Popocatepetl (Mexique): Vers un retour à la normale

drapeau francaisLes derniers rapports de CENAPRED indiquent que l’activité est en baisse sur le Popocatepetl et que la situation est en train de redevenir normale. Le système de surveillance a enregistré des épisodes de tremor de basse fréquence ainsi que des émissions de gaz, de vapeur et de cendre d’intensité faible à moyenne.
On peut raisonnablement penser que les événements de ces derniers jours ont été le résultat de la destruction du dôme sous la pression des gaz. Un tel phénomène s’est produit à plusieurs reprises au cours des derniers mois, sans représenter une menace majeure pour les localités autour du volcan.
La situation est redevenue à peu près normale dans les aéroports de Mexico et Toluca. Les compagnies américaines ont toutefois encore annulé par précaution une douzaine de vols vendredi.
Voici des captures d’écran du Popocatepetl au cours des dernières heures:
http://www.cenapred.gob.mx/cgi-bin/popo/album/ulti.cgi

 

drapeau anglaisCENAPRED’s latest reports indicate that activity is decreasing on Popocatepetl and that the situation is going back to normal. The monitoring system has registered low frequency tremor with exhalations of low to medium intensity with emission of gas, steam and ash.

One can reasonably think that the events of the past days were the result of the destruction of the dome under the pressure of the gases. Such a phenomenon has occurred several times during the past months without any major threat to the communities around the volcano.

The situation is also going back to normal in the airports of Mexico City and Toluca where US companies still cancelled a dozen flights on Friday as a precaution.

Here are screenshots of Popocatepetl during the past hours:

http://www.cenapred.gob.mx/cgi-bin/popo/album/ulti.cgi

Mammoth Mountain (Madera County / Californie)

drapeau francaisA côté des volcans actifs qui émettent des panaches de cendres et des coulées de lave, il y a d’autres volcans qui demeurent actifs tout en étant plus discrets. L’un d’eux est Mammoth Mountain, dans le secteur oriental des Sierra Nevada Mountains, une chaîne volcanique qui s’étend dans le comté de Madera en Californie. Il n’y a pas eu d’éruption majeure depuis des milliers d’années, mais la menace est toujours présente.
Les deux cônes de scories que l’on peut voir depuis le sommet de la montagne sont les plus jeunes volcans de cette chaîne. Leur dernière éruption remonte à environ 9.000 ans. L’activité volcanique a commencé par une éruption cataclysmale qui a envoyé des cendres vers l’est jusqu’à Nebraska il y a environ 750.000 années.

Plus récemment, l’activité sous les flancs de Mammoth Mountain a consisté en émissions de CO2 dans la région du Horseshoe Lake. Selon les géologues, les arbres morts sont la preuve que quelque chose se passe sous terre. « L’activité volcanique fait remonter le dioxyde de carbone qui tue les racines des arbres. On ne peut pas le voir ni le sentir, mais si vous restez couché suffisamment de temps sur le sol, il peut vous tuer. En 2006, trois membres d’une patrouille de ski sont morts quand ils sont tombés dans une bouche qui émettait du CO2 sur Mammoth Mountain.
L’eau de la rivière est chauffée à haute température par le magma qui sommeille à quelque 8 kilomètres sous la surface. C’était autrefois un endroit très populaire pour la baignade jusqu’à ce que l’eau devienne trop chaude pour y plonger le corps.
Des séismes sont régulièrement ressentis dans la région, à raison de 30 ou 40 événements par jour. Un séisme de M 6,8 s’est produit dans les années 1980. Il a causé 2 millions de dollars en dommages matériels et plusieurs blessés mais aucun décès.
Malgré la fréquence des petits tremblements de terre, la ville de Mammoth Lakes et le volcan de Mammoth Mountain sont des destinations touristiques populaires. Les géologues admettent qu’il est difficile de dire si une éruption peut avoir lieu dans un proche avenir. « Le risque d’une éruption importante est environ de un sur cent, semblable au risque d’un tremblement de terre majeur sur la faille de San Andreas près de San Francisco. »
Source: ABC News.

 

drapeau anglaisBeside active volcanoes emitting ash plumes or lava flows, there are other volcanoes that remain active while being more discreet. One of them is Mammoth Mountain, a peak on the east side of the Sierra Nevada Mountains, a volcanic range that stretches into Madera County in California. There hasn’t been any major eruption in thousands of years, but the threat is still there.

The cinder cones to be seen from the top of the mountain are the two youngest volcanoes in this chain. They last erupted about 9,000 years ago. Volcanic activity started with an eruption roughly 750,000 years ago; it was a cataclysmic eruption that sent ash as far east as Nebraska.

In more recent times, activity beneath the flanks of Mammoth Mountain has consisted of CO2 emissions in the Horseshoe Lake area. According to geologists, dead trees are evidence something is going on underground. “The volcanic activity is pushing carbon dioxide up into the trees killing their roots. You can’t see it or smell it but if you laid down long enough it would likely kill you”. In 2006 three members of a ski patrol were killed when they fell into a carbon dioxide vent on Mammoth Mountain.

The river water is heated to nearly boiling by molten rock 8 kilometres below the surface. It used to be a popular place to swim until the water became too hot to bathe in.

Earthquakes are regularly felt in the area, at a rate of 30 or 40 events per day. An M 6.8 quake occurred in the 1980s. It caused $2 million in property damage and several injuries but no deaths.

Despite frequent small quakes, the town of Mammoth Lakes and especially Mammoth Mountain volcano are popular tourist destinations. Geologists admit it is hard to say if an eruption may take place in the near future. “Chances of a significant eruption are about one in one hundred, similar to the chances of a major earthquake on the San Andreas Fault near San Francisco. »

Source : ABC News.

Mammoth-Mountain

(Crédit photo:  Wikipedia)