La Palma (Iles Canaries) : nouvelles de l’éruption // La Palma (Canary Islands) : news of the eruption

12 heures : La sismicité reste soutenue ce 30 novembre 2021 à La Palma et elle augmente à des profondeurs intermédiaires. L’île a enregistré plus d’une centaine de secousses depuis minuit , dont 29 supérieures à M 3,0. L’événement le plus significatif a atteint une magnitude de M 4,1.

Le cône principal du Cumbre Vieja a de nouveau émis des cendres ce mardi après plusieurs heures d’interruption, comme cela s’était déjà produit à deux reprises depuis le début de l’éruption.
Dans le même temps, le cône secondaire continue d’expulser des projections incandescentes et de la lave. En tout début de matinée, on a observé plusieurs glissements de terrain associés à des débordements de lave.

La réactivation du cône principal intervient après une nuit de forte activité sismique, notamment dans les zones intermédiaires.

Les accès par mer et par terre à la zone d’exclusion du Cumbre Vieja restent bloqués.

Sources: IGN, Pevolca.

++++++++++

19 heures : En plus des maisons détruites par la lave, d’autres demeures près du cône éruptif présentent des fissures visibles à l’oeil nu qui menacent leur habitabilité. Lorsque l’éruption cessera et qu’un architecte visitera la zone pour voir si ces maisons sont suffisamment sures pour recevoir leurs habitants, il émettra probablement un avis négatif.

Le gouvernement espagnol a débloqué une somme supplémentaire de 9 millions d’euros pour venir en aide aux victimes de l’éruption du Cumbre Vieja. Cette somme s’ajoute à celles déjà octroyées par Madrid et par l’Union Européenne. Des facilités financières sont également prévues dans le cadre des prêts pour la reconstruction.

A la mi-journée, INVOLCAN a diffusé une vidéo du cône éruptif permettant de voir les différentes sources d’émission de matériaux:

Ce soir, Pevolca indique que l’une des ramifications de la coulée qui a émergé du cône secondaire du Cumbre Vieja est à un kilomètre de l’église de La Laguna, mais a ralenti sa progression et a fini par s’arrêter. La suite dépendra de l’alimentation en amont. Pour le moment, aucune évacuation n’est prévue à La Laguna.

——————————————-

12:00 pm : Seismicity remainselevated on November 30th, 2021 in La Palma and it increases at intermediate depths. The island has recorded more than a hundred tremors since midnight, including 29 events above M 3.0. The most significant event reached a magnitude of M 4.1.
The main cone of Cumbre Vieja is again emitting ash today after several hours of interruption, as has already happened twice since the start of the eruption.
At the same time, the secondary cone continues to expel incandescent projections and lava. Early in the morning, several landslides were observed associated with lava overflows.
The reactivation of the main cone occurs after a night of strong seismic activity, especially in the intermediate areas.
Access by sea and by land to the Cumbre Vieja exclusion zone remains blocked.
Sources: IGN, Pevolca.

++++++++++

7:00 pm : In addition to the houses destroyed by the lava, other houses near the eruptive cone have cracks, visible to the naked eye, which threaten their habitability. When the eruption stops and an architect visits the area to see if these houses are safe enough to accommodate their inhabitants, he will likely issue a negative opinion.
The Spanish government has released an additional 9 million euros to help victims of the Cumbre Vieja eruption. This sum is in addition to those already granted by Madrid and the European Union. Financial facilities are also provided for under reconstruction loans.
At midday, INVOLCAN released a video of the eruptive cone allowing to see the different sources of emission. (see video above).
Tonight, Pevolca indicates that one of the branches of the lava flow that emerged from the secondary cone of Cumbre Vieja is one kilometer from the church of La Laguna, but has slowed its progress and ended up coming to a halt. The rest will depend on the upslope supply. For the moment, no evacuation is planned in La Laguna.

Capture écran webcam

Islande : une éruption vraiment bizarre !

Depuis tard dans la soirée du 2 mai, l’éruption islandaise a pris une nouvelle tournure. Comme je l’ai indiqué précédemment, elle se concentre dans le cinquième cratère à s’être ouvert sur la fracture le 13 avril 2021. Le processus éruptif est actuellement très étrange et ressemble plus à un geyser qu’à un volcan. On observe une alternance de phases actives très intenses avec de spectaculaires fontaines de lave accompagnées d’un abondant dégazage, et de périodes de calme pendant lesquelles rien ne se passe. Chaque activité dure en ce moment environ 4 minutes.

Bien malin serait celui capable d’expliquer ce changement de comportement de l’éruption. Les volcanologues islandais ont émis plusieurs hypothèses (voir ma note du 4 mai).  Il s’est peut-être produit un blocage dans le conduit d’alimentation (dû à des effondrements?). Cela induirait une hausse de la pression en amont d’où (peut-être!!!!) l’intensification du tremor observée depuis le 2 mai.

J’ai également noté pendant les périodes calmes une intensification du dégazage au sol, ce qui confirmerait un blocage. Mais ce n’est qu’une hypothèse.

En tout cas, les webcams permettent un excellent suivi de l’événement.

Ils sont fous ces Russes! // Russians can be crazy !

L’éruption du cône adventif sur le Klyuchevskoy (Kamtchatka) se poursuit avec de plus en plus de touristes qui viennent assister le spectacle. Les photos publiées dans le Siberian Times montrent à quel point certains d’entre eux peuvent être inconscients. Sur les photos, on voit des personnes escalader le cône et se tenir sur le bord du cratère, au milieu des bombes envoyées par l’éruption. Il est évident que certaines personnes risquent leur vie en agissant ainsi.

Ce genre de comportement a de quoi inquiéter et la Protection Civile russe demande en permanence aux agences de voyage de cesser de conduire les touristes aussi près de l’éruption. De plus en plus de photos montrant ces comportements stupides sont diffusées sur les réseaux sociaux, avec le risque d’inciter d’autres touristes à faire de même. Des dépliants ont été distribués dans le village de Klyuchi, principal point d’accès au volcan, mais cela n’a rien changé.

Outre les explosions et les bombes lancées par le cône, les volcanologues locaux craignent que la lave qui s’écoule sous le glacier Erman provoque l’apparition de fractures en profondeur et entraîne l’effondrement de certaines parties du glacier. De plus, les coulées de boue déclenchées par la fonte du glacier et des champs de neige sont également extrêmement dangereuses. Elles présentent des risques extrêmes pour les motoneigistes qui peuvent pénétrer dans des zones instables et se retrouver prisonniers de la boue.

En une seule journée, 50 personnes sont arrivées en hélicoptère, en motoneige et à pied. L’un des guides touristiques, faisant fi des mises en garde, a escaladé le cône et a déclaré: «Mes rêves sont devenus réalité.» Cette personne devrait savoir que les rêves peuvent se transformer en cauchemars.

Source: The Siberian Times.

Voici une galerie de photos montrant ce qu’il ne faut PAS faire sur un volcan actif! https://siberiantimes.com/other/others/news/emergency-officials-plead-with-tourists-to-stop-rush-to-take-selfies-at-eurasias-highest-active-volcano/

NDLR : Ce texte ne concerne bien sûr pas les Français qui sont des gens responsables. Les reportages télévisés montrant les comportements – en particulier le port du masque – pendant la pandémie de Covid-19 sont là pour le prouver….

———————————————-

The eruption of the flank cone on Klyuchevskoy (Kamchatka) continues with more and more people coming to see the show. Photos release on the Siberian Times show how unconscious some visitors can le. Some of them can be seen climbing the cone and standing on the crater rim, despite the bombs sent flying by the eruption. It is obvious some persons are risking their lives doing so.

This kind of behaviour is alarming the Russian Emergencies Ministry which warns travel companies should stop taking tourists so close to the eruption. More and more photos of tourists in front of the erupting volcano have begun to appear on social networks, which might incite other reckless tourists to do the same. Leaflets have been distributed in Klyuchi village, a key access point, but this did not stop the tourists from climbing the volcano.

Beside the explosions and the bombs thrown by the cone, local volcanologists  fear that lava flowing under the Erman glacier can lead to cracks at depth causing parts of the glacier to collapse. Mud flows triggered by the melting of the glacier and snowfields are also extremely dangerous. They pose extreme risks to snowmobilers: you can get into quick-moving unstable areas, and fall into the slime of mud streams.

One day 50 people arrived by helicopter, snowmobile and on foot. One of the tour guides who defied the warnings and climbed the volcano, said: “My dreams came true.” She should know that dreams can turn into nightmares.

Source: The Siberian Times.

Here is a photo gallery of what should NOT be done on an active volcano!

https://siberiantimes.com/other/others/news/emergency-officials-plead-with-tourists-to-stop-rush-to-take-selfies-at-eurasias-highest-active-volcano/

Crédit photo : The Siberian Times

Le nouveau cône du Klyuchevskoy (Kamchatka) // Klyuchevskoy’s new cone (Kamchatka)

Comme je l’ai écrit précédemment dans l’actualité volcanique, un nouveau cône est apparu sur le flanc de Klyuchevskoy (Kamtchatka). Le Siberian Times a publié un article avec des photos et des vidéos spectaculaires montrant la formation de ce cône. Les images de l’éruption ont été réalisées par trois intrépides voyageurs russes à 2850 mètres d’altitude.

Le nouveau cône est apparu sur le flanc du Klyuchevskoy après un arrêt d’activité le 8 février 2021. Le 6 mars, les trois hommes ont escaladé le volcan pour observer la nouvelle formation. Il leur a fallu huit à neuf heures pour atteindre le site de l’éruption. Ils ont installé leur tente sur le glacier Erman. La température matinale atteignait moins 47 degrés Celsius.

Les voyageurs ont filmé l’éruption du nouveau cône à courte distance les 7 et 8 mars. Ils ont essayé d’utiliser un drone mais il n’a pu fonctionner que pendant deux minutes à cause du froid dans cet environnement hostile. Une bombe volcanique l’a raté de peu.

Les hommes expliquent qu’une coulée de lave est émise par deux fractures parallèles espacées d’environ 250 mètres. Au moment de la visite, le cône de scories avait atteint près de 60 mètres de hauteur, avec un diamètre d’une centaine de mètres à sa base. L’équipe russe est retournée au village de Klyuchi le 9 mars.

Les voyageurs mettent l’accent sur la difficulté et le danger d’accès au nouveau cône. La route traverse le glacier Erman qui est entaillé par de profondes crevasses cachées par la neige. La dernière éruption du volcan pourrait endommager la route entre les villages de Klyuchi et Kozyrevsk, et perturber l’équilibre écologique des rivières voisines. L’éruption menace aussi de faire fondre une partie du glacier Erman. Les voyageurs envisagent deux scénarios. Dans le premier, la coulée de lave émise par l’éruption reste parallèle au glacier Erman et ne le traverse pas. Dans ce cas, une coulée de boue passerait à plusieurs kilomètres du village de Klyuchi en traversant des terres agricoles. Avec le deuxième scénario, la lave traverse le glacier Erman. Cela donnerait naissance à une rivière d’eau très chaude charriant de gros blocs qui emporterait la route entre Kozyrevsk et Klyuchi.

Source: The Siberian Times.

———————————————

As I put it before in the volcano news, a new cone has appeared on the flank of Klyuchevskoy (Kamchatka). The Siberian Times has published an article with a spectacular footage showing the formation of the new cone. The images of the eruption were caught by three Russian extreme travellers at 2,850 metres above sea level.

The side cone eruption followed a halt in activity at Klyuchevskoy on February 8th, 2021. On March 6th, the travellers climbed the mountain to examine the new formation. It took them eight to nine hours to reach the eruption site. They set up their tent on the Erman glacier. The temperature in the morning reached minus 47 degrees Celsius.

They filmed the eruption of the new cone from close range on March 7th and 8th. They tried to fly a drone but it was too cold and it only worked for two minutes in this hostile environment. A volcanic bomb almost hit it.

They explain that the lava breakthrough is in two parallel cracks spaced about 250 metres apart. At the time of the visit, the height of the cinder cone at its source  had reached almost 60 metres in height, with a base diameter of 101 metres. The Russian team returned to Klyuchi village on March 9th.

The travellers warn that access to Klyuchevskoy’s new side cone is life-threatening. The route passes across Erman Glacier which is dotted with deep cracks masked by snow. The latest eruption of the volcano may erode the road between the villages of Klyuchi and Kozyrevsk, as well as disrupt the ecological balance of nearby rivers. It threatens to wash away part of a glacier.

The travellers are considering two scenarios. On the one hand, the lava flow from the eruption runs parallel to the Erman Glacier, without crossing it. In this case, the mud-stone flow passes several kilometres from the village of Klyuchi through agricultural fields. With the second option, lava crosses Erman glacier. Should it happen, a stream of highly heated water with large fragments of rock would form and wash out the Kozyrevsk-Klyuchi road.

Source : The Siberian Times.

Vue du nouveau cône du Klyuchevskoy

(Crédit photo: Artem Gromov, Boris Smirnov, Alexey Kulayev)