Eruption sous-marine (suite)

seamount,eruption,kermadec,volcans,volcanoes,volcano newsIl semble de plus en plus probable que la nappe de ponce observée à la surface de l’océan a été produite par une éruption du Havre, volcan sous-marin des Iles Kermadec, entre la Nouvelle Zélande et les Tonga. 

En juillet, on a enregistré dans la zone un essaim sismique avec plus de 150 événements répartis sur deux jours. La source a été identifiée grâce à une coopération entre l’Institut des Sciences Géologiques et Nucléaires et les chercheurs français en poste à Tahiti qui contrôlent la sismicité dans le SO du Pacifique. En consultant les enregistrements, ils ont vu que 157 séismes d’une magnitude entre M3 et M 4,8 s’étaient produits les 17 et 18 juillet. C’était pratiquement au moment où la nappe de ponce a été aperçue pour la première fois. Quand l’Institut a fait une confrontation avec ses propres données, le Havre a été identifié comme étant le coupable.

En parallèle, les images fournies par les satellites le 18 juillet pendant l’après-midi confirment la localisation de l’éruption. On voit parfaitement le panache éruptif, la nappe de ponce et la décoloration de l’eau de mer. L’éruption semble avoir été brève car le 19 et le 20 juillet le panache était beaucoup plus diffus .

 

seamount,eruption,kermadec,volcans,volcanoes,volcano newsIt seems more and more likely that the pumice raft observed on the ocean was produced by an eruption of the Havre volcano, a seamount in the South Kermadecs (halfway between New Zealand and Tonga). It is a caldera volcano which had not erupted in 115 years.

Indeed, a swarm of more than 150 earthquakes over two days was recorded in July in the area.  The source of the pumice was identified thanks to a cooperation between the Institute of Geological and Nuclear Sciences and French researchers in Tahiti who monitor earthquakes in the SW Pacific. Looking at their physical records, they saw that on July 17th and 18th there were some 157 earthquakes of magnitudes between 3.0 and 4.8 in the area. They occurred near the time of the first sighting of the pumice « raft » and when the Institute looked at its database they identified the Havre volcano as being the culprit.

Besides, satellite images (July 18th in the afternoon) confirm the location of the eruption with the plume, the pumice and the discoloured water. It seems that the eruption was over by July 19th or 20th as the plume was much more diffuse.  

seamount,eruption,kermadec,volcans,volcanoes,volcano news

(Avec l’aimable autorisation de la NASA)

Iles Kermadec & Tongariro

tongariro,kermadec,volcans,volcanoes,volcano newsD’après le site web de Radio New Zealand, les scientifiques de GNS ont peut-être identifié le volcan sous-marin responsable de la nappe de ponce gigantesque que l’on a vu flotter à la surface de l’océan. Il pourrait de s’agir de la caldeira de l’Havre – volcan inactif jusqu’à présent –  dans la partie méridionale de l’archipel des Iles Kermadec.

Je trouve personnellement assez étonnant que l’Homme soit capable d’envoyer des sondes et autres rovers sur d’autres planètes, sans être capable de détecter la source d’une éruption sous-marine sur Terre ! Il est vrai que les abysses de nos océans sont moins spectaculaires et moins médiatiques que la surface de la planète Mars !

Pendant ce temps, le Tongariro reste calme. Le « bruit » perceptible sur les sismos était dû aux vents violents qui soufflaient sur la région. Un lahar a dévalé la pente du volcan ; il a été provoqué par les fortes pluies qui ont affecté la région au cours des dernières heures. Son origine n’est absolument pas volcanique.

 

tongariro,kermadec,volcans,volcanoes,volcano newsAccording to the Radio New Zealand website, GNS Science may have at last identified the origin of the huge pumice raft that was seen floating on the ocean. It was probably coming from a previously inert caldera called the Havre Volcano near Curtis Island in the Kermadecs.

Strangely enough, we are able to send probes, rovers and so on to other planets and we are not able to detect the source of a submarine eruption on our own planet! The abyssal zones of our oceans are less dramatic than the surface of Mars!

Meantime, Tongariro volcano is quiet. The “noisy” signal that could be observed on the seismograph drums was due to windy weather conditions. A lahar was reported on the slope of the volcano. It was caused by the heavy rains that affected the region lately and not by volcanic activity.  

tongariro,kermadec,volcans,volcanoes, volcano news

Avec l’aimable autorisation de Wikipedia.