Reventador (Equateur)

drapeau francaisLe Reventador a montré ces derniers jours une augmentation significative de l’activité sismique, avec l’émission d’une coulée de lave sur le flanc sud-ouest du cône. Cette coulée a été observée le 13 juillet par les caméras de l’IGEPN.
Le 16 juillet au cours de l’après-midi une émission de gaz et de cendre a été signalée mais elle n’a pu être observée convenablement à cause de la couverture nuageuse. Les appareils ont également enregistré des signaux sismiques qui ont saturé la station située sur le cône, dans la caldeira.

Au vu des images satellitaires, le personnel de l’Institut Géophysique a conclu qu’il n’y avait pas de présence de cendre dans l’atmosphère dans la région de Quito.

 
drapeau anglaisReventador showed these days a significant increase in seismic activity, with the emission of a lava flow on the southwestern flank of the cone. This flow was observed on July 13th by the IGEPN cameras.
An emission of gas and ash was reported on July 16th in the afternoon but it could not be properly observed because of the cloud cover. The monitoring equipment also recorded seismic signals that saturated the station on the cone in the caldera.
Judging from the satellite imagery, the staff of the Geophysical Institute concluded that there was no presence of ash in the atmosphere in the region of Quito.

Fuego (Guatemala)

drapeau francaisLe Fuego semble avoir retrouvé son activité habituelle, en sachant qu’une crise éruptive ponctuelle ne saurait être exclue. L’INSIVUMEH indique que l’on observe en ce moment un panache de vapeur d’une centaine de mètres de hauteur. Quelques explosions projettent des matériaux incandescents qui retombent autour du cratère ainsi que des panaches de cendre qui s’élèvent jusqu’à environ 200 mètres au-dessus du volcan. On observe toujours une coulée de lave d’environ 200 mètres de longueur dans la ravine Taniluya avec de petites avalanches de blocs sur le front de la coulée.

 

drapeau anglaisFuego seems to have gone back to normal activity but an eruptive crisis can not be excluded. The INSIVUMEH indicates that a plume of steam a hundred meters high is currently observed. Some explosions eject incandescent material that falls around the crater as well as ash plumes that rise up to about 200 meters above the volcano. There is still a lava flow about 200 meters long in the Taniluya drainage with small block avalanches at the front of the lava flow.