Changement climatique: Un déluge s’abat sur Kauai (Hawaii) // Climate change : Kauai (Hawaii) hit by a historic deluge

Le changement climatique provoque de plus en plus d’événements météorologiques extrêmes à travers le monde. Ce qui vient de se passer sur l’île hawaïenne de Kauai les 14 et 15 avril 2018 est un bon exemple de ce qui nous attend dans les années à venir.
Kauai n’est pas l’île la plus visitée de l’archipel hawaïen. D’un point de vue géologique, c’est la plus ancienne. Elle est connue sous le nom d’ »Ile Jardin » .L’un des sites les plus célèbres de Kauai est le Canyon de Waimea.
Kauai a beaucoup souffert au fil des ans. L’île a survécu au tsunami de 1946. Un autre raz-de-marée en 1957 l’a frappée avec des vagues atteignant 15 mètres de haut. Lorsque l’ouragan Iwa a balayé l’Ile Jardin en 1982, il a causé environ 250 millions de dollars de dégâts. En 1992, l’ouragan Iniki a tué six personnes à Kauai et endommagé ou détruit plus de 14 000 maisons. Cependant, les habitants de Kauai disent qu’ils n’ont jamais rien connu comme les trombes d’eau qui se sont déversées sur l’île ce mois-ci. Pour eux, c’est la tempête du siècle, mais il est probable que la prochaine surviendra dans seulement quelques années, compte tenu de la réalité du changement climatique. Le National Weather Service a déclaré que près de 125 centimètres de pluie sont tombés à Kauai en 24 heures. C’est l’événement pluvieux le plus important observé sur l’archipel hawaiien depuis le début des relevés en 1905
Alors que Kauai panse ses blessures, les scientifiques préviennent que ce déluge est la première grande tempête à Hawaï liée au changement climatique. Il y a des ressemblances frappantes entre les inondations à Kauai et les récentes inondations en Californie. La cause est identique : L’atmosphère plus chaude retient plus d’humidité qui s’accumule jusqu’à ce qu’elle rencontre de l’air froid et sec, créant ainsi un système instable qui déclenche ce que certains météorologues appellent une «bombe de pluie». Une étude publiée dans la revue scientifique Nature Climate Change a indiqué que la Californie doit s’attendre à des conditions météorologiques plus instables, faisant osciller des années sèches et humides, à cause du changement climatique provoqué par l’homme.
Les conditions météorologiques extrêmes ont causé de lourds dégâts à Kauai. Les pluies intenses n’ont pas seulement déclenché des glissements de terrain. Des voitures et des animaux ont été emportés dans les eaux en furie. Par chance, aucun habitant ni aucun touriste n’est mort. Certaines personnes ont été évacuées par avion ou sauvées par bateau. Des bisons ont été emportés par les eaux de crue et certains ont été récupérés dans l’océan après avoir nagé pour échapper à la mort. Les localités pittoresques de Wainiha et de Haena, sur la côte nord ont été les plus durement touchées car la seule route qui y mène est bloquée par des glissements de terrain. Elle ne pourra probablement pas rouvrir avant des mois.
Pendant environ une semaine après la tempête, l’océan aux belles couleurs bleue et turquoise autour de l’île a pris la teinte orange du sol volcanique. Comme Kauai est la plus ancienne des îles hawaïennes, les montagnes ont des pentes très raides et la distance entre les sommets des montagnes, où il a plu, et la mer est relativement courte. Les sédiments n’ont donc pas eu le temps de se déposer pendant leur course folle vers l’océan.
Source: Los Angelas Times.

——————————————–

Climate change is causing more and more extreme weather events around the world. What happened on the Hawaiian island of Kauai on April14th and 15th, 2018 is a good example of what we can expect for the future.

Kauai is not the most visited island of the Hawaiian archipelago. It is geologically the oldest one and is also known as the « Garden Isle”. One of the most famous sites of Kauai is Waimea Canyon.

Kauai has weathered a lot over the years. It survived the 1946 tsunami, which damaged all the islands. Another tsunami in 1957 hit Kauai with waves up to 15 metres high. When Hurricane Iwa swept the Garden Island in 1982 it did about $250 million in damage. In 1992, Hurricane Iniki killed six people on Kauai, and damaged or destroyed more than 14,000 homes. However, the people in Kauai say they have never experienced anything like the thunderstorm that drenched the island this month. They have been describing this latest storm as a 100-year-flood, but it is likely that the next one is just a few years off, given the reality of climate change. The National Weather Service said nearly 125 centimetres of rain fell in 24 hours. This is the most severe rain event [in Hawaii] that has been observed since records started being kept in 1905

Now, as Kauai continues to recover, scientists warn that this deluge was the first major storm in Hawaii linked to climate change. There are striking similarities with the flooding on Kauai and the recent flooding in California. The warmer atmosphere is holding more moisture that builds up until it meets with cold dry air, creating a massive unstable system which causes what some meteorologists are now referring to as a ‘rain bomb.’ A study published in the scientific journal Nature Climate Change said that California can expect more volatile weather, swinging from dry to wet years, because of human-caused climate change.

The extreme weather caused heavy damage on Kauai. The intense rainfall not only triggered landslides.  Cars and animals were swept away in raging waters, but no residents or visitors died. Some were airlifted to safety or rescued by boat. Members of a bison herd were displaced or carried off by floodwaters, and some were rescued from the ocean after swimming for their lives. The picturesque North Shore communities of Wainiha and Haena are considered the hardest-hit because the only road that leads to them, Kuhio Highway, is now blocked by landslides. Officials say it may not fully reopen for months.

For about a week after the storm, the normally aquamarine ocean around the island was an eerie orange, a sign of the volcanic soil. Since Kauai is the oldest of the Hawaiian Islands, the mountains are exceptionally steep and the distance between the mountain tops, where it rained, and the sea is relatively short. There was no time for the red-orange clay to settle as water raced out out to sea.

Source: Los Angelas Times.

Photos: C. Grandpey

Hawaii (Etats Unis): Kauai & Niihau

drapeau-francaisL’île de Kauai est apparue il y a environ six millions d’années; c’est la plus ancienne des principales îles de l’archipel hawaiien. Le plus haut sommet est le Mont Kawaikini avec 1598 m. Le deuxième plus haut sommet est le Mont Wai’ale’ale, près du centre de l’île, avec 1569 mètres. L’un des endroits les plus arrosés de la planète, avec une pluviométrie moyenne annuelle de 1170 centimètres, se trouve sur le versant oriental du Mont Wai’ale’ale. Les pluies abondantes qui s’abattent chaque année sur Kauai ont creusé des vallées profondes dans les montagnes du centre de l’île et sculpté des canyons avec de nombreuses cascades. La plupart des visiteurs qui atterrissent à Kauai viennent voir le Canyon de Waimea, l’un des plus beaux canyons au monde. Plusieurs sentiers permettent d’en atteindre le fond. Même si la remontée fait mal aux mollets, je ne peux que recommander cette superbe randonnée.
L’île de Kauai a servi de cadre à plus de soixante-dix films hollywoodiens et à des émissions de télévision. Le Canyon de Waimea a été utilisé en 1993 dans le tournage du film Jurassic Park. Certaines parties de l’île ont également été utilisées pour les scènes d’ouverture du film Indiana Jones et les Aventuriers de l’Arche Perdue. Plusieurs scènes de Pirates des Caraïbes, La Fontaine de Jouvence ont également été tournées à Kauai.

On peut aujourd’hui visiter Niihau, baptisée autrefois « l’Ile Interdite ». C’est l’un des seuls endroits au monde où la technologie ne s’est pas encore introduite. L’île a été achetée au roi Kamehameha en 1864 et a conservé un grand nombre de modes de vie traditionnels, y compris la langue hawaïenne. Elle est habitée par environ 200 habitants dont la langue maternelle est l’hawaiien
Accessible via Niihau Helicopters, on peut passer une demi-journée sur cette île en tant qu’invité des propriétaires.

Pour Kauai et Niihau, voir aussi ma note du 19 janvier 2016 consacrée à ces deux îles :
https://claudegrandpeyvolcansetglaciers.com/2016/01/19/niihau-kauai-hawaii/

—————————————-

drapeau-anglaisKauai is approximately six million years old; it is the oldest of the main Hawaiian Islands. The highest peak is Kawaikini at 1,598 m. The second highest mountain is Mount Wai’ale’ale near the center of the island, with 1,569 metres above sea level. One of the wettest spots on earth, with an annual average rainfall of 1170 centimetres, is located on the east side of Mount Wai’ale’ale. The high annual rainfall has eroded deep valleys in the central mountains, carving out canyons with many scenic waterfalls. Most visitors to Kauai come to see Waimea Canyon, one of the world’s most beautiful canyons. Several footpaths allow to get to the bottom of the canyon. Even if the slope is a bit steep, I recommend this wonderful trek.
The island of Kauai has been featured in more than seventy Hollywood movies and television shows. Waimea Canyon was used in the filming of the 1993 film Jurassic Park. Parts of the island were also used for the opening scenes of Indiana Jones, Raiders of the Lost Ark. Some scenes from Pirates of the Caribbean: On Stranger Tides were also filmed in Kauai.

You can now visit Niihau, called in the past the “Forbidden Island ». It is one of only places in the world where technology has not yet moved in. It was purchased from King Kamehameha in 1864 and has preserved many of the traditional ways of life, including the Hawaiian language. It is inhabited by about 200 locals whose primary language is Hawaiian.
Accessible via Niihau Helicopters, you can now escape for half a day to this island as a guest of the owners.

For Kauai and Niihau, you can also read my post of January 19th 2016 that was devoted to both islands:
https://claudegrandpeyvolcansetglaciers.com/2016/01/19/niihau-kauai-hawaii/

AA 13

AA 01

AA 03

AA 05

AA 08

AA 09

AA 10

AA 11

AA 04

AA 12

AA 07

AA 14

Photos: C. Grandpey

Ni’ihau & Kaua’i (Hawaii)

drapeau-francaisL’Observatoire des Volcans d’Hawaii (HVO) a commencé une série de descriptions géologiques des différentes îles qui forment l’archipel avec, pour commencer, Ni’ihau et Kau’i.
http://www.hawaii247.com/2016/01/07/volcano-watch-a-geologic-tour-of-the-hawaiian-islands-kaua%CA%BBi-and-ni%CA%BBihau/

Contrairement aux autres îles hawaïennes, Ni’ihau et Kau’I sont des volcans individuels qui ne se sont pas formés par l’accumulations de matériaux de volcans qui se chevauchent ; en conséquence, les deux îles n’ont jamais été reliées entre elles. Ni’ihau s’est probablement formée en premier, car l’île est la plus à l’ouest de la chaîne volcanique et les édifices situés à l’est sont plus jeunes. Malheureusement, il n’existe pas de données précises sur les premiers frémissements de ces deux volcans. Nous savons seulement qu’ils se sont formés il y a environ 6 millions d’années.
Comme toutes les îles hawaïennes, Ni’ihau et Kaua’i ont connu périodes d’importants glissements de terrain tout au long de leur histoire. On en a la preuve avec les amas de débris rocheux qui recouvrent le fond de l’océan. Ni’ihau était autrefois beaucoup plus grande, mais la majeure partie de l’île s’est effondrée il y a environ 5 millions d’années. Les dépôts sous-marins d’effondrement ont ensuite été recouverts par la lave pendant la croissance de Kaua’i.
La géologie de Kaua’i est complexe. On a les restes d’une énorme caldeira dans la partie centre-est de l’île, mais il s’agit probablement d’un effondrement qui a ensuite été rempli par la lave. Les données géophysiques laissent supposer que le principal centre de volcanisme se trouvait plus ou moins sous le bassin Lihu’e qui s’est affaissé (soit par l’effondrement ou suite à l’apparition de failles) il y a entre 3 et 4 millions d’années. Le bassin a ensuite été comblé par des sédiments marins et de la lave, en alternant les affaissements sous le niveau de la mer et les réapparitions au dessus du niveau de la mer lors des écoulements de lave.
La phase de formation de volcans boucliers sur Ni’ihau et Kaua’i a pris fin il y a environ 4 millions d’années. Par la suite, des canyons et falaises spectaculaires ont commencé à se former sur ces îles. Il est intéressant de noter que les reprises de volcanisme actif ont duré longtemps sur Ni’ihau et Kaua’i. Ailleurs le long de l’archipel hawaiien, le regain de volcanisme actif est beaucoup plus rare. Le laps de temps entre la phase de formation des volcans boucliers et la reprise du volcanisme actif sur Ni’ihau est d’environ 2 millions d’années. L’éruption la plus récente a eu lieu il y a environ 350 000 ans.
Sur Kaua’i, le regain de volcanisme actif a eu lieu de manière plus ou moins continue pendant 3,5 millions d’années. L’éruption la plus récente s’est produite il y a seulement 150 000 années dans la partie sud de l’île où la roche noire que l’on peut observer autour du soufflard près de Po’ipu et des cônes de cendre près de Koloa ressemblent aux jeunes roches volcaniques sur la Grande Ile d’Hawaii. Ces éruptions sont suffisamment récentes pour suggérer que le regain de volcanisme actif sur Kaua’i n’est pas encore terminé, mais les chances d’observer de nouvelles éruptions de notre vivant restent faibles.
On peut aujourd’hui visiter Ni’ihau, baptisée autrefois « l’Ile Interdite ». C’est l’un des seuls endroits au monde où la technologie ne s’est pas encore introduite. L’île a été achetée au roi Kamehameha en 1864 et a conservé un grand nombre de modes de vie traditionnels, y compris la langue hawaïenne. Elle est habitée par environ 200 habitants dont la langue maternelle est l’hawaiien
Accessible via Niihau Helicopters, on peut passer une demi-journée sur cette île en tant qu’invité des propriétaires.
Kaua’i est ouverte au tourisme. Le joyau de l’île est le Canyon de Waimea. Baptisée « Ile Jardin », c’est aussi l’un des endroits les plus humides de la planète, avec des pluies record sur le mont Wai’ale’ale.
Kaua’i a servi de cadre à plus de soixante-dix films hollywoodiens et autres émissions de télévision. Par exemple, le Canyon de Waimea a été utilisé dans le tournage du film Jurassic Park en 1993. Certaines parties de l’île apparaissent également dans les scènes d’ouverture des films Indiana Jones et les Aventuriers de l’Arche Perdue.

————————————–

drapeau-anglaisThe Hawaiian Volcano Observatory (HVO) has started a series of geological descriptions of the different islands that form the archipelago. They have started with Ni’ihau and Kau’i.
http://www.hawaii247.com/2016/01/07/volcano-watch-a-geologic-tour-of-the-hawaiian-islands-kaua%CA%BBi-and-ni%CA%BBihau/

Unlike other Hawaiian islands, both Ni’ihau and Kau’I are single volcanoes rather than amalgamations of overlapping volcanoes, and the two islands were never connected. Ni’ihau probably formed first, since it is farthest west in the chain and volcanoes to the east are younger, but data indicating the exact onset times of the two volcanoes do not exist. We only know that both volcanoes formed about 6 million years ago.
Like all Hawaiian islands, both Ni’ihau and Kaua’i experienced periods of massive landslides throughout their histories, the evidence of which is preserved on the ocean floor as jumbles of rocky debris. Ni’ihau was once much larger but the bulk of the island collapsed around 5 million years ago. The submarine collapse deposits were subsequently covered by lava during the growth of Kaua’i.
The geology of Kaua’i is complex. There is evidence for a huge caldera in the east-central part of the island, but it appears to be mostly a collapse feature that was then filled by lava. Geophysical data suggest that the main center of volcanism was more or less beneath the Lihu’e Basin, which subsided (by either collapse or faulting) between 3 and 4 million years ago. The basin was subsequently filled by marine sediment and lava as it alternately subsided below sea level and then grew above sea level with lava inundation.
Vigorous shield-stage volcanism on Ni’ihau and Kaua’i ended by about 4 million years ago, after which, the islands’ spectacular canyons and cliffs began to form. Interestingly, rejuvenated volcanism has been long-lived on both islands. Elsewhere along the island chain, rejuvenated volcanism is minor. The gap between shield and rejuvenated eruptions on Ni’ihau was about 2 million years, with the most recent eruption occurring about 350,000 years ago.
On Kaua’i, rejuvenated volcanism has occurred more or less continuously for the last 3.5 million years. The most recent eruption was only 150,000 years ago in the south part of the island, where black rock around the blowhole near Po’ipu and cinder cones around Koloa look similar to young volcanic rocks on the Island of Hawai’i. In fact, these eruptions are young enough to suggest that rejuvenated volcanism on Kaua’i is not yet over, but the odds of future eruptions in our lifetimes are small.
You can now visit Niihau, called in the past the “Forbidden Island ». It is one of only places in the world where technology has not yet moved in. It was purchased from King Kamehameha in 1864 and has preserved many of the traditional ways of life, including the Hawaiian language. It is inhabited by about 200 locals whose primary language is Hawaiian.
Accessible via Niihau Helicopters, you can now escape for half a day to this island as a guest of the owners.
Kaua’i is open to tourism. The jewel of the island is Waimea Canyon. Known as the Garden Isle, it is also one of the wettest places on the planet, with record rainfall on Mt. Wai’ale’ale.
Kaua’i has been featured in more than seventy Hollywood movies and television shows. For instance, Waimea Canyon was used in the filming of the 1993 film Jurassic Park. Parts of the island were also used for the opening scenes of Indiana Jones film Raiders of the Lost Ark.

Kauai 01

Kauai 02

Kauai 03_modifié-1

Canyon de Waimea et Kalalau Valley à Kaua’i (Photos: C. Grandpey)