Kilauea, Mauna Loa, Hualalai (Hawaii / Etats Unis)

L’éruption du Kilauea ne semble pas avoir été affectée par les dernières secousses enregistrées à 6 km au sud du Pu’uO’o. La sismicité se maintient à un niveau bas. L’activité reste globalement faible elle aussi. Elle continue à varier au gré des phases de gonflement et dégonflement de l’édifice. Le phénomène affecte surtout le lac de lave dans le pit crater de l’Halema’uma’u. De temps en temps, lave s’écoule pendant quelques dizaines de minutes sur le plancher du Pu’u’O’o. Les anomalies visibles sur les image satellites laissent supposer que des coulées sont parfois actives à 4,5 km au SE du cône, mais la lave est absente du pali, de la plaine côtière et on n’observe actuellement aucune entrée dans l’océan.
Les observations se focalisent actuellement sur le Kilauea mais un documentaire intitulé « Déluge de feu à Hawaii » diffusé le 29 janvier par la chaîne Ushuaia TV a rappelé que le danger peut également venir du Mauna Loa ou du Hualalai. La dernière éruption du premier nommé remonte à 1984 et on sait à quelle vitesse les torrents de lave issus de ce volcan sont capables de se propager. Des localités comme Ocean View pourraient être détruites rapidement. Le risque est le même pour les zones résidentielles et l’aéroport de Kailua-Kona qui se trouvent sur la trajectoire des coulées de lave du Hualalai dont la dernière éruption remonte à 1800-1801, donc hier à l’échelle géologique.
Des réseaux de sirènes et haut-parleurs ont été installés pour prévenir la population en cas d’urgence. Certains ont récemment été utilisés lorsqu’un tsunami est venu frapper les côtes hawaiiennes. Un scientifique interviewé pendant le reportage faisait toutefois remarquer que l’électricité pourrait être coupée par l’éruption, ce qui compliquerait sérieusement la tâche des équipes de sécurité. Il faut savoir également qu’il n’existe qu’une seule route pour procéder à des évacuations. Il ne faudrait pas que des séismes l’endommagent.
« Déluge de feu à Hawaii » prend parfois des allures de film-catastrophe mais il met l’accent sur les risques encourus par la Grande Ile et sur les problèmes qu’une éruption de grande ampleur ne manquerait pas de poser.

Coulee-Mauna-Loa.jpg
Haut-parleur-Hawaii.jpg
Coulée de lave du Mauna Loa et système d’alerte en cas d’éruption.
(Photos: C. Grandpey)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.