Turrialba (Costa Rica)

drapeau francais.jpgL’activité du Turrialba a augmenté aujourd’hui au niveau d’une bouche qui s’était ouverte jeudi dernier. Les sismographes ont révélé une petite explosion avec émission de gaz et de cendre. L’événement a duré une vingtaine de minutes. La caméra thermique dirigée vers le cratère a montré des températures culminant à 175°C au niveau de la bouche active. D’autres informations seront diffusées lorsque les scientifiques de l’Observatoire auront effectué un survol du volcan.

drapeau anglais.jpgActivity at Turrialba increased today at a vent that opened last Thursday. Seismographs revealed a small eruption with an emission of gas and ash. The event lasted 20 minutes or so. The thermal camera directed at the crater showed temperatures up to 175°C at the active vent. More information will be released by the Observatory once they have flown over the volcano.

 

Turrialba-blog.jpg
Le Turrialba le 18 janvier 2012 (Avec l’aimable autorisation de l’OVSICORI)

Rêves géothermiques aux Etats Unis

Les Américains semblent de plus en plus sensibles aux vertus de l’énergie géothermique. Des projets d’exploitation de cette énergie renouvelable sont en passe de devenir réalité sur la Grande Ile d’Hawaii (voir ma note du 16 janvier).

Dans l’Etat d’Oregon, une compagnie géothermique a l’intention d’injecter d’importants volumes d’eau dans le versant occidental du volcan de Newberry au cours de l’été 2012 afin de démontrer que la vapeur ainsi émise est capable de faire tourner des turbines et donc de produire de l’électricité pour la région et pour la Californie.. Le projet rencontre toutefois des réticences. Certaines personnes se demandent s’il ne pourrait pas avoir des répercussions sismiques et s’il ne provoquerait pas des émanations de gaz toxiques. D’autre part, l’impact sur l’environnement (les lignes haute tension en particulier) serait un handicap dans cette région touristique.

L’Etat d’Alaska est lui aussi intéressé par la chaleur de la Terre. Le problème là-bas, c’est que cette énergie existe mais qu’elle est difficilement exploitable. Comme le déclarait récemment un scientifique alaskien : « Nous avons des tonnes de ressources géothermiques mais elle se trouvent au milieu de nulle part ». En effet, la plupart des sites exploitables se situent très loin des zones habitées et ces dernières regroupent souvent peu d’habitants. Rentabilité oblige, il y a donc fort peu de chances pour que l’Alaska devienne un exemple en matière d’énergie géothermique. Pour qui a voyagé dans cette région reculée de l’Amérique, le problème est facile à comprendre !

 

Newberry-blog.jpg
Une centrale géothermique un jour dans le Newberry National Volcanic Monument?
(Photo: C. Grandpey)

Etna (Sicile / Italie)

drapeau francais.jpgLa Préfecture de Catane vient de prolonger l’interdiction d’accès au sommet de l’Etna jusqu’au 28 février 2012. Comme précédemment, l’accès est interdit au-dessus de la cote 2920 (Terre del Filosofo) sur le versant sud et au-dessus de 2990 m ( Punta Lucia sur le versant nord).

drapeau anglais.jpgThe Prefecture of Catania has extended the interdiction of access to the summit zone of Mount Etna until February 28th 2012. Visitors are not allowed to climb above 2920 m (Torre del Filosofo) on the southern flank and above 2990 m (Punta Lucia) on the northern side of the volcano. .