Turrialba, Santiaguito, Kanlaon: Même combat! // Same behaviour!

drapeau francaisLe Turrialba (Costa Rica) a connu un nouvel épisode éruptif le 16 juin 2016. A 1h45 du matin, le cratère a commencé à émettre un panache de gaz et de cendre qui est monté jusqu’à environ 1500 mètres au-dessus du cratère.
Deux autres émissions de cendre se sont produites à 08h05 et 09h05 et ont duré respectivement 20 et 10 minutes.
Source: OVSICORI.

Une forte explosion a eu lieu sur le dôme du Santiaguito (Guatemala) à 15h15 (TU) le 17 juin 2016. L’éruption a envoyé un panache de cendre jusqu’à 5 km d’altitude. Des coulées pyroclastiques sont descendues sur les flancs est et ouest du volcan.
Source: INSIVUMEH
Voici une courte vidéo de l’événement:

Une série d’éruptions de vapeur et de cendre a secoué le cratère actif du Kanlaon (Philippines) à partir de 1h19 (TU) le 18 juin 2016. Sur la base d’observations visuelles, l’éruption a duré environ 27 minutes.
Un premier événement a généré un panache de vapeur qui est monté jusqu’à environ 3 km au-dessus du sommet. Il a été suivi d’une émission de cendre, avec un panache noir et épais qui est monté à environ 500 mètres. Le troisième événement s’est caractérisé par un panache grisâtre qui est également monté à environ 500 mètres de hauteur. Des retombées de cendre ont été signalées sur le versant ouest du volcan
Il n’est pas fait état de dégât ou de personnes affectées par la cendre.
Le niveau d’alerte est maintenu à 1.
Source: PHILVOCS.

 —————————————-

drapeau anglaisTurrialba volcano (Costa Rica) went through a new eruptive episode on June 16th. At 1:45 a.m., the crater began spewing a gas and ash plume that reached some 1,500 metres above the crater. Two more ash emissions occurred at 8:05 a.m. and 9:05 a.m. and lasted 20 and 10 minutes respectively.

Source : OVSICORI.

A strong explosion occurred at Santiaguito’s lava-dome complex (Guatemala) at 15:15 UTC on June 17th, 2016. The eruption sent an ash plume 5 km a.s.l. Pyroclastic flows descended the east and west flanks.

Source: INSIVUMEH

Here is a short video of the event:

https://youtu.be/17b1HkC_RNQ

A series of steam and ash eruptions occurred at the active crater of Kanlaon volcano (Philippines) starting at 01:19 UTC on June 18th. Based on visual observations, the eruption lasted about 27 minutes. The first event produced a light gray to white steam plume that rose to about 3 km above the summit.  This was followed by an ash eruption event, which produced a thick, black, ash plume that rose to about 500 metres. The third event was characterized by emission of grayish ash plume that also rose to about 500 metres. Light ashfall was reported on the western slope of the volcano. There was no report of damage or people being affected by the ash. The alert level is kept at 1.

Source: PHILVOCS.

 

 

 

Hawaii: Dernières nouvelles de la coulée de lave active // Latest news of the active lava flow

drapeau francaisLe HVO a donné quelques détails supplémentaires sur les récentes émissions de lave sur les flancs du Pu’uO’o. En début de matinée le 24 mai, les scientifiques du HVO ont été informés par SMS qu’un inclinomètre sur le Pu’uO’o avait détecté une brutale modification de la morphologie de l’édifice. Peu après cette alerte, une équipe du HVO s’est rendue sur le terrain et a observé que des coulées de lave sortaient des flancs du cône. Les données fournies par les inclinomètres montrent que l’émission de lave a probablement commencé à 6h50 (heure locale), avec en parallèle un dégonflement rapide du cône dû à l’évacuation de ce magma.
L’événement n’a pas été vraiment une surprise. En effet, depuis plusieurs semaines, un inclinomètre installé sur le rebord nord du Pu’uO’o avait montré une constante inclinaison vers l’extérieur, provoquée par l’accumulation du magma dans le réservoir sous le cône. De plus, les images de la webcam thermique avaient montré que le plancher du Pu’O’o se soulevait lentement sous cette pression et de nombreuses petites coulées de lave étaient apparues à plusieurs reprises à partir de bouches à l’intérieur du cratère. Tous ces paramètres laissaient supposer qu’une nouvelle sortie de lave était possible. C’est ce qui se produisit le 24 mai avec les coulées « 61f » qui se dirigeait vers le nord et « 61g » qui se dirigeait vers le sud-est sur les flancs du Pu’O’o.
Au début, les deux coulées ont parcouru environ 1 km. Pendant ce temps la « coulée du 27 juin » est restée active – comme depuis plusieurs mois – en couvrant une distance de 5-6 km au nord-est du Pu’uO’o.

Aujourd’hui, seule la coulée à l’est (baptisée « 61g » par le HVO)  est active. Son homologue « 61f » a cessé d’exister le 6 juin, de même que la « coulée du 27 juin ». De toute évidence, la coulée « 61g » a absorbé la majeure partie ou la totalité de la lave émise depuis le Pu’O’o. C’est très probablement parce que la source de la coulée 61g est à une altitude inférieure à celle de la coulée 61f et aussi à la coulée du 27 juin..
À l’heure actuelle, la coulée 61g se déplace à une vitesse stable (environ 200 mètres par jour) vers le sud-est, le long et juste à l’extérieur de la limite du Parc des Volcans d’Hawaï. La lave est canalisée par d’anciennes coulées en provenance du Pu’uO’o et elle se dirige vers la partie nord-ouest de la subdivision des Royal Gardens.
Au rythme actuel, la coulée pourrait atteindre le sommet du Pulama Pali en une dizaine de jours. La suite de sa progression vers la plaine côtière et l’océan dépendra de la configuration du système de tunnels et de la régularité de l’alimentation, des variables qui sont difficiles à prévoir en ce moment.
Dans le même temps, les réservoirs magmatiques sous le sommet du Kilauea montrent sur le long terme une tendance au gonflement. Depuis quelques mois, le HVO remarque que le système magmatique sous le sommet et l’Upper Rift Zone du Kilauea est sous pression et à saturation, des conditions favorables à une évolution de la situation dans la mesure où une pression s’exerce sur les parois des réservoirs magmatiques. L’avenir nous dira si et comment d’autres secteurs du Kilauea réagissent à cette pression.
Source: USGS / HVO.

—————————————

drapeau anglaisHVO has given some more details about the recent lava breakouts on the flanks of Pu’uO’o. Early on the morning of May 24th HVO scientists were alerted by text message that a tiltmeter on the Pu’uO’o cone had detected rapid change. Soon after, an HVO field crew reported that lava had broken out from the flanks of the cone. Tiltmeter data showed that the breakout likely began at 6:50 a.m.(local time), resulting in a rapid deflation of the cone as magma burst forth from new vents.

The event did not really come as a surprise. For weeks, an HVO tiltmeter on the north rim had shown steady outward tilting as magma accumulated in the subsurface reservoir system, pushing on the sides of the cone and the floor of the crater. Thermal webcam imagery showed the floor of Pu’O’o slowly lifting as the pressure increased from below and numerous small lava flows repeatedly erupted from vents within the crater. All this indicated that a new outbreak of lava was certainly possible, and on May 24th, lava flows 61f (to the north) and 61g (to the SE) erupted from the flanks of Pu’O’o.

At the start, the two flows were about 1 km in length. During this time, the “June 27th” lava flow field remained active in scattered areas within about 5–6 km northeast of Pu’uO’o, a continuation of the activity observed in the same general area for the past year.

Today, only the eastern breakout is active and no lava has been sighted in the northern breakout or on the June 27th flow field since June 6th. Clearly, the “61g flow” (the eastern breakout) has captured most, or all, of the outflow from Pu’O’o. This is most likely because the 61g vent is at a lower elevation than the 61f vent and the older June 27th lava flow tube.

At the moment, the 61g flow is moving steadily southeast along, and just outside the Hawaii Volcanoes National Park boundary. The flow is contained within topography of older Pu’O’o lava flows and is headed for the northwestern corner of the Royal Gardens subdivision.

At its present advance rate, the flow could reach the Pulama Pali in days to weeks. If and when it reaches the coastal plain and then the ocean depends on the evolution of a tube system and constancy of lava supplied from the vent, variables that are difficult to forecast at this time.

Meanwhile, Kilauea’s summit magma reservoirs have also been on a long run of inflation. For some months now, HVO has considered the magmatic plumbing system of Kilauea’s summit and upper rift zones to be pressurized and full, a condition ripe for change as stresses increase on the walls of engorged magma reservoirs. Time will tell if and how other parts of Kilauea respond to this pressurization.

Source: USGS / HVO.

Kilauea 10

Vue de la coulée « 61g » le 16 juin tandis qu’elle se dirige vers l’océan. On aperçoit le sommet du Pulama Pali ainsi que la plaine côtière (Crédit photo: HVO)