Ambae (Vanuatu): Baisse du niveau d’alerte // The alert level has just been lowered

Selon le dernier bulletin du Vanuatu Meteorology & Geohazards Department (VMGD), «l’éruption volcanique à Ambae se poursuit mais reste stable et confinée au lac Voui. Les analyses scientifiques confirment qu’il n’existe actuellement aucune preuve d’escalade de l’activité. En conséquence, le niveau d’alerte volcanique vient d’être abaissé de 4 à 3. L’éruption va probablement se poursuivre sans hausse significative. Le danger se limite à la zone qui s’étend à 3 km de la bouche active dans le lac Voui (autrement dit le cratère Manaro Voui)».
Si on se réfère au bulletin précédent (voir ma note publiée ce matin), cela pourrait signifier que toutes les personnes évacuées seraient autorisées à retourner chez elles. A condition que les autorités locales tiennent leur promesse…

————————————-

According to the Vanuatu Meteorology & Geohazards Department (VMGD) ‘s latest bulletin, “the volcanic eruption at Ambae is continuing but remains stable and confined to Lake Voui. Further scientific analyses confirm that there is currently no evidence of escalation of the activity. As a consequence, the Volcanic Alert Level has been lowered to Level 3 from Level 4. The volcanic eruption is likely to continue in a steady state. Danger is restricted to the danger zone that extends 3 km from the active vent in Lake Voui.”

If we refer to the previous bulletin (see my note released this morning), this might mean that all the people who were evacuated would be allowed to return to their homes. Let’s see if local authorities keep their promise…

Image thermique du lac Voui, avec le cratère du Manaro Voui en son centre (Source: VMGD)

Publicités

Shinmoedake (Japon): Hausse du niveau d’alerte // The alert level has been raised

L’Agence météorologique japonaise (JMA) a relevé à 2 le niveau d’alerte du Shinmoedake, volcan qui appartient à la chaîne de montagne de Kirishima, à la frontière entre les préfectures de Kagoshima et Miyazaki. La décision a été prise le 5 octobre 2017 dans la soirée en raison d’une augmentation de l’activité sismique, avec 87 séismes d’origine volcanique. Le 5 octobre, des scientifiques de la JMA s’e sont rendus sur le terrain ; ils ont observé une activité fumerollienne et de faibles anomalies thermiques.
Le niveau 2 limite l’entrée dans les zones proches du volcan, tandis que le niveau 1 indique au public l’existence d’un volcan. Le niveau 5, l’alerte la plus élevée, oblige les gens à évacuer.
Compte tenu de la situation, des éruptions mineures pourraient se produire à court terme, et des matériaux pourraient être projetés dans un rayon de 1 km du cratère.
La JMA a précédemment abaissé le niveau d’alerte du volcan de 2 à 1 le 26 mai 2017 après des signes indiquant que l’activité volcanique avait diminué. La dernière éruption a eu lieu le 7 septembre 2011.
Source: The Japan Times.

————————————–

The Japan Meteorological Agency (JMA) has raised the alert level to 2 for Shinmoedake volcano in the Kirishima mountain range on the border between Kagoshima and Miyazaki prefectures. The decision was taken on October 5th in the evening because of an increase in seismic activity with 87 volcanic earthquakes. On October 5th, JMA conducted a field survey and observed fumarolic activity and weak thermal anomalies.

Level 2 restricts entry to areas near the volcano, while Level 1 only tells the public the existence of a volcano. Level 5, the highest alert, urges people to evacuate.

Given the situation, small-scale eruptions could occur soon, and rocks could be spewed within a 1-km radius from the crater.

The agency previously lowered its alert level from 2 to 1 on May 26th 2017 after signs that volcanic activity had subsided. The last eruption of this volcano took place on September 7th, 2011.

Source: The Japan Times.

Vue du Shinmoedake (Source: Wikipedia)

 

Quelques nouvelles de Bali et du Vanuatu // Some news of Bali and Vanuatu

Le Mt Agung n’est toujours pas entré en éruption. C’est peut-être parce que les gens prient dans les temples de l’île de Bali. Le 5 octobre, des dizaines de personnes ont prié dans le temple de Besakih sur les pentes de l’Agung, en espérant que les dieux feront revenir le calme sur le volcan. Les fidèles ont fait des offrandes et récité des prières dans ce temple qui se trouve à l’intérieur de la zone interdite d’accès par la Protection Civile. Des cérémonies de prières par des hindous, des musulmans et des chrétiens ont également eu lieu dans d’autres parties de l’île.

140 000 personnes ont été évacuées vers des zones plus sûres où elles vivent dans différents centres d’hébergement provisoires.
La sismicité sur le volcan reste à un niveau élevé depuis le déclenchement du niveau d’alerte maximum le 22 septembre.
Source: Presse indonésienne.

Au Vanuatu, toute l’île d’Ambae (environ 11 000 personnes) a été évacuée après que le volcan Manaro Voui se soit manifesté avec des retombées de matériaux et de cendre sur plusieurs villages la semaine dernière.
Craignant une éruption majeure, les autorités ont mobilisé une armada de navires pour mettre les habitants en sécurité sur d’autres îles où ils vivent dans des églises, des écoles, des terrains de sport, etc.
Dans le même temps, l’Observatoire Geohazards du Vanuatu déclarait que la menace d’une éruption majeure avait diminué, tout en maintenant le niveau d’alerte du volcan à quatre. Les dernières observations ont indiqué que l’activité sismique se limitait maintenant au lac à l’intérieur du cratère Manaro Voui. La possibilité d’une éruption majeure qui affecterait l’ensemble de l’île semble moins probable. Cependant, les habitants ne pourront retourner à Ambae que lorsque les autorités auront ramené le niveau d’alerte à trois, ce qui pourrait prendre des mois.
Source: ABC News.

—————————————-

Mt Agung has not erupted yet. It may be because people are praying in the temples around the island of Bali. On October 5th, dozens prayed at Besakih temple on the slopes of Mount Agung, hoping the gods will restore it to calm. Worshippers made offerings and recited prayers at the temple inside a zone declared off-limits by disaster officials. Prayers were also performed in other parts of the island by Hindus, Muslims and Christians.

140,000 people have been evacuated to safer areas where they live in different shelters.

Seismicity on the volcano has remained at high levels since the alert status was raised to the highest on September 22nd.

Source: Indonesian press.

In Vanuatu, the whole Ambae Island (about 11,000 people) has been evacuated  after the Manaro Voui volcano rumbled to life and rained rock and ash on villages last week.

Fearing a major eruption, officials mobilised an armada of vessels to ferry residents to safety on other islands where they live in churches, schools, sports grounds, etc.

Meantime, Vanuatu’s Geohazards Observatory said the threat of a major eruption had eased, although it maintained the volcano’s status as level four, the second-highest rating. The most recent observations from flyovers and seismic stations indicated that seismic activity was now limited to a lake in the Manaro Voui’s crater. The possibility of a large eruption affecting the whole island is now looking less likely. However, residents will be allowed to return to Ambae only when the government downgrades the threat to level three, which could take months.

Source: ABC News.

Temple de Besakih à Bali (Photo: C. Grandpey)