Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion) : Le canard était toujours vivant… ! // The eruption is going on

Cela fait maintenant trois semaines que le Piton de la Fournaise est entré en éruption. Celle-ci continue au ralenti, mais le volcan n’a toujours pas dit son dernier mot. Le tremor connaît même une très légère hausse ces derniers jours, tout en maintenant un niveau relativement bas. Cette hausse ne signifie pas forcément indiquer que la chambre magmatique superficielle est en train de se réalimenter et que l’éruption va repartir de plus belle. A noter toutefois que l’on observe depuis quelque temps une légère inflation de l’édifice volcanique. Sur le terrain, seules de faibles projections de lave sont visibles au niveau de la petite bouche qui est restée active sur le flanc nord de l’évent éruptif.  Aujourd’hui, l’éruption n’attire plus les foules et semble avoir sombré dans l’anonymat. Le Journal de l’Ile indique que « les visiteurs ne font plus la randonnée, les voitures ne sont plus stoppées par les gendarmes à Bourg-Murat mais les pompiers continuent de rester sur le parking Foc-Foc au cas où… » Avec le fantasque Piton, on ne sait jamais !

—————————————–

It has now been three weeks since Piton de la Fournaise started erupting. The eruption continues at a slow pace, but the volcano has not yet said its last word. The tremor has even increased very slightly in recent days, while maintaining a relatively low level. This increase does not necessarily mean that the shallow magma chamber is replenishing itself and that the eruption will start again. It should be noted, however, that for some time now there has been a slight inflation of the volcanic edifice. On the field, only small projections of lava are visible at the small vent which remained active on the northern flank of the eruptive cone. Today, the eruption no longer draws the crowds and seems to have sunk into anonymity. The Journal de l’Ile indicates that « visitors are no longer hiking, cars are no longer stopped by gendarmes in Bourg-Murat but firefighters continue to stay in the Foc-Foc car park, just in case … » With the capricious Piton, you never know!

Tremor le 12 août 2017 (Source: OVPF)

Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion / Reunion Island)

Dans son dernier bulletin diffusé le 18 avril 2017, l’OVPF indique qu’après une accalmie observée depuis le début du mois de mars, l’inflation du Piton de la Fournaise a repris depuis quelques jours, mais à un taux relativement faible par rapport à ceux observés en 2015, 2016 et début 2017. Cette reprise de l’inflation s’accompagne d’une légère sismicité. 22 séismes volcano-tectoniques superficiels ont été enregistrés sous les cratères sommitaux entre le 1er et le 17 Avril 2017, dont 10 pour la seule journée du 14 Avril. Lesconcentrations en CO2 dans le sol mesurées sur le flanc ouest du volcan (au niveau du gîte du volcan et au niveau de la Plaine des Cafres) montrent une tendance à la hausse.

Remarque personnelle : La situation actuelle est celle que l’on rencontre habituellement sur le Piton de la Fournaise. Une éruption est souvent suivie d’une phase calme, puis d’une reprise de l’inflation plus ou moins rapide qui correspond à la recharge du réservoir magmatique. Au vu des paramètres publiés par l’Observatoire, une éruption ne devrait pas avoir lieu dans le court terme.

—————————————

In its latest update released on April 18th, 2017, OVPF indicates that after a lull observed since the beginning of March, the inflation at Piton de la Fournaise picked up a few days ago, but at a relatively low rate compared to those observed in 2015, 2016 and early 2017. This resumption of inflation is accompanied by a slight seismicity. 22 superficial volcano-tectonic earthquakes were recorded beneath the summit craters between April 1st and 17th 2017, with 10 of them for the single day of April 14th. CO2 concentrations in the soil measured on the western flank of the volcano (at the level of the Gîte du Volcan and at the Plaine des Cafres) show an upward trend.
Personal remark: The current situation is quite usual for Piton de la Fournaise. An eruption is often followed by a calm phase and then a resumption of a more or less rapid inflation which corresponds to the recharge of the magmatic reservoir. Judging from the parameters published by the Observatory, an eruption should not occur in the short term.

Vue de la dernière éruption (Crédit photo: Thierry Sluys)

Augmentation de l’activité du Poas (Costa Rica) // Increase in activity on Poas Volcano (Costa Rica)

Au vu de l’augmentation des émissions gazeuses du Poas, l’OVSICORI a conseillé de prendre des mesures de prévention. Depuis le début de l’année 2017, le volcan a connu d’importants changements géophysiques avec l’inflation de l’édifice (plus de 1 cm verticalement et 3 mm horizontalement), ainsi que de récents changements géochimiques avec l’augmentation du flux de chaleur et de gaz dans le magma. En outre, la couleur de l’eau du lac est passée du vert au gris en avril et sa température a augmenté de 35 à 40°C en une seule semaine.
Une augmentation de l’activité sismique a été observée, avec plus de 200 événements quotidiens de fin mars à début avril et de petites éruptions volcaniques depuis le 30 mars.
Par conséquent, OVSICORI suggère d’augmenter la surveillance du volcan et de prendre des mesures de prévention en particulier au niveau du Parc National..

————————————-

Given the increased fumes coming from the Poas volcano, OVSICORI has advised to take prevention measures. Since early 2017, the volcano has had important geophysical changes with inflation of the edifice (more than 1 cm vertically and 3 mm horizontally) and recently showed geochemical changes, like the increased flow of heat and gas in the magma. Besides, the colour of the water in the lake changed from green to grey in April and its temperature rose from 35 to 40°C in one week only.
An increase in seismic activity has been observed, with more than 200 daily events from late March to early April and small volcanic eruptions since March 30th.
Hence, OVSICORI suggests increasing the surveillance on the volcano and taking prevention measures particularly concerning the Poas National Park.

Crédit photo: Wikipedia.

Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion): Dernières nouvelles // Piton de la Fournaise (Reunion Island): Latest news

drapeau-francaisDans son bulletin diffusé le 9 janvier 2017, l’OVPF indiquait qu’après une vingtaine de jours d’inflation de l’édifice volcanique et une augmentation de la sismicité volcano-tectonique superficielle sous les cratères sommitaux, une accalmie était observée depuis le début du mois de janvier. La sismicité était revenue son niveau de base et l’inflation avait bien ralenti. Les concentrations de CO2 restaient toutefois élevées sur le site du Gîte.
En conclusion, l’OVPF indiquait qu’ »une phase de recharge magmatique avait été observée au cours de la deuxième quinzaine de décembre 2016, sans que le magma quitte le réservoir de stockage. Ce dernier restait néanmoins sous pression et « une nouvelle recharge dans les jours/semaines/mois à venir pourrait déclencher une éruption avec peu de précurseurs à long-terme. En effet, une telle situation a été observée en 2016 à deux reprises. »

+++++++++

Ce 27 janvier, l’OVPF vient de publier un nouveau bulletin où l’on peut lire que « suite à une accalmie observée depuis début janvier, l’inflation de l’édifice et la sismicité volcano-tectonique superficielle ont repris de manière significative le 22 janvier. »  En parallèle, « les concentrations en CO2 dans le sol sur les stations de Bourg Murat (site de l’Observatoire) et du Gîte du Volcan ont commencé à chuter, témoignant de l’arrivée du magma vers des niveaux plus superficiels. Il est à noter que les éruptions de 2015 et de 2016 ont été précédées par une chute de CO2 sur ces stations lointaines. »

Il ne reste plus qu’à attendre et voir…

—————————————

drapeau-anglaisIn its bulletin released on January 9th, 2017, OVPF indicated that after twenty days of inflation of the volcanic edifice and an increase in shallow volcano-tectonic seismicity beneath the summit craters, a lull had been observed since the early January. Seismicity had returned to background level and inflation had slowed down. However, CO2 concentrations remained high on the site of the Gîte.
In conclusion, OVPF indicated that a magma recharge phase had been observed during the second half of December 2016, without magma leaving the storage area. The latter still remained under pressure and « a new recharge in the days / weeks / months ahead could trigger an eruption with few long-term precursors. Indeed, such a situation was observed in 2016 on two occasions. »

++++++++++

On January 27th, OVPF has just published a new bulletin stating that « after a lull observed since the beginning of January, the inflation of the edifice and the shallow volcano-tectonic seismicity resumed in a significant way on January 22nd. At the same time, « CO2 concentrations in the soil on the stations of Bourg Murat (site of the Observatory) and the Gîte du Volcan began to decrease, testifying to some magma ascent towards more shallow levels. It should be noted that the eruptions of 2015 and 2016 were preceded by a drop of CO2 on these distant stations. »
All we need to do is wait and see …

Piton Fournaise

Crédit photo: Wikipedia.

Agitation du Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion)? // New unrest at Piton de la Fournaise (Reunion Island)?

drapeau-francaisDans son dernier bulletin émis aujourd’hui  22 décembre 2016, l’Observatoire Volcanologique du Piton de la Fournaise (OVPF) indique que « depuis quelques jours nous enregistrons un léger changement dans l’activité du Piton de la Fournaise. »  On observe une reprise de l’inflation au niveau de la zone sommitale à des taux comparables à ceux enregistrés avant les éruptions de 2015 et après les éruptions de 2016. La sismicité sommitale (2-3 événements par jour) s’accompagne de quelques séismes profonds. On relève des concentrations élevées de CO2 dans le sol au niveau du gîte du volcan. Ces différents paramètres montrent que des apports profonds de magma sont toujours présents et que la phase de « Vigilance » reste justifiée.

Néanmoins, l’OVPF conclut son rapport par ces mots : « Comme cela a été observé plusieurs fois cette année, de telles phases de reprise d’inflation et de sismicité peuvent s’arrêter très vite et ne pas aboutir à une éruption à moyen terme. »

————————————

drapeau-anglaisIn its latest report issued today, December 22nd, 2016, the Volcanological Observatory of Piton de la Fournaise (OVPF) indicates that « for a few days a slight change has been recorded in the activity of Piton de la Fournaise. There is a new phase of inflation in the summit area at rates comparable to those seen before the eruptions of 2015 and after the eruptions in 2016. Summit seismicity (2-3 events per day) is accompanied by a few deep earthquakes. There are above normal concentrations of CO2 in the soil at the volcano’s refuge. These different parameters show that in-depth magma ascents are still present and that the alert level should be kept at Watch.

 Nevertheless, OVPF concludes its report with the following words: « As has been observed several times this year, such phases of inflation and seismicity may stop very quickly and not lead to a medium-term eruption. »

Piton Fournaise

Crédit photo: Wikipedia

Vers un réveil du Mayon (Philippines) ? // Mayon (Philippines) might wake up

drapeau-francaisLe PHILVOCS a élevé à 1 le niveau d’alerte du Mayon suite à l’observation de signes d’activité volcanique. L’édifice a tendance a gonfler et un essaim sismique de 146 événements a été enregistré entre le 3 et le 6 août. Les émissions de SO2 sont en hausse, avec plus de 1000 tonnes par jour contre 500 tonnes habituellement.
Contrairement à ce qu’ont écrit certains journaux à sensations, une éruption ne semble pas imminente, mais il est rappelé à la population de ne pas pénétrer dans la zone de sécurité de 6 km de rayon mise en place autour du Mayon.

———————————–

drapeau-anglaisPHILVOCS has raised Mount Mayon’s alert level to 1 on Thursday morning after it observed abnormalities around the volcano. The volcanc edifice has inflated and 146 earthquakes were also recorded from August 3rd to 6th.SO2 emissions have increased beyond the baseline level of 500 tons/day, exceeding 1 000 tons/day in some days, since July 2016.
While there was no imminent danger of an eruption, residents in towns surrounding the volcano are reminded not to venture into the 6-km permanent danger zone around Mayon.

La respiration de l’Etna // Mt Etna’s breathing

drapeau-francaisEn cliquant sur le lien ci-dessous, vous pourrez voir une animation proposée par la NASA qui représente la déformation de la surface de l’Etna entre 1992 et 2001. Cette déformation est due aux modifications de volume d’une chambre magmatique peu profonde située à environ 5 km sous le niveau de la mer. L’accumulation de magma dans cette chambre génère le gonflement du volcan, tandis que l’évacuation du magma au cours d’une éruption entraîne le dégonflement de l’édifice.

Les configurations spatiales et temporelles de déformation du sol ont été mesurées grâce à l’interférométrie radar qui génère plus de 200 interférogrammes de radar à synthèse d’ouverture (RSO) acquises par les satellites ERS-1 et ERS-2 de l’Agence Spatiale Européenne. (Un interférogramme est une carte des variations relatives de distance entre le satellite et la surface de la terre, exprimées en différences de phase. La technique interférométrique mesure la déformation du sol avec une précision de 2,8 cm.)
Les couleurs rouge et jaune dans la barre temporelle indiquent les niveaux significatifs d’activité éruptive ; le rouge indique une activité forte tandis que le jaune fait référence à une activité modérée. L’animation commence par une grande éruption latérale qui provoque un gonflement du volcan. Cette éruption, qui a pris fin le 30 mars 1993, a été suivie d’un cycle de 2 ans de dégonflement de l’édifice et une reprise de l’activité sommitale fin 1995. L’activité éruptive s’est intensifiée progressivement vers la fin des années 1990 et a culminé avec de d’importantes éruptions latérales en 2001 et 2002-2003. .

https://www.youtube.com/watch?v=yqAfgSQYmiw

—————————————-

drapeau-anglaisBy clicking on the link below, you will see a NASA animation that depicts ground deformation at Mount Etna Volcano between 1992 and 2001. The deformation results from changes in the volume of a shallow chamber centered approximately 5 km below sea level. The accumulation of magma in this chamber results in the inflation, or expansion, of the volcano, while the release of magma from the chamber results in deflation or contraction.

The spatial and temporal patterns of ground deformation was measured with radar interferometry, generating more than 200 interferograms from synthetic aperture radar (SAR) acquired by ESA’s ERS-1 and ERS-2 satellites. An interferogram is a map of the relative changes in the distance between the satellite and surface of the earth, expressed as differences in phase. The interferometric technique measures ground deformation with a precision of 2.8 cm.

The red and yellow colors within the sliding time bar indicate significant levels of eruption activity, with red indicating strong activity and yellow signifying moderate activity. The animation begins with a large flank eruption in progress, causing deflation of the volcano. This eruption, which ended in March 30, 1993, was followed by a 2-year cycle of inflation and a resumption of summit activity in late 1995. Eruption activity progressively increased in magnitude through the late 1990’s and culminated with large flank eruptions in 2001 and 2002-2003.  .

https://www.youtube.com/watch?v=yqAfgSQYmiw

Etna image

Source: NASA