La fin des beaux livres (suite)

Suite à ma note concernant les « beaux livres » et les réactions qu’elle a suscitées, je dois préciser que mes remarques faisaient essentiellement référence aux livres d’images de Nature. Je pense en effet que d’autres domaines – l’Art en particulier – sont moins concernés par cette chute des ventes. 
Comme je l’ai indiqué précédemment, j’étais au festival Nature de Montier-en-Der (Haute Marne) en novembre 2011. Il y a une librairie à l’intérieur du festival. Cette fois, la plupart des ouvrages Nature avaient un air de déjà vu et il est fort à parier que les ventes n’ont pas atteint des sommets. Je l’ai écrit sur ce blog: quand je vois le comportement de bon nombre de personnes qui photographient sans vergogne les photos exposées, je ne suis pas surpris de voir que les ventes de ce genre de livres ne suivent pas! Mon ouvrage Terres de Feu est l’un des derniers à s’être bien vendu (il est paru en 2004); je ne suis pas sûr qu’il connaîtrait le même succès s’il sortait aujourd’hui!
Comme beaucoup de gens de ma génération, « j’aime avoir de vraies images sur papier, feuilleter, toucher, montrer… », comme cela a été écrit dans un commentaire. Malgré tout, je ne suis pas du tout certain que les jeunes générations seront sensibles très longtemps au livre papier avec l’apparition de leurs homologues électroniques. Pour le moment, leur catalogue n’est pas très important, mais j’imagine que dans peu de temps, le téléchargement à la maison remplacera l’achat chez un libraire traditionnel. C’est fort dommage car le contact avec un libraire digne de ce nom est un moment privilégié et ô combien enrichissant !  
Certains diront que je suis pessimiste. Peut-être. L’avenir dira qui a raison !

La fin des beaux livres

Comme je l’écrivais il n’y a pas si longtemps, il n’est plus besoin d’acheter un « beau livre » pour avoir chez soi de belles images de volcans, ou de Nature en général. Des sites comme celui du National Geographic mettent en ligne des photos avec des résolutions suffisamment élevées pour pouvoir les imprimer chez soi, ou bien en faire des fonds d’écran pour son ordinateur. C’est le cas de la superbe image que vous pourrez ouvrir en cliquant sur le lien ci-dessous. Elle montre les éclairs d’électricité statique dans le nuage de cendre du Puyehue (Chili) il y a quelques mois. En cliquant une deuxième fois sur l’image, elle occupera tout votre écran !
Il suffit de voir le peu de « beaux livres » qui occupent les étagères des libraires pour se rendre compte de l’effet Internet sur de tels ouvrages.

http://ngm.nationalgeographic.com/your-shot/weekly-wrapper/2011/img/1011wallpaper-week-3-1_1600.jpg

Calme plat sur le Piton (Ile de la Réunion)

drapeau francais.jpgDans son bilan pour la période allant du 6 décembre 2011 au 8 janvier 2012, l’Observatoire du Piton de la Fournaise indique que l’activité est restée très faible au cours des dernières semaines. On enregistre un très bas  niveau de sismicité avec, en moyenne, deux événements par jour. Il y a très peu d’éboulements sommitaux (7 par jour en moyenne) S’agissant de la déformation de l’édifice, on observe une tendance au ralentissement de la contraction du cône sommital. Aucune émission de SO2 n’a été détectée dans la période considérée.

 

drapeau anglais.jpgIn its report for the period December 6th 2011 – January 8th 2012, the Observatory indicates that activity has been very low over the past weeks. Seismicity has kept at a low level with an average of two events per day? There are very few rockfalls in the summit area (7 per day on average). As far as deformation is concerned, the contraction of the summit cone is slowing down. No SO2 emission has been detected over the period.