Tongariro (Nouvelle Zélande)

tongariro,eruption,volcans,volcanoes,volcano news16h30: D’après le site web de Radio New Zealand, le Mont Tongariro est entré en éruption, obligeant des habitants à quitter leurs domiciles. Un bulletin d’alerte a été émis pour la région centrale de l’Ile du Nord.

L’éruption a commencé aujourd’hui lundi à 23 :50 (heure locale) et il est fait état de retombées de cendre sur une vaste zone. On a également observé des projections incandescentes au-dessus de la montagne.

Le siège de l’éruption semble se trouver au niveau des Te Mari Craters, sur le versant nord. Il est demandé à la population de la région de ne pas sortir, de garder portes et fenêtres fermées et d’écouter les dernières informations et instructions à la radio.

La police a envoyé des équipes de secours sur le Mont Tongariro afin de s’assurer que personne n’est resté dans les refuges.

La dernière éruption du Tongariro remonte à 1897.

Au moment où j’écris ces lignes, la webcam en place sur le Tongariro ne permet pas de voir ce qui se passe car le temps est bouché. Aucune incandescence n’est visible. Le tracé sismique (voir ci-dessous) ne montre pas une éruption soutenue et de grande envergure. Il semble s’agir d’un événement explosif plutôt que d’une éruption classique avec activité de fontaines de lave et coulées. Attendons les prochains bulletins d’information! A noter qu’hier, les scientifiques néo-zélandais faisaient état d’une baisse d’activité au Tongariro…!

20 heures: Au vu du tracé sismique et de la brièveté de l’événement, on peut raisonnablement penser que l’éruption du Tongariro avait une origine hydrothermale, ce qui expliquerait l’activité sismique de ces derniers jours ainsi que les modifications dans la composition des fumerolles et des sources chaudes de la région. Il peut s’agir aussi de l’explosion d’une poche de gaz avec les retombées de cendre qui accompagnent généralement un tel phénomène. Il y a de fortes chances pour que les matériaux expulsés ne soient pas de nature juvénile. Des analyses devront être effectuées et la situation doit être étroitement contrôlée mais  je suis persuadé qu’il s’agit d’un événement isolé.  

 

tongariro,eruption,volcans,volcanoes,volcano news16:30: According to the Radio New Zealand website, an eruption at Mt Tongariro has forced people to leave their homes and prompted a potential threat warning to be issued for much of the central North Island.

The eruption occured at 11.50pm on Monday and widespread ash fall has been reported.

Bright red rocks have also been seen flying out of the mountain.

It appears the eruption happened at Te Mari Craters, on the northern side of the mountain.

People living in those areas are being advised to say indoors with all windows and doors closed and listen to the radio for updated emergency information and instructions.

Police are sending search and rescue teams up Mt Tongariro, to check no one is stranded in huts.  

The last time Tongariro erupted was in 1897.

At the moment I’m writing these lines, the Tongariro webcam doesn’t show anything as the weather is cloudy. No incandescence can be seen. The seismographs (see here below) do not reveal a large scale eruption, but rather some kind of explosive activity. The next reports will tell us what is really happening. Last night, NZ scientists wrote that activity was declining at Tongariro…!

20:00: Judging from the seismograph and the brevity of the event, the eruption at Tongariro probably had a hydrothermal origin that would account for the previous seismic activity and the changes in the chemical composition of the vents and sources in the area. I may also be the explosion of a pocket of gas with the usual shower of ash that usually accompanies such a phenomenon. It is likely that the material that was ejected was not juvenile. Analyses should be performed and the situation should be closely monitored but I personally believe it will be an isolated event. 

tongariro,eruption,volcans,volcanoes,volcano news

 

Fuego (Guatemala)

drapeau francais.jpgL’INSIVUMEH a mis en ligne une belle image fournie par la webcam du Fuego le 5 août au matin. On voit parfaitement la coulée de lave mentionnée dans ma note précédente à propos de ce volcan. Elle s’étire sur environ 300 mètres  et des blocs se détachent parfois du front de coulée.

 

drapeau anglais.jpgINSIVUMEH has released a nice webcam image of Fuego (August 5th in the morning). One can perfectly see the lava flow I mentioned in my previous note. It is travelling 300 metres or so along the flank of the volcano with blocks breaking away from the flow front.

Fuego-blog.gif

Tungurahua (Equateur)

drapeau francais.jpgOn parle moins du Tungurahua en ce moment mais il ne faudrait pas oublier que le volcan reste bien actif. L’Institut Géographique indique que le 25 juillet on pouvait observer de l’incandescence au niveau du cratère et qu’une explosion a généré « le bruit d’un coup de canon » et on entendait le bruit de blocs dévalant les pentes du volcan. Les cours d’eau boueux des ravines de Juive, La Pampa et Mapayacu véhiculaient des blocs d’un diamètre atteignant parfois 50 cm le 29 juillet. Le 30 juillet, une nouvelle explosion fit vibrer les vitres dans les villages autour du volcan.

 

drapeau anglais.jpgThere are currently few reports about Tungurahua but one should not forget the volcano is quite active. The Geographic Institute reports that on 25 July incandescence was observed above the crater and an explosion generated a « cannon shot » noise, and there were sounds of blocks rolling down the flanks.  On July 29th, The Juive, La Pampa and Mapayacu drainages contained muddy waters that carried blocks as big as 50 cm in diameter. An explosion on July 30th caused vibrating windows in surrounding areas.  

tungurahua,eruption,volcans,volcanoes,volcano news

Le Tungurahua pendant l’une des rares éclaircies sur le volcan le 3 août dernier.

(Avec l’aimable autorisation de l’Instituto Geofisico)