La parole aux habitants de Vulcano (Iles Eoliennes / Sicile)….

Suite aux interdictions à répétition mises en place sur l’île de Vulcano, les propriétaires des infrastructures touristiques sont très inquiets car la saison estivale approche à grands pas. La dernière ordonnance du maire de Lipari interdisant pendant 15 jours au moins l’accès à la plage de Levante fait grincer les dents. Elle s’ajoute à l’interdiction d’accès au cratère de la Fossa et aux bains de boue. Selon les habitants de Vulcano, « le cratère nous fait vivre, l’Etat nous laisse mourir ».

On peut lire dans le communiqué diffusé à l’issue d’une réunion du “Comitato Spontaneo Vulcano” – qui réunit les habitants de l’île – que ces derniers « se retrouvent face à des circonstances d’une difficulté extrême à un moment délicat comme le début de la saison estivale, seule période où la population locale parvient à réunir le strict minimum pour survivre tout au long de l’année. »
L’ordonnance du 28 mai 2022 interdit l’accès à la plage d’eau chaude de Levante, « l’une des zones qui ont historiquement caractérisé la beauté de l’île ; un endroit où nous avons grandi en nous baignant dans des eaux thermales qui n’ont en aucun temps endommagé notre santé, ni celle des millions de touristes qui, depuis de nombreuses décennies, ont bénéficié de ce merveilleux cadeau de la nature. Du jour au lendemain, sans donner de raisons claires à cette mesure, les habitants de l’île sont privés de l’un des sites qui attirent les voyageurs des cinq continents, sans que des relevés institutionnels montrent la variation de l’activité géophysique dans la zone concernée par l’ordonnance en question. Depuis des années, la couleur de la mer prend parfois une couleur laiteuse qui, ces dernières semaines, est présentée dans les médias comme une nouveauté surprenante qui légitime la mise en place de mesures drastiques, tout en créant un alarmisme inutile qui dissuade de visiter ce site du patrimoine mondial de l’UNESCO.« 

On peut lire également dans le communiqué du “Comitato Spontaneo Vulcano”: « Plutôt que de chercher des solutions qui feraient cohabiter les mesures sanitaires avec le bien-être social et économique de la population locale, les autorités ont pris le chemin d’une interdiction aveugle qui ne tient pas compte des problèmes et des besoins des insulaires. Par exemple, la mise en place de personnel et d’infrastructures capables de surveiller jour après jour l’évolution de l’activité volcanique et d’avertir la population en cas d’urgence réelle serait une voie plus réaliste que l’étranglement de l’île. »

Le Comité regrette que « la Protection civile (qu’on ne voit presque plus sur l’île) pousse à la fermeture de l’île, tandis que les volcanologues qui effectuent au quotidien leur indispensable travail de prospection ont confié leur étonnement à divers habitants devant une mesure qu’ils jugent inutiles. »
Une autre préoccupation des Éoliens concerne l’image de Vulcano au niveau médiatique. Suite à la dernière ordonnance, de nombreux journaux ont titré « Baignade interdite à Vulcano », alors que l’île offre plusieurs autres belles plages dont l’accès est autorisé.

Source: Eolie News.

L’accès au cratère de la Fossa est interdit…

…mais on peut toujours visiter celui de Vulcanello…

(Photos : C. Grandpey)

Quelques nouvelles de Vulcano et de l’Etna (Sicile) // Some news of Vulcano and Mt Etna (Sicily)

Dans une note précédente, j’expliquais que la mer avait changé de couleur dans le secteur de Levante sur l’île éolienne de Vulcano. D’après les premières analyses de l’INGV, le phénomène aurait été causé « par la baisse du Ph ». L’inspection du site a été réalisée par des chercheurs à bord d’une embarcation pour « les observations macroscopiques du phénomène, les mesures physico-chimiques sur le terrain et l’échantillonnage ».
Les prélèvements d’eau de mer sur le fond marin à proximité des sites d’émissions gazeuses ont été réalisés au moyen d’une rosette actionnée depuis le bateau. Une rosette est une espèce de barillet portant des bouteilles de prélèvement qui peuvent être déclenchées depuis la surface. Les scientifiques ont également procédé au prélèvement des gaz qui provoquent des bouillonnements à la surface de l’eau. D’autres prélèvements de gaz ont également été effectués au niveau de la mare de boue qui, rappelons le, est interdite d’accès depuis trois ans.

La baignade sur la plage de Levante est interdite pendant au moins deux semaines. L’accès au cratère de la Fossa reste interdit lui aussi.

Source: médias italiens.

Dans une publication sur Facebook, j’avais indiqué le 28 mai 2022 qu’une nouvelle bouche s’était ouverte sur l’Etna (Sicile), dans la partie haute de la Valle del Bove. Une deuxième bouche est également apparue à 06h05 (UTC) le 29 mai 2022. Les points d’émission de la lave se trouvent à 3250 m et 2800 m au-dessus du niveau de la mer. La lave se déplace lentement vers le Monte Simone. Le front de coulée le plus avancé se situe à environ 2100 m d’altitude.
Après une chute rapide observée dans l’après-midi du 28 mai, le tremor éruptif fluctue actuellement sur des valeurs moyennes-élevées. Sa source a été localisée dans la zone du Cratère Sud-Est à une profondeur d’environ 3000 mètres.
Source : INGV.

———————————————-

In a previous post, I explained that the sea had changed colour in the Levante area, on the Aeolian island of Vulcano. According to the first analyzes by INGV scientists, the phenomenon was probably caused « by the drop in Ph ». The site inspection was carried out by researchers aboard a boat for « macroscopic observations of the phenomenon, physico-chemical measurements in the field and sampling ».
Sampling of seawater on the seabed near the sites of gaseous emissions was carried out using a rosette operated from the boat. A rosette is a kind of barrel carrying sampling bottles that can be triggered from the surface. The scientists also took samples of the gases that cause bubbling on the surface of the water. Other gas samples were also taken from the mud pool which, it should be remembered, has been off-limits for three years.

Bathing at the Levante beach is forbidden at least for the next two weeks. Access to the La Fossa crater is prohibited too.

Source: Italian news media.

In a post on Facebook, I indicated on May 28th, 2022 that a new vent had opened on Mt Etna (Sicily), in the upper part of the Valle del Bove. A second vent also appeared at 06:05 (UTC) on May 29th, 2022. The lava emission points are at 3250 m and 2800 m above sea level. The lava is slowly moving towards Monte Simone . The most advanced flow front is located at approximately 2100 m altitude.
After a rapid drop observed in the afternoon of May 28th, the eruptive tremor is currently fluctuating on medium-high values. Its source was located in the area of ​​the Southeast Crater at a depth of about 3000 meters.
Source: INGV.

Les bains de boue de Vulcano sont un lointain souvenir (Photo: C. Grandpey)

Images de la décoloration de l’eau à Vulcano (Iles Eoliennes)

Une visiteuse de mon blog que je remercie chaudement m’a fait parvenir deux photos de la décoloration de l’eau de mer le long de la plage de Levante le 23 mai 2022. Comme je l’ai indiqué précédemment, on attend maintenant les résultats des analyses des échantillons d’eau et de gaz prélevés sur zone.

Créditb photo: Anne Meyer-Vale

Volcans du monde // Volcanoes of the world

Voici quelques nouvelles de l’activité volcanique dans le monde:

Au Kamtchatka, une nouvelle éruption a eu lieu sur le Bezymianny le 23 mai 2022. Selon le VAAC de Tokyo, le panache de cendres s’est élevé jusqu’à 5,2 km d’altitude. En conséquence, le KVERT a fait passer la couleur de l’alerte aérienne à l’Orange.
Dans le même temps, l’activité explosive se poursuit sur le Karymsky, avec des colonnes de cendres atteignant une hauteur de 8 km et 6,7 km au-dessus du niveau de la mer. La couleur de l’alerte aérienne est maintenue à l’Orange.
Source : KVERT.

Eruption du Bezymianny (Source: KVERT)

++++++++++

Au cours des dernières heures, une augmentation progressive de l’activité strombolienne a été observée au sommet du Cratère sud-est de l’Etna (Sicile). Les panaches de cendres peuvent atteindre une altitude d’environ 5 000 mètres. Au vu de cette nouvelle phase éruptive, l’INGV a mis en place une alerte Rouge pour l’aviation, même si les cendres n’ont eu aucun impact sur le fonctionnement de l’aéroport international Vincenzo Bellini de Catane. Dans le même temps, la lave continue à être émise par les deux bouches qui se sont ouvertes les 12 et 20 mai. Les fronts de coulée les plus avancés se situent à une altitude comprise entre 2 800 et 2 700 mètres dans la Valle del Leone.
Source : INGV.

L’Etna le 22 mai 2022 (capture image webcam)

++++++++++

La sismicité a diminué sur la péninsule de Reykjanes (Islande) au cours des derniers jours, mais personne ne sait comment la situation est susceptible d’évoluer. Fin de l’essaim sismique ? Nouvelle inflation du sol à cause d’une intrusion magmatique ? Nouvelle éruption, en espérant qu’elle ne se produise pas dans la zone de la centrale géothermique?

++++++++++

L’éruption sommitale du Kilauea (Hawaï) se poursuit. Elle reste confinée dans le cratère de l’Halemaʻumaʻu. Selon le HVO, les données actuelles indiquent que ce scénario est susceptible de se poursuivre. Les mesures effectuées le 10 mai 2022 ont révélé que le fond du cratère s’était élevé d’environ 106 mètres et que 77 millions de mètres cubes de lave avaient été émis depuis le début de cette éruption le 29 septembre 2021.
Source : HVO.

Crédit photo; HVO

++++++++++

L’activité est table sur le Sabancaya (Pérou) avec une moyenne de 21 explosions quotidiennes. Elles génèrent des panaches de cendres qui s’élèvent généralement à environ 2,3 km au-dessus du sommet. La situation ne devrait pas changer dans les prochains jours.
Source : IGP.

Source : IGP

++++++++++

À Vulcano (îles Éoliennes), tout le monde attend les résultats des analyses des échantillons de gaz et d’eau prélevés après l’événement du 23 mai 2022, lorsque l’eau le long de la plage de Levante a soudainement pris une couleur d’abord blanc laiteux puis sombre, avec des odeurs nauséabondes.

Photo: C. Grandpey

++++++++++

Le niveau d’activité reste élevé sur le Ruapehu (Nouvelle-Zélande), mais on observe une baisse. Le tremor volcanique a diminué, mais reste au-dessus de la normale. La température de l’eau du lac a diminué d’un pic de 41°C le 8 mai à 30°C aujourd’hui. Les émissions de gaz sont toujours élevées, mais à des valeurs inférieures à celles mesurées il y a deux semaines. Les émissions de SO2 et de CO2 s’élèvent respectivement à 179 et 1 658 tonnes par jour. Le niveau d’alerte volcanique reste à 2 (sur une échelle de 0 à 5) et la couleur de l’alerte aérienne est maintenue au Jaune.
Source : GeoNet.

Photo: C. Grandpey

°°°°°°°°°°

Ces informations ne sont pas exhaustives. Vous en trouverez d’autres (en anglais) en lisant le bulletin hebdomadaire de la Smithsonian Institution :
https://volcano.si.edu/reports_weekly.cfm

——————————————–

Here is some news of volcanic activity around the world :

In Kamchatka, a new eruption took place at Bezymianny on May 23rd, 2022. According to the Tokyo VAAC, the ash plume rose up to 5.2 km above sea level. As a result, KVERT raised the Aviation Color Code from Yellow to Orange.

Meatime, explosive activity continues at Karymsky, with ash columns reaching a height of 8 km and 6.7 km above sea level. The Aviation Color Code remains Orange.

Source: KVERT.

++++++++++

Over the past few hours, a gradual increase in Strombolian activity has been observed at the summit of Mt Etna’s Southeast Crater. Ash plumes may reach an altitude of about 5,000 meters. In view of this new eruptive phase, INGV issued a red alert for aviation, even if the ash had no impact on the operation of the Vincenzo Bellini international airport in Catania. At the same time, lava is still coming out of the two vents that opened on May 12th and 20.th The most advanced flow fronts are at an altitude between 2,800 and 2,700 meters in the Valle del Leone.

Source: INGV.

++++++++++

Seismicity has been declining on the Reykjanes Peninsula (Iceland) during the past days, but nobody knows what might happen next. End of the seismic swarm? New ground inflation because of magma intrusion? A new eruption, hoping it does not happen in the area of the geothermal plant?

++++++++++

The summit eruption of Kilauea (Hawaii) continues. It remains confined within Halemaʻumaʻu crater. According to HVO, current data indicate that this scenario is likely to continue. Overflight measurements on May 10th, 2022 indicated that the crater floor had risen by about 106 meters and that 77 million cubic meters of lava had been effused since the beginning of this eruption on September 29th, 2021.

Source: HVO.

++++++++++

Activity is table at Sabancaya (Peru) with an everage of 21 daily explosions. They generate ash plumes that usually rise about 2.3 km above the summit. The situation is unlikely to change in the coming days.

Source: IGP.

++++++++++

At Vulcano (Aeolian Islands), everybody is waiting for the results of the analyses of gas and water samples collected after the event of May 23rd, 2022, when the water along the coast at Levante beach suddenly took on a colour that was first milky white and then dark, with foul odours.

++++++++++

Elevated unrest continues at Ruapehu (New Zealand), though at reduced levels. The levels of volcanic tremor have declined, but remain above normal. The lake water temperature has decreased from a peak of 41°C on May 8th to 30°C. Yhere are still high levels of gas emissions, though at values lower than measured two weeks before. SO2 and CO2 emission rates were at 179 and 1,658 tonnes per day, respectively. The volcanic alert level remains at 2 (on a scale from 0-5) and the aviation colour code is kept at Yellow.

Source: GeoNet.

°°°°°°°°°°

This information is not exhaustive. You can find more by reading the Smithsonian Institution’s weekly report:

https://volcano.si.edu/reports_weekly.cfm