement des signes de regain d’activité.

 

drapeau anglais.jpgThe Vanuatu archipelago has just been shaken by several powerful earthquakes (7,8 – 7,2 – 7,4 – 6,0 – 6,9) between 22:03 and 2:12. Several volcanoes (Ambrym, Lopevi, and so on) may be affected by these earthquakes. As I put it previously, the volcano on gaua Island is currently showing signs of unrest.

Gaua (Archipel du Vanuatu)

drapeaufrancais.jpgLes volcanologues de Vanuatu surveillent depuis quelques jours de près l’activité, en phase de recrudescence du volcan situé sur l’île de Gaua, dans le groupe des îles Banks (extrême Nord de l’archipel).
Une alerte de niveau un sur une échelle de cinq a été activée depuis la semaine dernière, après que les villageois riverains aient constaté une forte émission de fumerolles et de gaz.
Selon le volcanologue Douglas Charley, l’intensité et la fréquence des émissions semblerait augmenter encore depuis le début de cette semaine.
Les populations locales, qui craignent désormais pour leurs cultures vivrières, font état de retombées de cendres plus importantes que d’habitude et d’une forte odeur de soufre.
Le volcan de l’île de Gaua, d’une hauteur de plus de neuf cent mètres est entré dans une phase d’activité au début des années 1960. En 1973, une évacuation avait été nécessaire.

 

drapeau anglais.jpgVanuatu volcanologists have been closely monitoring for a few days the increasing activity of the volcano on Gaua Island, in the Banks Islands, to the north of the archipelago.

Alert 1 (on a scale of 5) was triggered last week when villagers noticed strong emissions of fumaroles and gas. According to local volcanologist Douglas Charley, the intensity and the frequency of fumaroles had been increasing since the beginning of the week.

Local populations are now worrying about their food crops that may be affected by ashfall and they have also reported strong sulphur smells.

The volcano on Gaua Island – more than 900 metres high – was already active in the early 1960s. An evacuation was ordered in 1973.