Fuego, Santiaguito & Agua (Guatemala)

drapeau francais.jpgLe Fuego reste l’un des volcans les plus actifs au Guatemala. Au cours de la première moitié du mois de janvier, il continuait à faire entendre des explosions particulièrement fortes générant des ondes de choc. Des avalanches incandescentes étaient observées sur ses versants sud et ouest et de l’incandescence était parfois visible la nuit au niveau du cratère.

Le Santiaguito reste très actif. La vidéo ci-dessous présente une version accélérée de la coulée de lave qui avance très lentement sur le versant SE du volcan, ainsi que les signaux sismo-acoustiques correspondants. Le dôme actif est visible à l’arrière-plan. La séquence correspond à deux heures d’observations échantillonnées toutes les 5 secondes le 5 janvier au matin.
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=9ve8IkwaeME

Le samedi 21 janvier, 12 000 Guatémaltèques ont escaladé le volcan Agua qui dresse ses 3774 mètres au-dessus de la ville d’Antigua. Accompagnés de leur Président, ils ont formé une chaîne humaine afin de protester contre la violence domestique qui sévit sans le pays et dont sont souvent victimes les femmes (voir le lien ci-dessous).
On recense chaque année au Guatemala 40 meurtres pour 100 000 habitants. Depuis les années sombres de guerre civile qui ont pris fin en 1996, l’insécurité a bien diminué dans le pays et il n’est plus besoin de se faire escorter par des gardes armés pour visiter le Pacaya comme je l’ai vécu en 2000. Le Quai d’Orsay indique toutefois que l’on observe depuis septembre 2010 une recrudescence des escroqueries à la carte de paiement lors des retraits d’argent opérés à partir de distributeurs situés dans les lieux touristiques. A cela il faut ajouter que des pickpockets sévissent souvent dans les marchés fréquentés par les touristes, comme à Quetzaltenango. L’insécurité au Guatemala n’a toutefois rien à voir avec celle dont sont victimes des pays comme l’Ethiopie et, à un degré moindre, la République Démocratique du Congo.

http://www.bbc.co.uk/news/world-latin-america-16670028

 

drapeau anglais.jpgFuego is still one of the most active volcanoes in Guatemala. During the first half of January, strong explosions could be heard that generated shockwaves. Avalanches were observed on the S and W flanks and incandescence could sometimes be seen at night in the crater.

Santiaguito is still quite active. The video here below shows a time-lapse animation and seismo-acoustic traces from the southeast lava flow. The active dome is in the background. The sequence depicts two hours sampled every five seconds on the morning of January 5th, 2012.
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=9ve8IkwaeME

On January 21st, 12,000 people climbed Agua volcano that rises 3,774 m above the city of Antigua. Accompanied by their President, they joined hands to form a human chain in order to protest against the violence that prevails in the country, mainly against women (see link here below).

Each year in Guatemala, 40 murdres are committed per 100,000 inhabitants. Since the dark years of civil conflicts that ended in 1996, insecurity has decreased a lot in the country and you no longer need to be escorted by gunmen to climb Pacaya volcano as happened to me in 2000. However, tourists should be very careful when they withdraw money at ATMs and they should know there are still pickpockets at the markets like in Quetzaltenango. However, insecurity in Guatemala can’t be compared with the one that prevails in other countries like Ethiopia or the Democratic Republic of Congo.

http://www.bbc.co.uk/news/world-latin-america-16670028

 

Agua-blog.jpg
Lever du soleil sur le volcan Agua (Photo: C. Grandpey)