Petite éruption du Bulusan (Philippines)

drapeau-francaisUne explosion phréatique soudaine a secoué le Bulusan à 03:35 (TU) le 10 Juin 2016. Selon le PHIVOLCS, l’éruption a duré environ 5 minutes au vu des données sismiques et a généré un panache de cendre de 2 km au-dessus du sommet du volcan. Le réseau sismique du Bulusan a enregistré 113 séismes d’origine volcaniques au cours de la journée du 9 Juin. Un petit panache de vapeur montait hier jusqu’à une centaine de mètres au-dessus du sommet. Les mesures de surface du 27 avril au 5 mai 2016 montraient un léger dégonflement de l’édifice par rapport à février 2016. Toutefois, les mesures de déformation du sol du 2 juin 2016 indiquaient une légère inflation de l’édifice depuis mai 2016.
Le niveau d’alerte 1 reste en vigueur.
Une explosion similaire a eu lieu sur le Bulusan le 22 février 2016, avec un panache de vapeur et de cendre qui est monté jusqu’à 500 mètres de hauteur.
Source: Philvocs.

———————————

drapeau-anglaisA sudden phreatic explosion occurred at Bulusan at 03:35 UTC on June 10th, 2016. According to PHIVOLCS, the eruption lasted approximately 5 minutes, based on the seismic record, and produced a 2 km ash plume above the volcano’s summit  Bulusan’s seismic monitoring system recorded 113 volcanic earthquakes during the 24 hours of June 9th. Weak emission of white steam plumes rose up to 100 metres yesterday. Precise leveling survey results from April 27th to May 5th 2016 indicated slight deflationary changes of the edifice relative to February 2016. However, the ground deformation measurements as of June 2nd 2016 indicated slight inflation of the edifice since May 2016.

Alert Level 1 remains in effect over Bulusan Volcano.

A similar explosion occurred at Bulusan on February 22nd 2016 with a steam-and-ash plume that rose 500 metres.

Source: PHILVOCS.

Bulusan-blog

Crédit photo: Wikipedia.

La bêtise humaine n’a pas de limites (suite) // Human stupidity has no limits ! (continued)

drapeau-francaisComme je l’ai déjà écrit lorsque des touristes sont allés à marcher au ras du Grand Prismatic dans le Parc National de Yellowstone, la bêtise humaine n’a pas de limites.
Cette affirmation est confirmée par la mort d’un homme de 23 ans, originaire de Portland dans l’Oregon, qui a quitté un sentier en caillebotis dans le Norris Geyser Basin et est tombé dans une source d’eau acide à haute température. Les efforts visant à récupérer son corps ont été abandonnés mercredi après que les rangers aient décrété qu’il n’y avait plus rien à récupérer dans la source chaude et que la zone était trop dangereuse pour poursuivre les recherches.
La mort de cet homme fait suite à une série d’accidents qui soulèvent des questions sur le comportement des touristes dont le nombre à Yellowstone a atteint un nouveau record  avec 4,1 millions de visiteurs en 2015. Certaines personnes s’approchent trop près de la faune, ou pénètrent dans des zones dangereuses en ne respectant pas les règlements du Parc. Il est en effet rappelé aux visiteurs qu’ils doivent rester sur les sentiers lors de leurs déplacements entre les sources et les geysers du parc. Mardi, le visiteur et sa sœur se sont éloignés d’environ 200 mètres d’un sentier en caillebotis afin de pouvoir mieux observer certaines sources hydrothermales quand il a glissé et est tombé dans l’une d’elles.
Le Norris Geyser Basin est l’un des endroits les plus chauds et les plus dangereux du Parc de Yellowstone. Avec l’altitude et la pression atmosphérique, le point d’ébullition de l’eau est à 92,7°C (199°F). La croûte de la terre est souvent très mince et peut facilement se briser sous le poids d’une personne. Lors de ma visite au Norris Geyser Basin en 2015, je confiais à mon épouse que ce site serait le dernier où j’oserais m’aventurer hors des sentiers aménagés, étant donné sa dangerosité.
Au moins 22 personnes ont succombé à des blessures liées aux sources chaudes dans et autour de Yellowstone depuis 1890. La plupart des décès étaient des accidents, bien qu’au moins deux personnes aient perdu la vie en essayant de se baigner dans une source chaude!
D’autres accidents récents impliquant des touristes à Yellowstone comprennent un garçon de 13 ans qui a été brûlé samedi dernier quand son père qui le portait a glissé dans une autre source chaude.
Des panneaux ont été installés partout dans le Parc pour inciter les visiteurs à ne pas quitter les sentiers aménagés dans les zones hydrothermales qui comportent des sources en ébullition ou des geysers qui peuvent projeter de l’eau très chaude à plusieurs dizaines de mètres de hauteur.
Source: Presse américaine.

————————————

drapeau-anglaisAs I put it before when tourists went to walk along the rim of the Grand Prismatic Spring in Yellowstone National Park, human stupidity has no limits.

This is confirmed with the death of a 23-year-old man from Portland, Oregon, who left the boardwalk in the Norris geyser Basin and fell into a high-temperature, acidic spring. Efforts to recover his body were suspended on Wednesday after rangers determined there were no remains left in the hot spring.

This man’s death follows a string of incidents raising questions about tourist behaviour at Yellowstone as visitor numbers surge (4.1 million visitors in 2015). That includes people getting too close to wildlife and entering dangerous areas in violation of regulations.Visitors are reminded that they must keep to designated boardwalks when moving among the park’s hot springs and geysers. The visitor and his sister had travelled about 200 metres off the boardwalk on Tuesday in order to get closer to some of the basin’s thermal features when he slipped and fell into the hot spring.

The Norris Geyser basin is one of the hottest and most dangerous places in Yellowstone National Park. Because of the altitude and atmospheric pressure, the average ebullition temperature of the water is 92.7°C (199°F). The earth’s crust in that part of the Park is often very thin and may easily break under a person’s weight.

At least 22 people are known to have died from hot spring-related injuries in and around Yellowstone since 1890. Most of the deaths have been accidents, although at least two people had been trying to swim in a hot spring!

Other recent tourist incidents at Yellowstone include a 13-year-old boy who got burned last Saturday when his father, who had been carrying him, slipped into a different hot spring.

Signs are posted throughout the park, warning people to keep to the designated trails in thermal areas which feature boiling pools, geysers that can blast hundreds of feet into the air.

Source: American newspapers.

Voici quelques images des secteurs particulièrement dangereux du Norris Geyser Basin, ainsi qu’un aperçu des sentiers en caillebotis et un panneau de mise en garde:

Norris 01

Norris 02

Norris 03

Norris 04

Norris 05

Norris 06

Photos: C. Grandpey