Les crises éruptives à répétition sur l’Etna (Sicile) // Repeated eruptive crises on Mt Etna (Sicily)

L’Etna a connu plusieurs crises éruptives (« paroxysmes » diront certains) au cours des derniers jours. Si le processus éruptif est assez semblable d’une fois sur l’autre, certains événements complémentaires méritent notre attention.

D’une manière générale, chaque paroxysme commence par une intensification de l’activité strombolienne dans le Cratère Sud-Est (CSE), événement qui s’accompagne inévitablement d’une hausse du tremor. L’activité strombolienne évolue ensuite en fontaines et débordements de lave. La lave s’écoule de préférence sur le versant SO et termine en général sa couse vers 2900 m d’altitude. Les fontaines de lave, émises parfois par plusieurs bouches dans le cratère, durent quelques dizaines de minutes et prennent brutalement fin, avec une chute rapide du tremor éruptif.

Il est intéressant de noter que deux crises éruptives ont eu lieu pendant la journée du 23juin. Au cours du premier paroxysme, deux petites coulées de lave ont été émises par deux bouches qui se sont ouvertes vers 6h30 et 8h00 au niveau de la base SE du CSE vers 3000 m et 2950 m d’altitude. La lave a atteint la bordure de la Valle del Bove vers 2700 m d’altitude.

Au cours du deuxième paroxysme du 23 juin, on a assisté à l’ouverture d’une nouvelle bouche sur le versant E du CSE, avec une activité explosive et effusive.

Au cours de la crise éruptive du 24 juin, la bouche située à 3000 m d’altitude s’est réactivé, avec une coulée de lave qui est descendue jusqu’à 2800 m d’altitude.

Ces crises éruptives à répétition montrent que le magma et les gaz exercent en ce moment une forte pression sur cette partie du volcan. Cette situation est confirmée par l’ouverture de bouches à plus basse altitude sur le flanc du CSE. La situation doit être contrôlée attentivement. C’est à la base du Cratère Sud-Est de l’époque qu’a débuté a longue éruption de 1991-1994 qui a plongé dans l’angoisse les habitants de Zafferana Etnea.

—————————————–

Mt Etna went through several eruptive crises (« paroxysms » some would say) over the past few days. While the eruptive process is quite similar from one crisis to the other, some complementary events deserve our attention.

Generally speaking, each paroxysm begins with an intensification of Strombolian activity in the Southeast Crater (SEC), an event which is inevitably accompanied by an increase in the tremor. Strombolian activity then turns into lava fountains and overflows. The lava flows preferably on the SW flank and generally ends its couse around 2900 m a.s.l. The lava fountains, sometimes emitted by several vents in the crater, last a few tens of minutes and come to an abrupt end, with a rapid drop of the eruptive tremor.

It is interesting to note that two eruptive crises occurred during the day of June 23rd. During the first paroxysm, two small lava flows were emitted from two vents which opened around 6.30am and 8:00am at the SE base of the CSE at 3000m and 2950m a.s.l. The lava reached the edge of the Valle del Bove at an altitude of about 2,700 m.

During the second paroxysm of June 23rd, a new vent opened on the E side of the SEC, with explosive and effusive activity.

During the eruptive crisis of June 24th, the vent located at an altitude of 3,000 m reactivated, with a lava flow that descended to an altitude of 2,800 m.

These repeated eruptive crises show that magma and gases are currently exerting a strong pressure on this part of the volcano. This situation was confirmed by the opening of vents at lower altitude on the flank of the SEC. The situation should becarefully monitored. The long eruption of 1991-1994 began at the base of the then Southeast Crater, and plunged the inhabitants of Zafferana Etnea into days of anguish.

Exemple de paroxysme sur l’Etna (capture d’écran de webcam)

Etna (Sicile) : 5ème paroxysme ! // 5th paroxysm !

22h45 (heure locale) : C’est parti pour le 5ème paroxysme de l’Etna ! Comme je l’avais calculé hier, le volcan est en train de connaître une nouvelle crise éruptive au niveau de Cratère Sud-Est. Je pensais que l’événement se produirait dans l’après-midi ou en début de soirée. J’avais toutefois demandé à Mamma Etna de bien vouloir patienter car j’avais des besognes campagnardes à effectuer à la maison. Je la remercie sincèrement d’avoir accédé à mon désir ! lol

°°°°°°°°°°

23h30 : Beau feu d’artifice encore ce soir, même si les fontaines de lave n’ont pas, pour le moment, l’intensité du paroxysme précédent. Il est l’heure d’aller dormir. A demain pour voir ce qui s’est passé pendant la nuit!

°°°°°°°°°°

23 février 2021 (8h30) : Voici le déroulement du 5ème  paroxysme de l’Etna. Tout a commencé le 22 février 2021 vers 21h30 (heure locale) avec un début de hausse du tremor qui s’est accompagné d’une intensification de l’activité strombolienne sur le Cratère SE.  Elle s’est commuée en fontaines de lave d’environ 300 mètres de hauteur.

Vers 23h30, un débordement s’est dirigé vers la Valle del Bove, alors que de nouvelles bouches devenaient actives dans le Cratère SE.

Vers 1h30 le 23 février les fontaines de lave atteignaient un millier de mètres de hauteur, avec une colonne éruptive de plusieurs kilomètres au-dessus du sommet de l’Etna. Une nouvelle coulée de lave s’est dirigée vers le SO.

Puis l’activité éruptive a commencé à marquer le pas. Un sursaut a toutefois été observé vers 4h30 avec une hausse de l’activité strombolienne. Deux nouvelles petites coulées se sont dirigées vers la Valle del Bove et vers le SO.  On remarquera qu’un tel sursaut s’était déjà produit au cours des deux paroxysmes précédents.

Le paroxysme est maintenant terminée et le tremor a pratiquement retrouvé son niveau antérieur.

Source : INGV

Au train où vont les choses, il ne serait pas impossible qu’un nouveau paroxysme ait lieu dans la soirée du 24 février ou au cours de la nuit…pendant que je dormirai !

——————————————-

22:45 (local time): Mt Etna’s 5th paroxysm started a few minutes ago ! As I predicted yesterday, the volcano is going through a new eruptive crisis at the Southeast Crater. I thought the event would take place in the afternoon or early evening. However, I asked Mamma Etna to be patient as I had some country chores to do at home. I sincerely thank her for having acceded to my desire! lol

°°°°°°°°°°

23:30 : Nice fireworks display again tonight, even though the lava foutains look less intense, for the moment, than during the previous paroxysm. It’s bedtime now. See you to morrow !

°°°°°°°°°°

February 23rd, 2021 (8:30): Here is a description of Mt Etna’s 5th paroxysm. It all started on February 22nd, 2021 around 9:30 p.m. (local time) with an increase in tremor accompanied by an intensification of Strombolian activity at the SE Crater. It turned into lava fountains about 300 metres high.

Around 11:30 p.m., an overflow headed towards the Valle del Bove, as new vents became active in the SE Crater.

At 1:30 a.m. on February 23rd,  the lava fountains reached a thousand metres in height, with an eruptive column several kilometres above the summit of Mt Etna. A new lava flow travelled SW.

Then eruptive activity started to decrease. However, a new increase in Strombolian activity was observed around 4.30 am. Two new small flows travelled towards the Valle del Bove and towards the SW. The paroxysm is now over and the tremor has practically returned to its previous level. It sould be noticed that the renewed acticity was already observed during the past two paroxysms.

Source: INGV

As things are going, there might be a 6th paroxysm in the evening of February 24th, or during the night… while I am sleeping!

Le début du paroxysme vu par l’inévitable webcam L.A.V.E.

Hausse soudaine du tremor (Source : INGV)

La crise éruptive à 23h15 (Webcam Etnaguide)

Evolution du tremor, avec le 5ème paroxysme (Source : INGV)

Nouveau paroxysme de l’Etna ! // Mt Etna’s new paroxysm !

Comme on pouvait s’y attendre, un nouveau paroxysme a été observé sur l’Etna dans la matinée du 19 février 2021. L’événement ayant eu lieu de jour, il a forcément été moins spectaculaire que les deux précédents.

Tout a commencé sur le coup de 10 heures (heure locale) avec une hausse du tremor et l’apparition d’une coulée de lave à partir du Cratère SE et en direction de la Valle del Bove. L’activité éruptive s’est poursuivie au cours des minutes suivantes avec naissance d’un panache de gaz au quel est venue se mêler la cendre un peu plus tard.

La fontaine de lave au sommet du Cratère SE a atteint son intensité maximale vers 11h30, avec un panache de cendre qui est monté à environ 6000 m d’altitude. Le front de la coulée de lave dans la Valle del Bove atteignait 2700  d’altitude.

A partir de 12h15, l’intensité de la fontaine de lave a faibli. Le front de lave se trouvait à 2600 m d’altitude dans la Valle del Bove. Le panache de cendre émis pendant le paroxysme a provoqué des retombées sur le versant E du volcan.

Le paroxysme a pris fin vers 13h30 (heure locale). L’INGV indique qu’une autre coulée de lave a avancé sur le flanc S du Cratère SE. Elle s’est dirigée vers le S, en direction de la zone de la Torre del Filosofo., puis vers de SO, en empruntant le même chemin que la coulée de décembre 2020. La lave a parcouru 1,5-2 km.

Source : INGV.

——————————————-

As might be expected, a new paroxysm was observed on Mt Etna on the morning of February 19th, 2021. As the event took place during the day, it was inevitably less spectacular than the previous two.

It all started around 10 a.m. (local time) with a rise in the tremor and the appearance of a lava flow from the SE Crater towards the Valle del Bove. Eruptive activity continued over the next few minutes with a gas plume which mixed with ash a little later.

The lava fountain at the summit of the  SE Crater peaked at around 11:30 a.m., with an ash plume that rose to around 6,000 m elevation. The front of the lava flow in the Valle del Bove reached an altitude of 2700.

From 12:15 pm, the intensity of the lava fountain weakened. The lava front was located at an altitude of 2,600 m in the Valle del Bove. The ash plume emitted during the paroxysm caused asfall on the E side of the volcano.

The paroxysm ended around 1:30 p.m. (local time). INGV indicates that another lava flow travelled on the S flank of SE Crater. It headed S, towards the area of ​​Torre del Filosofo, then SW, following the same path as the flow of December 2020. Lava traveled 1.5-2km.

Source: INGV.

La crise éruptive vue par la webcam L.A.V.E.

Le tremor traduit parfaitement les paroxysmes à répétition (Source : INGV)

Hausse d’activité du Shishaldin (Aléoutiennes / Alaska) // Increased activity at Shishaldin (Aleutians / Alaska)

L’Alaska Volcano Observatory (AVO) indique que l’activité du Shishaldin a considérablement augmenté au cours des dernières 24 heures et que des fontaines de lave étaient visibles sur les images de la webcam pendant la soirée et la nuit. Des températures de surface très élevées ont également été détectées au sommet et sur les flancs du volcan. Des émissions de cendre faibles à modérées ont aussi été observées.
La sismicité au cours de la journée écoulée a considérablement augmenté. Le tremor s’est stabilisé mais est resté élevé au cours des dernières heures.
Le niveau d’alerte volcanique reste à Vigilance et la couleur de l’alerte aérienne est maintenue à l’Orange.

—————————————-

The Alaska Volcano Observatory (AVO) indicates that activity at Shishaldin has increased significantly over the past day with fire-fountaining observed in web camera views throughout the evening and night. Strongly elevated surface temperatures have been observed at the summit and along the flanks of the volcano. Minor to moderate ash have also been observed.

Seismicity over the past day increased significantly. The seismic tremor has stabilized and remains high over the past hours.

The current volcano alert level is Watch. The aviation colour code is Orange.

Cette vue du Shishaldin obtenue grâce au satellite Sentinel-2 le 24 octobre 2019 montre l’incandescence dans le cratère sommital ainsi qu’un petit panache de vapeur. Le cratère est rempli de lave qui s’échappe vers le nord-ouest et alimente une coulée d’environ 800 mètres de long. (Source : ESA)