Le recul des glaciers de Heard Island // The retreat of glaciers on Heard Island

Heard Island est une île montagneuse de 368 kilomètres carrés qui fait partie du Territoire australien des îles Heard et McDonald. Elle se trouve à environ 4 100 km au sud-ouest de Perth et à 3 845 km au sud-ouest du Cap Leeuwin en Australie. 41 glaciers recouvrent les montagnes et 80% de l’île sont occupés par la glace. Heard Island est dominée par Mawson Peak, un complexe volcanique de 2 745 mètres d’altitude qui fait partie du massif du Big Ben. Une image satellite datant de juillet 2000 fournie par l’Université d’Hawaï montrait une coulée de lave active de 2 km de long partant du sommet de Big Ben.
Ce qui nous intéresse ici, ce sont les glaciers de l’île. D’une manière générale, nous savons que la fonte des glaciers façonne de nouveaux paysages et crée parfois de nouvelles opportunités pour la faune. C’est ce qui se passe à Heard Island où les glaciers Winston, Brown et Stephenson ont tous reculé considérablement depuis 1947, année où les premières cartes fiables ont localisé leurs fronts avec exactitude.
Le recul des glacier Stephenson et Winston (voir la carte ci-dessous) a été documenté de 2001 à 2018, ainsi que l’agrandissement de la lagune qui en a résulté.
Le recul du glacier Stephenson a commencé en 1971, date à laquelle son front s’est éloigné d’un kilomètre de la côte sud et de plusieurs centaines de mètres du côté nord.
En 1980, ce recul a entraîné la formation du lagon Stephenson.
En 2001, le glacier Stephenson avait deux branches distinctes se terminant dans deux lagons distincts, le Doppler au sud et le Stephenson à l’est. Il y avait de nombreux icebergs dans le lagon Doppler mais aucun dans le lagon Stephenson, preuve que le recul était en cours. Le glacier Winston terminait sa course là où le lagon s’élargissait.
En 2008, les deux lagons devant le glacier Stephenson étaient reliées dans la partie est par un étroit chenal ; ils étaient remplies d’icebergs suite à l’effondrement de la partie terminale du glacier.
En 2010, le glacier Stephenson n’atteignait plus le lagon Stephenson et, comme le glacier Winston en 2001, il se terminait dans le point étroit où le glacier entrait dans le lagon principal.
En 2018, le glacier Stephenson n’entrait plus dans le lagon principal. Le bras nord du glacier avait connu un recul de 1,8 km entre 2001 et 2018 et le bras sud s’était retiré de 3,5 km. Le lagon était dépourvu de glace pour la première fois depuis plusieurs siècles, voire plusieurs millénaires. La période de recul rapide due au vêlage d’icebergs dans le lagon était terminée et le glacier reculait maintenant plus lentement.
Le glacier Winston a reculé de 600 mètres entre 2001 et 2018. L’agrandissement global du lagon a été limité car le glacier s’est retiré dans une crique d’une largeur de 500 mètres.
La population de manchots royaux a fortement augmenté entre les années 1940 et le 21ème siècle, tandis que les effectifs de gorfous sauteurs, de manchots papous et de gorfous macaronis ont diminué au cours de la même période.
L’expansion des lagons Stephenson et Winston a été importante pour la faune, les manchots royaux et des cormorans ont également été observés. Le recul de ces glaciers sur Heard island suit un schéma de recul identique à celui d’autres glaciers situés sur des îles de la région antarctique: la Calotte glaciaire Cook à Grande Terre, l’île principale de l’archipel des Kerguelen ; les glaciers Hindle et Neumayer en Géorgie du Sud.
Source: AGU 100.

——————————————————–

Heard Island is a 368-square-kilometre bleak and mountainous island which belongs to the Australian Territory of Heard Island and McDonald Islands. It is located approximately 4,100 km southwest of Perth and 3,845 km southwest of Cape Leeuwin, Australia. Its mountains are covered by 41 glaciers and the island is 80% covered with ice. It is dominated by Mawson Peak, a 2,745-metre-high complex volcano which forms part of the Big Ben massif. A July 2000 satellite image provided by the University of Hawaii showed an active 2-kilometre-long lava flow travelling from the summit of Big Ben.

What interest us here is the glaciers of the island. More generally, we know that the melting of glaciers shapes new landscapes and sometimes creates new opportunitiess for the wildlife. This is what is happening on Heard Island where the Winston, Brown and Stephenson Glacier have all retreated substantially since 1947, a year when the first good maps of their terminus are available.

The retreat of the Stephenson Glacier and the Winston Glacier (see map below) has been studied from 2001 to 2018, together with the consequent lagoon expansion.

The retreat of the Stephenson Glacier began by 1971 when it retreated 1 km from the south coast and several hundred meters on its northern side.

This retreat by 1980 caused the formation of Stephenson Lagoon.

In 2001, the Stephenson Glacier had two separate branches terminating in two separate lagoons, Doppler to the south and Stephenson to the east. There were numerous icebergs in Doppler lagoon but none in Stephenson Lagoon, indicating the retreat was underway. Winston Glacier terminated where the lagoon widened.

In 2008, the two lagoons in front of the Stephenson Glacier were joined with a narrow eastern channel; the lagoons were filled with icebergs as a terminus collapse was underway.

By 2010, the Stephenson Glacier had retreated from the main Stephenson Lagoon, and like the Winston Glacier in 2001 terminated at narrow point where the glacier entered the main lagoon.

By 2018, the Stephenson Glacier had retreated from the main lagoon, the northern arm of the glacier experienced a 1.8 km retreat from 2001 to 2018 and the southern arm a 3.5 km retreat.  The lagoon was free of ice for the first time in several centuries if not several millennia. The period of rapid retreat due to calving of icebergs into the lagoon was over and the retreat rate would now be slower.

The Winston Glacier retreated 600 metres from 2001-2018.  The overall lagoon expansion has been limited as the glacier retreated up an inlet that is 500 metres wide.

The population of king penguins increased sharply from the 1940s into the 21st century, while rockhopper, gentoo and macaroni penguin numbers declined over the same period.

The expansion of both the Stephenson Lagoon and the Winston Lagoon has been important for wildlife, king penguins, and cormorants have also been observed.  The retreat of these glaciers follows the pattern of glacier retreat at other glaciers on islands in the circum-Antarctic region: Cook Ice Cap on Kerguelen Island,  Hindle Glacier and Neumayer Glacier in South Georgia

Source: AGU 100.

Vue de Heard Island et de ses glaciers (Source : Australian Antarctic Division)

Images fournies par le satellite Landsat et montrant le recul des glaciers Stephenson et Winston au cours des dernières années.

Vidéo de l’éruption du volcan Big Ben (Ile Heard / Australie) // Video of the eruption of Big Ben volcano (Heard Island / Australia)

drapeau-francaisBig Ben n’est pas le volcan le plus connu au monde. Ces deux mots sont en général associés à l’horloge du Parlement britannique à Londres. Cependant, un volcan porte ce nom sur l’île Heard, un territoire australien qui se trouve 4100 kilomètres au sud-ouest de Perth et à 1750 kilomètres au nord de base australienne Davis en Antarctique. Le volcan est la plus haute montagne sur le territoire australien et on sait qu’il est entré en éruption au moins trois fois au cours des 15 dernières années. Les îles McDonald à proximité abritent également un volcan actif.
Les scientifiques à bord du navire de recherche Investigator ont eu l’occasion de filmer une éruption du volcan Big Ben lors d’une mission sur le Plateau de Kerguelen. L’éruption a été téléchargée sur YouTube et peut être vue en utilisant le lien ci-dessous. On peut voir une coulée de lave qui descend sur le flanc du volcan, tandis qu’un panache de gaz s’échappe du sommet.

Le but de la mission australienne est d’étudier le lien entre les volcans actifs sur les fonds marins et de la mobilisation du fer qui est essentiel à la vie dans l’Océan Austral. Les conclusions contribueront à une meilleure connaissance du système et du changement climatique sur Terre.
Source: ABC News.

————————————–

drapeau anglaisBig Ben is not the most popular of the world’s volcanoes. These two words are most often associated with the clock of the British Parliament in London. However, there is a volcano with this name on Heard Island, an Australian territory that lies 4,100 kilometres south west of Perth and 1,750 kilometres north of Australia’s Antarctic base at Davis Station. It is the highest mountain on Australian territory and is known to have erupted at least three times in the past 15 years. The neighbouring McDonald Islands are also home to an active volcano.
Scientists on board the research vessel Investigator have taken a video footage of an eruption of the Big Ben volcano during a mission to the Kerguelen Plateau. The eruption was uploaded to YouTube and can be seen using the following link. One can see a lava flow travelling down the volcano’s flank while a gas plume is escaping from the summit.

The purpose of the mission is to study the link between active volcanoes on the seafloor and the mobilisation of iron, which supports life in the Southern Ocean. Their findings will become part of a greater understanding of the Earth’s climate system and climate change.
Source: ABC News.

Big Ben

Capture d’écran de la vidéo diffusée sur YouTube, avec la coulée de lave et le panache sommital

Une éruption sur l’Ile Heard (Australie)? // An eruption on Heard Island (Australia)?

drapeau francais   Une photo récente (20 avril 2013) mise en ligne par la NASA montre que le lac de lave au sommet du Mawson Peak de l’île Heard – le seul volcan actif d’Australie – a débordé du cratère, signe d’une possible éruption.

Lorsque l’on compare la dernière image à celle obtenue le 7 avril, on s’aperçoit que la coulée de lave s’est élargie au sommet. Il semble que la caldeira s’est totalement remplie et que la lave s’écoule sur le flanc de Mawson Peak.

L’île est loin de tout (4500 km au SO de Perth) et l’éruption ne représente pas une menace car il n’existe aucune présence humaine permanente.

En cliquant sur ce lien, vous découvrirez les 2 photos du volcan prises les 7 et 20 avril. Elles montrent les changement subis par le Mawson Peak :

http://earthobservatory.nasa.gov/NaturalHazards/view.php?id=81024&src=eorss-nh

 

drapeau anglais  New NASA photo taken on April 20th reveals the lava lake on Mawson Peak on Heard Island – Australia’s only active volcano – has overflowed the crater, showing possible signs of eruption.

When compared to another image taken on April 7th, it appears the lava flow is widening at the top. The volcano’s caldera appears to have filled with so much lava that some has since cascaded down Mawson Peak.

Heard Island’s remoteness (4,100 km SW of Perth) and Mawson Peak’s altitude of  2,745 metres mean there’s nothing to fear from the eruption. No permanent human presence exists on the island.
By clicking on this link, you will see the two photos of the volcano taken on April 7th and April 20th. They show the changes undergone by Mawson Peak.

http://earthobservatory.nasa.gov/NaturalHazards/view.php?id=81024&src=eorss-nh

 

Heard Island (Australie): Un lac de lave dans le cratère? // A lava lake in the crater?

drapeau francais   Les images satellites montrent depuis plusieurs semaines une anomalie thermique au niveau du Mawson Peak. Il se pourrait qu’un lac de lave soit apparu dans le cratère. Ce ne serait pas vraiment surprenant car ce type d’activité a déjà été observé à Heard. On pense que le volcan est en éruption depuis fin septembre 2012. La photo satellite ci-dessous a été prise le 13 octobre 2012. Selon la NASA, la morphologie du cratère vue sur l’image en haute résolution « laisse supposer qu’une éruption est en cours ».

http://eoimages.gsfc.nasa.gov/images/imagerecords/79000/79484/heardisland_ali_2012287_lrg.jpg

 

drapeau anglais   Satellite images have shown for several weeks a thermal anomaly at the Mawson Peak. A lava lake may have appeared in the summit crater. This would not really come as a surprise as this type of activity has already been observed at Heard Island. An eruption probably started late in September 2012. The satellite photo below was taken on October 13th 2012. According to NASA, the morphology of the crater seen on a high resolution image “suggests an ongoing eruption”.

http://eoimages.gsfc.nasa.gov/images/imagerecords/79000/79484/heardisland_ali_2012287_lrg.jpg

Heard-Island

Avec l’aimable autorisation de la NASA

Heard Island (Australie)

drapeau francais.jpgHeard Island est une terre inhabitée à 2000 km au nord de l’Antarctique et à 2700 km au SE de l’Afrique. Ses seuls occupants sont les manchots et les satellites sont le seul moyen de connaître le comportement du Mawson Peak, le volcan qui domine l’île.

Dans une note publiée le 15 octobre, le volcanologue John Seach faisait état d’une « activité continue sur le volcan de Heard Island » qui est un territoire australien et le Mawson Peak est le seul volcan de ce pays. Les images satellites montraient des points chauds sur le volcan le 10 octobre, confirmant la recrudescence d’activité observée en septembre 2012. La NASA a pu obtenir le 13 octobre une image satellite qui suggère que l’activité éruptive existe vraiment. Le cratère sommital est dépourvu de neige, au moins en partie. On discerne également une zone un peu plus sombre à l’intérieur ; il se pourrait que ce soit une coulée de lave. Les données infrarouges à ondes courtes révèlent des surfaces chaudes à l’intérieur du cratère, ce qui tendrait à prouver que la lave est bien présente à l’intérieur du cratère ou juste en dessous.

L’image de la NASA est accessible à cette adresse:

http://eoimages.gsfc.nasa.gov/images/imagerecords/79000/79484/heardisland_ali_2012287_lrg.jpg

On peut aussi obtenir une image plus grande où l’on voit bien le volcan et son cratère.

———————————————–

drapeau anglais.jpgHeard Island is an uninhabited land that lies 2,000 kilometres north of Antarctica and 2,700 kilometres southeast of Africa. Its only residents are the penguins and satellites are the primary means of monitoring Mawson Peak, the volcano that dominates the island

In a note released on October 15th, Australian volcanologist John Seach indicated that “activity continued at Heard Island volcano” which is an Australian territory. Satellite images showed hotspots at the volcano on October 10th, confirming renewed activity that in September 2012.  NASA acquired a satellite image on October 13th that suggests an ongoing eruption. The summit crater is at least partially snow-free. There is also a faint hint of an even darker area—perhaps a lava flow—within. Shortwave infrared data shows hot surfaces within the crater, indicating the presence of lava in or just beneath the crater.

The NASA image can be seen at this address :

http://eoimages.gsfc.nasa.gov/images/imagerecords/79000/79484/heardisland_ali_2012287_lrg.jpg

You can also get a larger image that perfectly shows the volcano and its crater.