Volcans du monde // Volcanoes of the world

Voici quelques nouvelles de l’activité volcanique dans le monde, en relation avec les informations fournies par les observatoires et le rapport hebdomadaire de la Smithsonian Institution.

Comme je l’ai indiqué précédemment, le Sinabung (Indonésie) a connu une éruption modérée survenue le 7 mai 2019. L’événement a duré 42 minutes et 49 secondes. Des retombées de cendres ont été signalées dans plusieurs villages autour du volcan. Le VAAC de Darwin indique que l’éruption a produit une colonne de cendres jusqu’à 4,6 km d’altitude, soit 2 km au-dessus du cratère.
Le niveau d’alerte est à 4 (AWAS) depuis le 2 juin 2015.

La dernière éruption du Sinabung a eu lieu en 2018.

Source: BNPB.

°°°°°°°°°°

Le PHIVOLCS a fait passer le niveau d’alerte du Bulusan de 0 (comportement normal) à 1 (comportement anormal). Il est rappelé à la population et aux touristes qu’il est interdit d’entrer dans la zone de danger permanent (PDZ) de 4 km de rayon.
La décision de relever le niveau d’alerte a été prise après une augmentation de l’activité sismique du 4 au 5 mai 2019. Par ailleurs, les inclinomètres ont révélé une légère inflation de la partie supérieure de l’édifice volcanique du 29 avril au 5 mai 2019.
Une augmentation significative de la température de l’eau des sources chaudes a également été enregistrée, avec des panaches de vapeur provenant des bouches situées au sud-est.
La dernière éruption du Bulusan a eu lieu le 5 juin 2017 avec un indice d’explosivité volcanique (VEI) de 1.

°°°°°°°°°°

L’Institut géophysique du Pérou indique que l’activité du Sabancaya reste modérée. La situation ne devrait pas évoluer dans les prochains jours.

°°°°°°°°°°

Comme pendant les dernières semaines, la couleur de l’alerte aérienne de quatre volcans du Kamchatka est maintenue à l’Orange en raison du risque de violentes explosions qui génèrent des panaches de cendres pouvant affecter le trafic aérien. Il s’agit du Sheveluch, du Klyuchevskoy, du Karymsky et de l’Ebeko.

°°°°°°°°°°

Au Guatemala, le Pacaya montre toujours une activité strombolienne avec des projections qui montent à une quinzaine de mètres au-dessus du cratère. On observe toujours des coulées de lave sur le flanc nord du volcan.

Le Fuego émet des panaches de vapeur et de cendre qui montent jusqu’à 4500-4800 mètres d’altitude. Le volcan continue à faire entendre de forts grondements et le population ressent parfois des ondes de choc. La nuit, une forte incandescence est visible au niveau du cratère d’où partent parfois des avalanches de matériaux. Elles empruntent les ravines et atteignent parfois la végétation.

L’activité du Santiaguito se limite à des émissions gazeuses ponctuées de quelques explosions faibles à modérées générant des panaches de cendre.

Source : INSIVUMEH.

°°°°°°°°°°

Les émissions de SO2 restent très élevées au niveau du cratère Nakadake du Mont Aso (Japon), avec une moyenne de 3 200 tonnes par jour. On peut parfois observer une faible incandescence au-dessus du cratère. Des panaches de gaz, de vapeur et de cendres sont émis par le volcan. Des retombées de cendres ont été signalées dans plusieurs secteurs. Le niveau d’alerte reste à 2 (sur une échelle de 1 à 5).
Source: JMA.

°°°°°°°°°°

La sismicité a augmenté sur le Colima (Mexique) à la fin d’avril, avec une augmentation significative du nombre d’événements haute fréquence et volcano-tectoniques. Le 26 avril 2019, il a été décidé de relever le niveau d’alerte à la couleur Jaune (le deuxième niveau sur une échelle de quatre couleurs) et d’étendre la zone d’exclusion à un rayon de 8 km.
Source: Centro Universitario de Estudios and Investigaciones de Vulcanologia – Université de Colima.

°°°°°°°°°°

À la fin du mois d’avril, les émissions de cendres sur l’Etna (Sicile) ont augmenté dans la Bocca Nuova, le cratère Nord-Est (NEC), et dans la bouche E du Nouveau Cratère Sud-Est (NSEC). Des bouffées d’incandescence ont été observées la nuit par les webcams dans la bouche E du NSEC. Une nouvelle bouche a été signalée sur la paroi interne de la Voragine le 30 avril.
Une activité strombolienne était visible le 30 avril au niveau de la bouche BN-1 de la Bocca Nuova ; elle s’est poursuivie jusqu’au 5 mai; Les visites sur le terrain le30 avril ont révélé que deux bouches dans la BN-1 étaient actifs et produisaient des explosions  toutes les deux ou trois secondes. Les bombes et les lapilli étaient éjectés au-dessus du cratère, mais retombaient à l’intérieur ou près de la lèvre. Une activité strombolienne était visible dans le NSEC fin avril et début mai.
Source: INGV.

———————————————–

Here is some news of volcanic activity around the worlds, according to the information provided by the observatories and the Smithsonian Institution’s weekly report

As I put it previously, Sinabung (Indonesia) went through a moderate eruption on May 7th, 2019. The event lasted 42 minutes and 49 seconds. Ashfall was reported in several villages around the volcano. Sinabung’s last eruption took place in 2018 with ash plumes up to 3.7 km a.s.l.

The Darwin VAAC indicates that the eruption produced an ash column up to 4.6 km a.s.l., or 2 km above the crater.

The alert level has been at 4 (AWAS), the maximum, since June 2nd, 2015.

Sinabung’s last eruption took place in 2018 with ash plumes up to 3.7 km a.s.l.

Source: BNPB.

°°°°°°°°°°

PHIVOLCS has raised the alert level for Bulusan from 0 (normal behaviour) to 1 (abnormal behaviour). People are reminded that entry into the 4-kilometre-radius Permanent Danger Zone (PDZ) is prohibited..

The decision to raise the alert level was taken after an increase in seismic activity from May 4th to 5th, 2019. Besides, Tiltmeter data from April 29th to May 5th, 2019, indicated slight inflation of the upper part of the volcanic edifice.

A significant increase in water temperature of the hot springs has also been recorded, with steam plumes from the southeast vents.

Bulusan’s last eruption occurred on June 5th, 2017 with a Volcanic Explosivity Index (VEI) of 1.

°°°°°°°°°°

The Geophysics Institute of Peru indicates that activity at Sabancaya remains at moderate levels. And should not much change in the coming days.

°°°°°°°°°°

Like in the previous weeks, the aviation colour code of four Kamchatka volcanoes is kept at Orange because of the risk of powerful explosions releasing ash plumes that might affect air traffic: Sheveluch, Klyuchevskoy, Karymsky and Ebeko.

°°°°°°°°°°

In Guatemala, strombolian activity is observed on Pacaya, with projections rising up to fifteen metres above the crater. Lava flows are still observed on the northern flank of the volcano.
Fuego emits plumes of steam and ash that rise up to 4500-4800 metres above sea level. The volcano continues to produce strong rumblings and the population sometimes feels shock waves. At night, a strong incandescence is visible above the crater that sometimes belches avalanches of materials. They travel down the ravines and sometimes reach the vegetation.
The activity of Santiaguito is limited to gaseous emissions punctuated by a few weak to moderate explosions generating ash plumes.
Source: INSIVUMEH.

°°°°°°°°°

SO2 emissions at Mount Aso’s Nakadake Crater (Japan) continue to be very high at an average of 3,200 tons per day. Weak incandescence can occasionally be seen at the crater. Gas, steam and ash plumes are emitted by the volcano. Ashfall has been reported in several areas. The Alert Level remains at 2 (on a scale of 1-5).

Source: JMA.

°°°°°°°°°°

Seismicity increased at Colima (Mexico) at the end of April, characterized by a considerable increase in the number of high-frequency and volcano-tectonic events. On April 26th, 2019, it was decided to raise the alert level to Yellow (the second level on a four-colour scale) and extend the exclusion zone to an 8-km radius.

Source : Centro Universitario de Estudios e Investigaciones de Vulcanologia – Universidad de Colima

°°°°°°°°°°

At the end of April, ash emissions rose from Mt Etna’s Bocca Nuova Crater, Northeast Crater (NEC), and from the E vent in New Southeast Crater (NSEC). Pulsating incandescence from NSEC’s E vent was recorded at night by webcams. A new vent on the inner wall of Voragine Crater was noted on April 30th.

Strombolian activity from the BN-1 crater deep within the Bocca Nuova Crater was visible on April 28th and continued through May 5th; field inspections on April 30th revealed that two vents in BN-1 were active and producing explosions at a rate of one every 2-3 seconds. Bombs and lapilli were ejected above the crater rim but deposits remained mostly within the confines of the crater or near the rim. Strombolian activity was visible at NSEC in late April and early May.
Source: INGV.

Volcans des Philippines // Philippine volcanoes

Après une augmentation de la sismicité ces dernières semaines, le Kanlaon s’est calmé et aucun séisme d’origine volcanique n’a été détecté au cours des dernières 24 heures.
Du 19 au 20 décembre, on a enregistré 412 séismes volcaniques, principalement associés aux émissions de gaz de la zone sommitale. Les panaches de vapeur montaient à 400 mètres au-dessus du cratère. Le nombre de séismes volcaniques a montré des variations au cours des jours suivants et a significativement diminué le 26 décembre. Le dégazage au niveau des bouches actives n’a pas pu être observé en raison des épais nuages ​​enveloppant le sommet. Les données GPS de déformation indiquent une légère inflation de l’édifice depuis décembre 2015. Les émissions de SO2 atteignaient en moyenne 644 tonnes par jour le 25 décembre 2017.
Le niveau d’alerte est maintenu à 2.

La sismicité est actuellement faible sur le Mayon. On observe une émission modérée de panaches essentiellement composés de vapeur. Il y a une légère inflation de l’édifice par rapport à septembre 2017. Les émissions de SO2 atteignaient en moyenne 856 tonnes / jour le 03 décembre 2017.
Le niveau d’alerte est à 1.

La sismicité est également faible sur le Bulusan. Le dégazage au niveau des bouches actives n’a pas pu être observé en raison des épais nuages ​​recouvrant le sommet. Les dernières mesures GPS réalisées fin novembre ont révélé une légère déflation de l’édifice, cohérente avec les données du dernier trimestre 2017. Cependant, sur le long terme l’édifice connaît une légère inflation depuis juillet 2016.
Le niveau d’alerte est à 1.
Sources: PHILVOCS & Global Volcanism Program.

—————————————-

After the increase in seismicity of the past weeks, Kanlaon has calmed down and no volcanic earthquake was detected during the past 24 hours.

During 19-20 December there were 412 volcanic earthquakes, mostly associated with gas emissions from the summit area. Steam plumes rose 400 metres above the crater. The number of daily volcanic earthquakes showed variations during the following days and significantly decreased on 26 December. Degassing at the active vents could not be observed due to thick clouds covering the summit. Ground deformation data from continuous GPS measurements indicate slight inflation of the edifice since December 2015. SO2 emissions reached an average of  644 tonnes per day on 25 December 2017. The alert level is kept at 2.

Seismicity is currently low at Mayon. One observes a moderate emission of white steam-laden plumes. There is a slight inflation of the edifice relative to September 2017. SO2 emissions reached an average of 856 tonnes/day on 03 December 2017. The alert level is at 1.

Seismicity is low as well at Bulusan. Degassing at the active vents could not be observed due to thick clouds covering the summit. The last GPS measurements by the end of November revealed a slight deflation of the edifice, consistent with data in the last quarter of 2017. However, the edifice remains slightly inflated since July 2016 based on continuous GPS data.

The alert level is at 1.

Sources: PHILVOCS & Global Volcanism Program.

Vue du superbe cône du Mayon (Crédit photo: Wikipedia)

Bulusan & Mayon (Philippines) : Risque élevé de lahars // High lahar hazard

drapeau-francaisLe PHILVOCS conseille à la population de ne pas pénétrer dans la zone de danger permanent (PDZ) de quatre kilomètres – étendue à 6 km sur le versant sud – autour du Bulusan. En effet, l’épaisse couche de cendre déposée par l’éruption de novembre pourrait se trouver remobilisée et provoquer des lahars en cas de forte pluies pendant la mousson.
Le dernier bulletin de l’Institut rappelle également aux habitants vivant dans les vallées et le long des rivières, en particulier dans les secteurs du sud-est, sud-ouest et nord-ouest du volcan, d’être vigilants car il y a un risque élevé de coulées de boue en cas de pluies abondantes et prolongées.
Le Bulusan reste en alerte volcanique de niveau un, ce qui signifie que des processus hydrothermaux sont en cours sous le volcan et ils peuvent déclencher des éruptions phréatiques. Les pilotes d’aéronefs doivent éviter de voler à proximité du sommet du volcan car la cendre émise pendant une éruption phréatique peut représenter un danger pour les moteurs.

Le PHILVOCS n’a pas pu réaliser de bonnes observations du Mayon ces derniers jours en raison de la couverture nuageuse apportée par les pluies de la mousson. Cependant, aucun lahar n’a, pour le moment, été détecté sur les pentes du volcan.
Le Mayon reste en alerte de niveau 1. Il est conseillé de ne pas entrer dans le PDZ de six kilomètres en raison des fortes pluies qui peuvent se produire sur la volcan. Malgré cette mise en garde, certains agriculteurs et cueilleurs d’orchidées continuent à travailler à l’intérieur de la zone de danger. Ainsi va la vie sur les volcans des Philippines …

 ————————————————-

drapeau-anglaisPhilvocs advises residents not to enter Bulusan’s four-kilometer radius PDZ and its six-km extended danger zone on the southern slopes. Indeed, the thick ash layer deposited during the November eruption could be mobilized into lahar in case of heavy downpour due to the prevailing monsoon rains in the province.

The Institute’s latest bulletin also reminds people living within valleys and along rivers especially on the southeastern, southwestern and northwestern sectors of the volcano, to be vigilant against sediment-laden stream flows and lahars in case of heavy and prolonged rainfall.

Bulusan Volcano remains at alert level one, which means that hydrothermal processes are underway beneath the volcano that may lead to steam-driven or phreatic eruptions. Pilots should avoid flying close to the volcano’s summit as ash from any sudden phreatic eruption can be hazardous to aircraft.

Philvocs had difficulty making physical observations of Mayon in the past days due to thick clouds brought by the monsoon rains. However, no lahar movement has yet been detected along Mayon’s slopes.

Mayon volcano remains under alert level one. The public should not enter the six-kilometer PDZ due to the occasional heavy downpour over Mayon. Despite the warning, some farmers and orchid pickers continue to be spotted inside the danger zone. So goes life on the Philippine volcanoes…

mayon-blog-2

Le Mayon: Un superbe cône, mais un volcan très dangereux.

(Crédit photo: Wikipedia)

Bulusan (Philippines) & Klyuchevskoy (Kamchatka / Russie)

drapeau-francaisL’activité sismique du Bulusan a augmenté vendredi et samedi, avec 172 séismes d’origine volcanique. Au vu du comportement passé du volcan, le PHILVOCS a déclaré que cette augmentation de l’activité sismique peut annoncer de petites éruptions phréatiques qui peuvent se produire au niveau des cratères actifs sur le versant ONO du volcan ou à son sommet. En outre, le Bulusan a montré une tendance au gonflement entre août et octobre.
Le niveau d’alerte 1 reste en vigueur. Il est rappelé au public que l’entrée dans la zone de danger permanent de quatre kilomètres de rayon est strictement interdite en raison de la possibilité d’éruptions phréatiques soudaines.
Source: PHILVOCS.

L’activité du volcan Klyuchevskoy s’est de nouveau intensifiée. Dans la matinée du 18 novembre, le volcan a émis une colonne de cendre jusqu’à six kilomètres d’altitude. Cet événement a été enregistré par les satellites car le volcan était dans les nuages. Plus tard, les pentes du volcan sont devenues visibles et le volcan continue à émettre de la vapeur, des gaz et de la cendre jusqu’à 5,5 kilomètres d’altitude.
Source: KVERT.

—————————————

drapeau-anglaisSeismic activity at Bulusan increased on Friday and Saturday with 172 volcanic earthquakes. Based on past behaviour of the volcano, PHILVOCS said the increased seismic activity may be precursory to minor phreatic eruptions that may occur at the currently active flank or summit craters of the volcano. Moreover, Bulusan has been showing an inflationary trend between August and October.
Alert level 1 remains in effect over Bulusan. The public is reminded that entry to the four-kilometer radius permanent danger zone is strictly prohibited due to the possibility of sudden phreatic eruptions.
Source: PHILVOCS.

The activity of Klyuchevskoy volcano has intensified again. In the morning of November 18th, the volcano spewed a column of ash up to six kilometers a.s.l. This event was registered by satellites as the volcano was covered in clouds. Later the slopes of the volcano became visible, and it is still emitting steam, gas and ash up to 5.5 kilometers above sea level.
Source: KVERT.

Petite éruption phréatique du Bulusan (Philippines) // Minor phreatic eruption at Bulusan volcano (Philippines)

drapeau-francaisLe PHILVOCS indique que le Bulusan a connu un bref épisode éruptif le lundi 17 octobre. Il s’agit d’une éruption phréatique qui a eu lieu à 7h36 au niveau de la bouche SE qui a émis un panache de cendre d’un kilomètre de hauteur.

Le PHILVOCS avait détecté 24 séismes d’origine volcanique pendant les 24 heures qui ont précédé l’éruption. Les émissions de SO2 atteignaient une moyenne de 79 tonnes par jour le 12 octobre.

Le niveau d’alerte est maintenu à 1.

Comme toutes les éruptions phréatiques, celle du Bulusan n’a pas pu être anticipée par l’observatoire.

———————————–

drapeau-anglaisPHILVOCS indicates that Bulusan Volcano erupted on Monday morning  It was a phreatic eruption that happened at 7:36 a.m. at the SE vent of the volcano which  spewed a one-kilometer high ash column.

PHIVOLCS said it detected a total of 24 volcanic earthquakes at the volcano for the past 24 hours. SO2 emissions were measured at an average of 79 tonnes per day on October 12th .

The alert level remains at 1.

Like all phreatic eruptions, this one could not be anticipated by the observatory.

bulusan-blog

Crédit photo: Wikipedia.

Petite éruption du Bulusan (Philippines)

drapeau-francaisUne explosion phréatique soudaine a secoué le Bulusan à 03:35 (TU) le 10 Juin 2016. Selon le PHIVOLCS, l’éruption a duré environ 5 minutes au vu des données sismiques et a généré un panache de cendre de 2 km au-dessus du sommet du volcan. Le réseau sismique du Bulusan a enregistré 113 séismes d’origine volcaniques au cours de la journée du 9 Juin. Un petit panache de vapeur montait hier jusqu’à une centaine de mètres au-dessus du sommet. Les mesures de surface du 27 avril au 5 mai 2016 montraient un léger dégonflement de l’édifice par rapport à février 2016. Toutefois, les mesures de déformation du sol du 2 juin 2016 indiquaient une légère inflation de l’édifice depuis mai 2016.
Le niveau d’alerte 1 reste en vigueur.
Une explosion similaire a eu lieu sur le Bulusan le 22 février 2016, avec un panache de vapeur et de cendre qui est monté jusqu’à 500 mètres de hauteur.
Source: Philvocs.

———————————

drapeau-anglaisA sudden phreatic explosion occurred at Bulusan at 03:35 UTC on June 10th, 2016. According to PHIVOLCS, the eruption lasted approximately 5 minutes, based on the seismic record, and produced a 2 km ash plume above the volcano’s summit  Bulusan’s seismic monitoring system recorded 113 volcanic earthquakes during the 24 hours of June 9th. Weak emission of white steam plumes rose up to 100 metres yesterday. Precise leveling survey results from April 27th to May 5th 2016 indicated slight deflationary changes of the edifice relative to February 2016. However, the ground deformation measurements as of June 2nd 2016 indicated slight inflation of the edifice since May 2016.

Alert Level 1 remains in effect over Bulusan Volcano.

A similar explosion occurred at Bulusan on February 22nd 2016 with a steam-and-ash plume that rose 500 metres.

Source: PHILVOCS.

Bulusan-blog

Crédit photo: Wikipedia.

Bulusan (Philippines) [suite / continued]

drapeau-francaisComme je l’ai déjà écrit, le Bulusan est très actif ces jours-ci. Lundi après-midi, le volcan a émis une nouvelle colonne de cendre de 500 mètres de hauteur. Cependant, les scientifiques du PHIVOLCS font remarquer que rien n’indique qu’une éruption majeure est sur le point de se produire.
Lundi, le Bulusan a été secoué par deux petites explosions successives qui ont généré un panache de cendre grisâtre, suivi d’un panache de vapeur et de cendre qui s’est étiré vers l’ouest du volcan. Les explosions étaient du type « phréatique » et se sont accompagnées d’une série de séismes. L’événement a duré au moins quatre minutes. Une légère inflation du volcan a été observée, indiquant la probabilité d’autres éruptions dans l’avenir.
Aucune évacuation des habitants n’a été décrétée, mais ils doivent rester vigilants.
Des scientifiques du PHIVOLCS se sont rendus sur le Bulusan afin de déterminer s’il y a eu des changements significatifs sur les pentes du volcan. Les sismographes ont enregistré six événements volcaniques après l’explosion de lundi. Elle s’est accompagnée d’un grondement entendu par les habitants des villages proches du volcan. Avant l’éruption, le réseau sismique n’a détecté aucun séisme d’origine volcanique, bien qu’une augmentation de la sismicité ait été enregistrée les 20 et 21 février.
Des traces de cendre volcanique ont été signalées dans plusieurs localités. Le niveau d’alerte est maintenu à 1 sur le Bulusan, ce qui signifie que d’autres éruptions phréatiques peuvent se produire. L’entrée dans la zone de danger permanent de 4 kilomètres de rayon est strictement interdite en raison du risque d’éruptions soudaines.
Voici une petite vidéo en accéléré montrant l’éruption du 22 février :
https://youtu.be/4uTdppq7w3Q

————————————–

drapeau anglaisAs I put it before, Bulusan is quite active these days. The volcano spewed out another 500-metre-high ash column on Monday afternoon. However, PHILVOCS scientists said there was no indication of a major eruption.
On Monday, Bulusan had two successive minor explosions that produced a grayish ash plume followed by a steam and ash plume that drifted to the western side of the volcano. The events were of the « phreatic » type and were accompanied by a series of earthquakes that lasted at least four minutes. A slight inflation of the volcano was observed indicating the likelihood of more eruptions in the future.
While residents living near the volcano need not evacuate, they should be vigilant against the dangers posed by Bulusan’s restiveness.
A team of Phivolcs scientists is conducting a survey to determine if there were significant changes in the volcano’s slopes. Seismographs recorded six volcanic earthquakes after Bulusan’s explosion on Monday. The explosion was accompanied by a rumbling sound heard by residents in the villages close to the volcano. Before the eruption, the seismic network detected no volcanic earthquake, although increased seismicity was recorded on February 20th and 21st.
Traces of volcanic ash were reported in several communities Alert Level 1 remains in effect over Bulusan, indicating that more phreatic eruptions may occur. Entry into the 4-kilometre radius permanent danger zone is strictly prohibited due to the possibility of sudden eruptions.
Here is a short time lapse video showing the 22 February eruption:
https://youtu.be/4uTdppq7w3Q

Bulusan-blog

Crédit photo: Wikipedia