L’éruption de 1969 du Mauna Ulu à Hawaii // The Mauna Ulu 1969 eruption in Hawaii

Le mois de mai 2019 est une date importante dans l’histoire du Kilauea, sur la Grande Ile d’Hawaii. D’une part, c’était le premier anniversaire de l’éruption de 2018. D’autre part, mai 2019 marquait le 50ème anniversaire d’un autre événement majeur sur l’East Rift Zone: le début de l’éruption du Mauna Ulu qui a duré de 1969 à 1974.
Il y a cinquante ans, le 24 mai 1969, le début de l’éruption du Mauna Ulu a commencé avec l’ouverture d’une fracture à l’endroit où se croisent le rift est du Kilauea et la zone de la faille de Koa’e. Cette nouvelle fracture s’est comportée comme les fissures 17, 20 et 22 de l’éruption de 2018, avec des fontaines de lave de 30 mètres de hauteur issues d’une fracture linéaire. Ce type d’éruption est classique à Hawaii et apparaît sous l’appellation « fontaine hawaïenne » dans les manuels de volcanologie du monde entier.
S’agissant du Mauna Ulu, le système de fissures s’étire sur 4,5 km d’est en ouest et traverse les cratères Alo’i et Alae dans le Parc National des Volcans d’Hawaï. Les fontaines de lave se limitaient à deux zones principales: l’une entre les deux cratères et l’autre à l’ouest du cratère Alo’i.
Le premier jour de l’éruption du Mauna Ulu, la zone de fontaines de lave la plus à l’ouest est restée active pendant 18 heures. La zone à l’est est restée active pendant 36 heures, mais on sait peu de choses sur cette activité, car la Chain of the Craters Road a été coupée par les fontaines de l’ouest, de sorte que les fontaines de l’est n’étaient visibles que de loin.
L’éruption du Mauna Ulu a duré cinq ans et a été précédée par une série d’éruptions fissurales dans l’East Rift Zone en 1960, 1961, 1962, 1963 (2), 1965 (2), 1965 (2) et Février 1969. Chacune d’elle a duré entre 1 et 15 jours. À l’époque, on ne pouvait pas savoir que l’activité éruptive commencée le 24 mai 1969 était le début de quelque chose de plus important. En fait, avec une durée de seulement 36 heures, elle semblait plutôt insignifiante à côté des autres éruptions à Hawaii..
La fracture de l’épisode 1 de l’éruption a généré une activité de spattering qui a édifié des remparts linéaires de plusieurs mètres de hauteur du côté nord de la fracture. En fait, cette brève activité fissurale a constitué le premier des 12 épisodes de fontaines de lave du début de l’éruption du Mauna Ulu qui s’est poursuivie jusqu’au 31 décembre 1969.
À partir de l’épisode 2, l’activité est restée confinée dans la zone de fontaines de lave située à l’est. La bouche éruptive donnait souvent naissance à deux fontaines qui jaillissaient côte à côte, parfois de la même hauteur, de plusieurs dizaines à plusieurs centaines de mètres de haut.
Les fontaines de lave ont fini par édifier un cône de tephra de 50 mètres de hauteur. Ce cône a été baptisé Mauna Ulu (montagne grandissante). Il a ensuite été recouvert de 70 mètres de lave et constitue encore aujourd’hui un repère important bien visible depuis la Chain of the Craters Road.
En janvier 1970, l’éruption du Mauna Ulu est devenue effusive, avec des coulées de lave qui se sont dirigées vers le sud à travers le parc national et ont finalement atteint l’océan. Un lac de lave s’est formé dans le cône de tephra. Il a permis aux chercheurs du HVO de comprendre les phénomènes de « gas pistoning ». La lave a également comblé les pit craters Alo’i et Alae.
Après une pause de trois mois et demi (d’octobre 1971 à février 1972), l’activité éruptive a repris pendant deux ans, jusqu’en juillet 1974, date à laquelle l’éruption a finalement pris fin.
Cette éruption a permis des avancées scientifiques inestimables en volcanologie, notamment une meilleure compréhension de la manière dont se forment les coulées pahoehoe et a’a. Le Mauna Ulu a permis les premières observations sous-marines détaillées de la formation des laves en coussins. L’évolution de vastes champs de lave, la formation de tunnels de lave et l’origine des moulages d’arbres (« tree molds ») ont également été documentées.
L’éruption du Mauna Ulu a été l’éruption du Kilauea la plus importante, la plus volumineuse en matière de débit de lave, et la mieux documentée au 20ème siècle, jusqu’en 1983, année où a commencé la très longue éruption du Pu’O’o.
Source: USGS.

En cliquant sur ce lien, vous verrez une impressionnante galerie d’images de l’éruption du Mauna Ulu en 1969:

https://www.maxisciences.com/eruption-volcanique/mauna-ulu-des-geologues-devoilent-les-images-d-archives-spectaculaires-d-une-fascinante-eruption-volcanique_art40576.html

—————————————————

May 2019 was a notable date in Kilauea Volcano’s history. On the one hand, it was the one-year anniversary of the 2018 eruption. On the other hand, it marked the 50th anniversary of another important event on the East Rift Zone: the start of the 1969-1974 Mauna Ulu eruption.

Fifty years ago, on May 24th, 1969, the opening fissure of the Mauna Ulu eruption broke ground where Kīlauea’s east rift and the Koa‘e fault zone intersect. This fissure behaved similarly to fissures 17, 20, and 22 of the 2018 eruption with 30-metre- tall lava fountains emerging from a linear crack. This style of eruption is classic to Hawaii and is thus called « hawaiian fountaining » in volcanology textbooks around the world.

At Mauna Ulu, the fissure system stretched 4.5 km from east to west and cut straight through ‘Ālo‘i and ‘Alae pit craters within Hawai‘i Volcanoes National Park. The fountains were confined to two main areas: one between the two pit craters and the other west of ‘Ālo‘i crater.

On the first day of the Mauna Ulu eruption, the western fountaining zone erupted for 18 hours. The eastern zone erupted for 36 hours, but not much is known about that activity because the Chain of Craters road was cut by the western fountains, making the eastern fountains visible only in the far distance.

The five-year-long Mauna Ulu eruption was preceded by a series of East Rift Zone fissure eruptions that occurred in 1960, 1961, 1962, 1963 (2), 1965 (2), 1968 (2), and February 1969, each lasting between 1 and 15 days. At the time, there was no way to know that the eruptive activity that began on May 24th, 1969, was the start of something bigger. In fact, at only 36 hours long, it seemed rather insignificant.

The episode 1 fissure produced spatter in linear ramparts several metres high on the north side of the fissures. Ultimately, this brief fissure was the first of 12 lava fountaining episodes during the early Mauna Ulu eruption that continued through December 31st, 1969.

Beginning with episode 2, activity was localized to only the eastern fountaining zone. The vent would often have dual fountains, which erupted side-by-side, occasionally with both the same height, ranging from several tens to several hundred metres high.

The lava fountains eventually built a tephra cone 50 metres tall. This cone was named Mauna Ulu (growing mountain). It was later covered in 70 metres of lava and is a prominent landmark still visible from the Chain of Craters Road.

In January 1970, the Mauna Ulu eruption became effusive, producing lava flows that travelled south through the national park, and ultimately reached the ocean. A lava lake formed within the tephra cone, allowing HVO researchers to document and understand gas pistoning phenomena. Lava also filled in ‘Ālo‘i and ‘Alae pit craters.

After a 3.5 month pause (October 1971 to February 1972), eruptive activity resumed for two more years, until July 1974, when the eruption finally ended.

This eruption produced invaluable scientific advancements in volcano science, including an improved scientific understanding of how pāhoehoe and ‘a‘ā form. Mauna Ulu provided the first detailed observations of pillow lava forming underwater. The development of large lava flow fields, the formation of lava tubes, and the origin of tree molds were also documented.

The Mauna Ulu eruption was the largest, most voluminous, and best documented eruption recorded at Kilauea in the 20th century, until 1983 when the next long-lived eruption began at Pu’O’o.

Source: USGS.

By clicking on this link, you will see an impressive gallery of photos of the 1969 Mauna Ulu eruption:

https://www.maxisciences.com/eruption-volcanique/mauna-ulu-des-geologues-devoilent-les-images-d-archives-spectaculaires-d-une-fascinante-eruption-volcanique_art40576.html

Vue du Mauna Ulu (Crédit photo: C. Grandpey)

Fontaine de lave pendant l’éruption du Mauna Ulu en 1969 (Crédit: Don Swanson, USGS, que je salue ici).

Kilauea (Hawaii): Dernières nouvelles // Latest news

9 heures (heure française): L’éruption continue dans la Lower East Rift Zone. La Fracture n° 8 présente maintenant trois fontaines de lave très proches les unes des autres qui atteignent des hauteurs de 40 à 55 mètres. Elles continuent d’alimenter un chenal qui conduit la lave vers le NE et vers l’E en direction de l’océan. On continue d’observer de petits débordements le long du chenal (voir photo ci-dessous) mais ces petites coulées s’arrêtent généralement avant de toucher le sol encore épargné. Les émissions de gaz au niveau du système de fractures sont en hhausse, ce qui pourrait correspondre à une intensification de l’alimentation de la Fracture n° 8.

Source : HVO.

——————————————-

9:00 a.m. (French time): The eruption continues in the Lower East Rift Zone. Fissure 8 now consists of three closely-spaced lava fountains, the tallest of which reached heights of 40-55 metres, feeding a strong channel to the northeast and then east to the ocean entry. Minor spillovers are still observed over the channel levees (see photo below) but have generally stalled before reaching ground not covered by previous lava flows. Gas emissions from the fissure system are increasing, possibly indicating an increase in eruption rate from Fissure 8.

Source: HVO.

Crédit photo: USGS / HVO

Source: USGS

Vue satellite montrant l’entrée de la lave dans l’océan à Kapoho. Elle continue de générer un très volumineux panache de « laze », brume volcanique où se mêlent de la vapeur d’eau et des gaz acides (Crédit photo: NASA / ISS)

Eruption du Kilauea (Hawaii): Dernières nouvelles // Latest news

8h00 (heure française): L’éruption se poursuit dans la Lower East Rift Zone. Comme je l’ai écrit dans ma note précédente, la fontaine de lave de la Fracture n° 8 est un peu moins active mais la fracture continue à alimenter une impressionnante coulée qui se dirige en chenal vers Kapoho Bay. La fontaine est en partie cachée par un cône d’environ 35 mètres de hauteur édifié par les projections. La coulée de lave a complètement rempli Kapoho Bay et formé un delta qui avance dans la mer jusqu’à 1300 mètres de l’ancien littoral.
Selon la Protection Civile, pratiquement tous les lotissements de Kapoho Beach et Vacationland étaient recouverts par la lave mardi matin. A 7h30 mardi matin, toute la zone sauf la partie la plus septentrionale de Kapoho Beach Lots était envahie par la lave, alors que seule la côte de Vacationland était épargnée.
Des centaines de maisons ont probablement été détruites. Il y avait environ 500 maisons dans le secteur. Quelque 400 personnes évacuées ont trouvé refuge dans les deux centres d’hébergement de la Croix-Rouge.
Il est fortement déconseillé de s’approcher de la lave qui pénètre dans l’océan car la brume volcanique (laze) peut provoquer des problèmes respiratioires et une irritation de la peau.
Source: HVO et Protection Civile.
Voici une courte vidéo montrant l’activité de la fontaine de lave de la Fracture n° 8:
https://youtu.be/5eNrnEa5X8c

————————————————-

8 :00 a.m. (French time) : The eruption continues in the Lower East Rift Zone. As I put it in my previous post, the lava fountain at Fissure 8 is rising less high but the fissure keeps feeding a channelised flow that takes lava down to Kapoho. The fountain is partially obscured by a cone built by lava spatter, which is about 35 metres high. The fissure 8 flow has completely filled Kapoho Bay and formed a lava delta extending 1300 metres out from the former coastline.

According to Civil Defense, virtually all of Kapoho Beach Lots and Vacationland were wiped out by lava Tuesday morning. At 7:30 a.m. Tuesday, all but the northernmost tip of Kapoho Beach Lots were inundated with lava, while only the coast of Vacationland remained.

Hundreds of homes have probably been destroyed. There were approximately 500 homes in the area. An estimated 401 evacuees are staying in the two Red Cross shelters.

Residents are again advised to keep their distance from the lava entering the ocean as the laze produced can cause lung damage and skin irritation.

Source : HVO & Civil Defense.

Here is a short video showing the lava fountain activity at Fissure 8 :

https://youtu.be/5eNrnEa5X8c

Vue des fontaines de lave et du cône de la Fracture n° 8 (Source: USGS)

Dernières nouvelles du Mayon (Philippines) // Latest news of Mayon Volcano (Philippines)

Il semble que la situation n’ait pas beaucoup évolué sur le Mayon au cours des dernières heures. Dans sa dernière mise à jour du 23 janvier 2018 à 8h, le PHILVOCS décrit les événements d’hier: A 12h43, une colonne de cendre de 5 km de haut a été générée par une éruption phréatomagmatique qui a duré 8 minutes si l’on se réfère aux données sismiques . L’événement a déclenché des coulées pyroclastiques qui se sont engouffrées dans plusieurs ravines sur moins de quatre kilomètres du sommet, tout en restant dans la zone de danger permanent (PDZ). Les panaches de cendre se sont dirigés vers l’ouest avec des retombées sur les municipalités de Guinobatan, Camalig, Oas, Polangui et Iriga. Entre 21h37 le 22 janvier et 5h25 le 23 janvier, cinq épisodes de fontaine de lave de trois à trente minutes ont été observés. Les fontaines de lave atteignaient 500 à 700 mètres de hauteur et produisaient des panaches de cendre qui atteignaient 3 kilomètres au-dessus du cratère.
Le niveau d’alerte est maintenu à 4, sur une échelle de 5. Il est fortement conseillé au public d’être vigilant et de s’abstenir d’entrer dans la zone de danger de 8 kilomètres de rayon.
Source: PHILVOCS.

——————————————

It seems the situation has not much changed on Mayon volcano during the last hours. In its latest update (January 23rd 2018 at 8 a.m.) PHILVOCS describes yesterday’s events: At 12:43 p.m., a dense, five-kilometre tall eruption column was generated by a short-lived phreatomagmatic eruption that lasted 8 minutes based on the seismic record. The event generated pyroclastic density currents on several gullies and barrancos within four kilometres of the summit vent, well within the Permanent Danger Zone (PDZ). Volcanic ash was blown west and fell on the Municipalities of Guinobatan, Camalig, Oas, Polangui and Iriga City.   Between 9:37 pm on January 22nd and 5:25 a.m. on Januaray 23rd, five episodes of intense but sporadic lava fountaining from the summit crater lasting three to thirty minutes occurred. The lava fountains reached 500 to 700 metres high and generated ash plumes that reached   3 kilometres above the crater.

The alert level is kept at 4, on a scale of 5 levels. The public is strongly advised to be vigilant and should refrain from entering the 8-kilometre-radius danger zone.

Source : PHILVOCS.

Crédit photo: Wjkipedia

Etna: Fontaines de lave dans la Voragine // Mt Etna: Lava fountains within the Voragine

drapeau-francais16h30 : L’activité éruptive se poursuit dans la Voragine avec en ce moment de puissantes fontaines de lave. Le tremor connaît une hausse relativement constante depuis quelques heures et les webcams montrent l’intensité de l’événement.

L’événement auquel nous assistons, aussi spectaculaire qu’il soit, n’a rien d’extraordinaire. Il s’agit d’une éruption sommitale de l’Etna, qui plus est dans le cratère central. L’activité strombolienne est soutenue, avec des pics qualifiés par certains de « paroxysmes ». Cette activité va probablement se prolonger pendant plusieurs jours et une activité effusive parallèle ne saurait être exclue.

L’éruption produit pas mal de cendre. L’aéroport Fontanarossa de Catane restera fermé au moins jusqu’à 19 heures. Ce serait une occasion unique pour tester les systèmes de détection de cendre pour les avions!

——————————–

drapeau-anglais16 :30 : Eruptive activity is going on in the Voragine with powerful lava fountains right now. The tremor has been steadily increasing over the past hours and the webcams perfectly show the intensity of the event.

The event we rae currently observing is quite spectacular but it is by no means extraordinary. This is a summit eruption of Mt Etna, located in the central crater. Strombolian activity is quite intense, with climaxes called « paroxysms » by some persons. This activity is likely to last several days and some parallel effusive activity should not be excluded.

The eruption produces quite a lot of ash. Fontanarossa airport in Catania will remain closed at least until 19:00. This would be a great opportunity to test ash detection systems for the planes!

Etna 2015 03

Hausse régulière du tremor

Etna 2015

Etna fontaine

Les fontaines de lave vues par les webcams

Etna 2015 02_modifié-1

Les fontaines de lave vues par la caméra thermique

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

drapeau-francais18h15: Le « paroxysme » qui s’est déroulé au cours de l’après-midi est en train de se calmer. Tremor et sismicité sont en baisse, mais il est à parier que ce n’est qu’une pause et que l’activité reprendra de plus belle dans les prochaines heures.

——————————

drapeau-anglais18:15: The « paroxysm » that occurred this afternoon is coming to an end. Tremor and seismicity are both declining but the odds are that it is just a pause and that activity will start again intensively in the coming hours.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Le volcan Mirage de Las Vegas (Nevada / Etats Unis)

drapeau francaisLe volcan de l’hôtel-casino The Mirage sur le Strip de Las Vegas entre en éruption moins fréquemment ces jours-ci, mais pas pour une raison géologique. Le volcan créé de la main de l’homme qui crache feu et eau depuis l’ouverture de l’hôtel en 1989 n’offrira désormais que deux à trois spectacles nocturnes.
Jusqu’à présent, le volcan entrait en éruption toutes les demi-heures, depuis le crépuscule jusqu’à minuit, en fonction des conditions de vent. Officiellement, c’est le plus grand nombre d’attractions le long du Strip qui provoque le changement, mais il semble bien que l’argent y soit aussi pour quelque chose !

MGM Resorts Inc., la société qui détient l’hôtel-casino The Mirage, va calculer les économies réalisées par ce changement d’horaires, la réduction de consommation d’énergie et observer la réaction des visiteurs. A côté du volcan de The Mirage, il n’y aura pas de changements dans la fréquence des spectacles de fontaines et jeux d’eau du Bellagio, gérés par la même société.
Désormais, le volcan de The Mirage entrera en éruption à 20 heures et 21 heures du dimanche au jeudi. Un spectacle supplémentaire sera proposé le vendredi et le samedi à 22 heures.
Le Strip de Las Vegas a commencé à ressembler à un parc d’attractions quand le volcan de The Mirage a été créé. Il a été suivi de la bataille navale en face de Treasure Island, l’Ile au Trésor, et du spectacle désormais emblématique des fontaines du Bellagio. Treasure Island a été vendu en 2009, et la bataille navale a disparu il y a près de deux ans.
Après être devenu le propriétaire de l’hôtel The Mirage, MGM a dépensé 25 millions de dollars en 2008 pour une amélioration du volcan avec une nouvelle chorégraphie et une nouvelle bande son faite de roulements de tambour. À l’époque déjà, le but du spectacle était d’attirer un maximum de visiteurs et de les inciter à pénétrer dans le casino pour y dépenser de l’argent.
Source: journaux américains.

 —————————————-

drapeau anglaisThe Mirage volcano on the Las Vegas Strip is erupting less frequently, but not for any geological reason. The man-made volcano that has been spewing fire and water since the hotel’s 1989 opening will now offer two to three nightly shows.

Up to now, the volcano erupted every half-hour beginning at about dusk until midnight, wind permitting. Officially it is the larger number of attractions along the Strip that causes the change, but it seems money has to do with it too.

MGM Resorts Inc., the company which owns the Mirage casino-hotel, will monitor how much money the change saves, how much it will cut energy consumption and the reaction of visitors. Apart from the Mirage volcano, there will be no changes in the frequency of the company’s Bellagio fountain show.

The volcano is scheduled to erupt at 8 p.m. and 9 p.m. Sunday through Thursday. An additional 10 p.m. show will be offered Friday and Saturday.

The Strip evolved into something more akin to a theme park when the volcano at The Mirage was created, which was followed by a fiery pirate ship battle in front of the Treasure Island and the now-iconic fountain show in front of the Bellagio. Treasure Island was sold in 2009, and the pirate battle disappeared nearly two years ago.

After becoming the owner of The Mirage, MGM spent $25 million in 2008 upgrading the volcano with more fire choreographed to a pounding drum-beat soundtrack. At the time, executives said the challenge continued to be getting the show’s numerous watchers to walk inside the casino to spend money.

Source : American newspapers.

Vegas 01

Fontaines de feu de l’hôtel The Mirage.

Vegas 02

Fontaines d’eau de l’hôtel Bellagio.

(Photos:  C.  Grandpey)

19ème paroxysme de l’Etna (suite)

Comme je le pressentais au moment d’aller au lit vers 23h30 hier soir, le 19ème paroxysme de l’Etna venait d’entamer sa phase terminale. L’épisode de fontaines de lave avait cessé pour laisser place à une activité strombolienne. On observait également une importante activité effusive avec des coulées qui se dirigeaient vers le sud-sud-est, le nord-est et vers le sud. Une coulée en direction du sud-est a atteint le pied de la paroi de la Valle del Bove. Comme je l’indiquais, le panache éruptif, poussé par le vent, a provoqué de bonnes retombées de cendre et de lapilli sur  Bronte et tout le secteur nord-nord-ouest de l’Etna.

En cliquant sur ce lien, vous verrez l’une des vidéos qui circulaient aujourd’hui sur Internet. Elle montre la vigoureuse activité strombolienne qui a fait suite aux fontaines de lave. On aperçoit également la coulée qui s’est dirigée vers la Valle del Bove.

http://www.independent.co.uk/news/world/europe/video-mount-etnas-night-time-eruption-8981023.html