Kilauea (Hawaii) : Les effets de l’éruption sur le tourisme // The effects of the eruption on tourism

Avec l’apparition de nouvelles fractures éruptives qui menacent d’isoler le secteur de Lower Puna du reste de la Grande Ile d’Hawaii, les responsables de la Protection Civile ont décrété le 12 mai 2018 que toutes les locations de vacances de la région devaient cesser leurs activités. Les touristes ont été contraints de trouver d’autres logements, ce qui ne fait qu’augmenter les pertes subies par l’industrie touristique à cause de l’éruption du Kilauea. La zone concernée s’étend de Kapoho à Kalapana et inclut les subdivisions de Leilani et Black Sands.
La décision de la Protection Civile est intervenue le jour où deux nouvelles fractures se sont ouvertes à l’est des Leilani Estates. Les autorités ont déclaré que la décision était nécessaire afin que les opérations d’urgence puissent se concentrer sur les seuls habitants de la région. Les géologues du HVO affirment que de nouvelles émissions de lave sont probables, que ce soit par l’ouverture de nouvelles fractures ou par la réactivation de fractures existantes. Environ 2000 personnes à Lower Puna pourraient se trouver isolées si les routes étaient endommagées ou coupées par des fractures et des coulées de lave.
Le tourisme sur la Grande Ile d’Hawaii est affecté par l’éruption du Kilauea. 2018 avait commencé en fanfare avec la perspective de franchir la barre des 2 millions de visiteurs à la fin de l’année, mais deux semaines après le début de la dernière éruption, on se rend compte que les annulations ont déjà occasionné plus de 1,5 million de dollars de pertes directes aux gestionnaires de locations et on prévoit 3 millions de dollars de pertes pour les semaines à venir. Les hôtels signalent qu’ils tournent à 50% de leur capacité de réservation. Au train où vont les choses, c’est toute la saison estivale qui risque d’être profondément affectée. Les navires de croisières ont annulé des escales à Hilo et Kona, ce qui n’arrange pas la situation.
Dans les régions reculées comme le District de Puna, les locations de vacances constituent une source de revenus non négligeable pour les habitants et représentent un plus pour l’économie de la région. En seulement deux semaines, les entreprises touristiques de l’Est de la Grande Ile sont passées de la meilleure année à la fermeture et à la mise à pied de 10 à 20 personnes. Si la récente déclaration fédérale de catastrophe naturelle – qui concerne l’ensemble de la Grande Ile – donne de l’espoir à aux habitants et aux entreprises les plus durement touchés, elle risque aussi de provoquer des annulations dans des zones de l’île qui ne sont pas concernées par l’éruption. La fermeture du Parc National des Volcans n’est pas faite pour arranger les choses.
Source: Journaux hawaïens.

——————————————

With new lava outbreaks threatening to cut off Lower Puna residents from the rest of the island, Civil Defense officials on May 12th, 2018 ordered all vacation rentals in the area to cease operations, forcing visitors to find alternate accommodations and adding to tourism industry losses from the Kilauea eruption. The concerned area stretches from Kapoho to Kalapana, and includes Leilani and the Black Sands subdivisions.

The order came the same day two fissures opened up east of Leilani Estates. Civil Defense officials said the move was necessary so emergency operations can focus on residents who live in the area. HVO geologists say additional lava outbreaks are likely, either from new fissures or reactivation of existing vents. About 2,000 people in Lower Puna could become isolated if roads are damaged by lava outbreaks.

Tourism in Hawaii Big Island is being affected by the Kilauea eruption. The island began the year anticipating it would break the 2 million-visitor benchmark by year’s end, but two weeks into the eruptions, visitor cancellations have cost accommodation providers more than $1.5 million in direct losses and $3 million in future bookings. The hotels are reporting that they are 50 percent off their booking pace. If this keeps up, it could be a whole lost summer. Cruise ships have cancelled their calls at Hilo and Kona, which can only worsen the situation.

In remote areas like Puna, vacation rentals often play a larger role in the lodging mix and the region’s economic health. In just a two-week period, east side businesses have gone from having their best year ever to closing and laying off 10 to 20 people. While the recent state and federal disaster declarations offer hope to some of the hardest-hit residents and businesses, they open unaffected areas of Hawaii island to cancellation risk. The closure of the Hawaiian Volcanoes National Park is not a good thing for tourism either.

Source : Hawaiian newspapers.

La vidange du lac de lave dans le cratère de l’Halema’uma’u et la fermeture du Parc National des Volcans sont des coups durs portés au tourisme sur la Grande Ile d’Hawaii (Photo: C. Grandpey)

Nuages de cendre volcanique, annulation de vols et assurances // Ash clouds, flight cancellations and insurance

drapeau francaisL’annulation d’un vol par un nuage de cendre volcanique soulève une question inévitable: Vais-je récupérer mon argent? Certains voyageurs victimes de la dernière éruption du Rinjani en Indonésie risquent de découvrir que leur assurance n’est plus valable à cause de l’éruption du Raung au mois de juillet. Une compagnie d’assurance qui a demandé à ne pas être nommée a déclaré que les assureurs veulent savoir si l’éruption du Raung le 2 Juillet a un lien avec l’éruption du Rinjani mardi. Si oui, la deuxième éruption pourrait être considérée comme un « événement prévisible », ce qui dispenserait l’assureur de rembourser.
Un groupe d’assurances a décidé de ne pas considérer les deux éruptions comme étant liées, ce qui signifie que les pertes causées par celle du Rinjani seront couvertes. Cependant, la plupart des assureurs ont averti les voyageurs qui achèteraient l’assurance après mardi (quand l’éruption du Rinjani a commencé) que les annulations et les changements de vol ne seront pas couverts car l’éruption sera considérée comme un «événement connu ».
Source: journaux australiens.

————————————–

drapeau-anglaisHaving one’s flight cancelled by a volcanic ash cloud raises an inevitable question : Will I get my money back ? Travellers caught out by the latest eruption of Mt Rinjani in Indonesia may find their insurance nullified by the eruption of Raung volcano five months ago. An insurance company who asked not to be named said the insurers wanted to know whether the eruption of Mt Raung on July 2nd was related to Tuesday’s eruption of Mt Rinjani. If so, the second eruption could be classified as a « foreseeable event », which in many cases exempts the insurer from paying out.
One insurance group has decided not to deem the two eruptions as related, meaning losses from Tuesday’s eruption will be covered. However, most insurers have warned that those who purchase cover after Tuesday (when the Rinjani eruption started) that cancellations and flight changes will not be covered. because it will be considered as a « known event ».
Source : Australian newspapers .

Le Raung (Indonésie) provoque de nouvelles annulations de vols // Mt Raung (Indonesia) causes more flight cancellations

drapeau francaisDes voyages «Spécial Eruption» sont actuellement organisés en France pour aller voir les nuages de cendre du Sinabung en Indonésie, mais c’est le Raung qui provoque le plus de problèmes, avec l’annulation de nombreux vols, en particulier entre l’Australie et l’Indonésie.
Les compagnies aériennes Jetstar et Virgin Australia ont annulé tous les vols en provenance et à destination de Bali aujourd’hui mercredi après que le VAAC de Darwin ait indiqué que les conditions de vol étaient dangereuses.
Les passagers seront informés de l’évolution de la situation par SMS ou e-mail. Ils peuvent aussi communiquer avec le service clientèle des compagnies aériennes.
Les passagers dont les vols sont annulés à la suite de l’activité volcanique peuvent transférer leur réservation à une autre date ou pour une autre destination dans les 30 jours, sans frais, ou obtenir un crédit voyage pour un déplacement ultérieur.
Jetstar va prendre une décision concernant ses vols de mercredi après-midi et informera ses clients dans la foulée.
Garuda Indonesia et Air Asia n’ont pas encore pris de décision..
Les voyageurs à destination de l’Indonésie doivent savoir que les vols intérieurs et internationaux vers d’autres destinations dans le pays peuvent également être affectées à court terme.

 —————————————–

drapeau anglais« Special eruption » journeys are currently organised in France to go and see Mount Sinabung in Indonesia but it is Mount Raung that causes the greatest trouble, with the cancellation of numerous flights, especially between Australia and Indonesia.

Virgin Australia and Jetstar airlines have cancelled all flights to and from Bali today Wednesday after the Volcanic Ash Advisory Centre in Darwin warned flight conditions were unsafe.

Passengers will be advised of new flight details via SMS or email, or they can contact the customer services of the companies.

Passengers whose flights are cancelled as a result of the volcanic activity can change their booking to another date or destination within 30 days without fee, or get a full travel credit.

Jetstar will make a decision on evening flights on Wednesday afternoon and will update customers soon afterwards.

Garuda Indonesia and Air Asia have yet to make any announcements.

Travellers to Indonesia should be aware that domestic and international flights to other destinations in the country may also be affected at short notice.

Raung-blog