Fuego (Guatemala), Kilauea (Hawaii) & Tungurahua (Equateur)

drapeau-francaisLes autorités guatémaltèques ont émis un avis d’alerte le 2 mars lorsque le Fuego a connu un nouvel épisode éruptif. Le volcan a envoyé des panaches de cendre à plus de 2.000 mètres au-dessus du cratère ; ils se sont ensuite étirés sur plus de 40 kilomètres vers l’ouest, le sud-ouest et le nord. Plusieurs localités à proximité du volcan ont reçu une fine couche de cendre, mais aucune évacuation n’a été jugée nécessaires et l’INSIVUMEH indique dans son dernier rapport que la crise éruptive est terminée.

Le niveau de la lave demeure élevé (30 mètres en dessous de la lèvre) dans l’Halema’uma’u Crater, mais la lave n’est pas visible depuis la terrasse du Musée Jaggar. Le spectacle dépend du processus d’inflation et de déflation du Kilauea.
Pendant ce temps, une nouvelle coulée de lave est apparue sur le plancher du Pu’uO’o qui est également influencé par le comportement du Kilauea. Le petit cône situé dans la partie E du cratère a émis brièvement de la lave, suivi d’une coulée plus importante à partir d’une bouche dans la partie ouest du cratère. L’émission de lave se poursuit au moment où je rédige cette note.

La télévision américaine NBC News a mis en ligne une vidéo montrant l’activité spectaculaire du Tungurahua hier mercredi 2 mars 2016:

http://www.nbcnews.com/video/watch-throat-of-fire-volcanos-spectacular-show-635713091734

———————————-

drapeau-anglaisGuatemalan authorities issued a warning on March 2nd as Fuego went through another eruptive episode. The volcano sent ash plumes more than 2,000 metres above the crater, bedore drifting over 40 kilometres to the west, southwest and north. Several municipalities surrounding the volcano reported fine ash particles falling from the sky. So far no evacuations had been deemed necessary and INSIVUMEH indicated in its latest report that the eruptive crisis was over.

The level of lava remains high (30 metres below the rim) within Halema’uma’u Crater but lava is currently not visible from the terrace of the Jaggar Museum. Whether it can be seen or not depends on the inflation and deflation process of Kilauea volcano.
Meantime, a new lava flow has appeared on the floor of Pu’uO’o Crater which is also influenced by the behaviour of Kilauea. The small cone on the east side of the crater floor briefly erupted spatter, followed by a more vigorous flow from the westernmost vent. The lava emission is continuing as I am posting this note.

The NBC News TV channel has released a video of Tungurahua‘s dramatic activity yesterday, Wednesday March 2nd, 2016:

http://www.nbcnews.com/video/watch-throat-of-fire-volcanos-spectacular-show-635713091734

Chaîne des Cascades (Etats Unis): Le Mont Baker // Cascade Range (United States) : Mount Baker

drapeau-francaisS’étirant le long de la côte Ouest des Etats-Unis, la Chaîne des Cascades égrène un certain nombre d’édifices volcaniques dont la plupart sont potentiellement actifs. Je vous propose de voyager du nord au sud de la Chaîne et de découvrir certains d’entre eux.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Lorsque vous êtes sur le point d’atterrir à Vancouver, si le temps est clair (ce qui est pas toujours le cas), n’oubliez pas de regarder par le hublot. Vous aurez une belle vue sur l’alignement des volcans de la Chaîne des Cascades, résultat de la subduction de la plaque tectonique Juan de Fuca sous la plaque nord-américaine.

Baker 2015 01

Baker 2015 02

Le Mont Baker (3286 mètres) se trouve à proximité de Vancouver et on peut facilement lui rendre visite en remontant l’Interstate 5 vers le nord, puis en empruntant la route 542 vers l’est.

Baker 2015 03

Baker 2015 04

Baker 2015 05

Baker 2015 06

Le Mont Baker est un stratovolcan composé principalement de coulées de lave et de brèches andésitiques. Il s’est en grande partie formé avant la dernière grande glaciation (entre 25 000 et 10 000 ans).
L’éruption majeure la plus récente, il y a environ 6700 ans, s’est accompagnée d’un effondrement majeur d’un flanc du volcan, avec des lahars qui se sont engouffrés dans la vallée de la rivière Nooksack, puis vers l’est dans le lac Baker.
En 1975-1976, le Cratère Sherman, juste au sud du sommet, a montré un regain d’activité, mais il n’y a pas eu éruption.

Baker 2015 07

Bien que la surveillance ait été accrue suite à l’activité de1975-1976, elle reste insuffisante en raison de la menace qu’une éruption poserait aux zones habitées proches du volcan. C’est la raison pour laquelle le Mont Baker figure parmi les volcans des Cascades qui devront être équipés en priorité dans les années à venir.
Une randonnée dans les environs du Cratère Sherman n’est pas sans risque car plusieurs bouches laissent échapper du CO2, un gaz inodore qui peut devenir un vrai problème pour des personnes qui ne sont pas habituées à un environnement volcanique.
La route vers le Mont Baker est très agréable. Lorsque vous arrivez au terminus, vous êtes sûr se vous balader autour du Picture Lake qui se trouve au centre d’un superbe paysage dans les Heather Meadows. Le Mont Shuksan qui se reflète dans le lac est l’une des scènes de montagne les plus photographiées en Amérique du Nord.

Baker 2015 16

Baker 2015 19

Baker 2015 20

Un sentier permet de monter un peu plus haut le long d’une crête. Il offre une vue imprenable sur le Mont Baker d’un côté et sur les glaciers du Mont Shuksan de l’autre.

Baker 2015 08

Baker 2015 10

Baker 2015 11

Lorsque vous serez dans le secteur des Heather Meadows, ne manquez pas les belles colonnes d’andésite dont les prismes se dressent tels des fusées vers le ciel.

Baker 2015 13

Baker 2015 14

Baker 2015 15

Photos: C. Grandpey

————————————————

drapeau anglaisStretching along the West Coast of the United States, the Cascade Range harbours a good number of volcanoes, most of which are potentially active. I invite you to travel from the north to the south of the Range and discover some of them.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

When you are about to land in Vancouver, if the weather is clear (which is not so often), you will get a nice view of the alignment of the volcanoes along the Cascade Range, the result of the subduction of the Juan de Fuca tectonic plate as it sinks beneath the North American plate.
Mount Baker (3286 m) stands close to Vancouver and can be easily reached by driving along Interstate 5 and then Highway 542 to the east.
Mount Baker is a stratovolcano composed mainly of andesite lava flows and breccias and was largely formed prior to the most recent major glaciation (between about 25,000 and 10,000 years ago).
The most recent major eruption at Mount Baker, about 6,700 years ago, was accompanied by a major flank-collapse event that caused lahars to rush down the Nooksack River and then eastward into Baker Lake.
In 1975-76, Sherman Crater, immediately south of the summit, showed signs of renewed volcanic activity but there was no eruption.
Although monitoring was increased as a result to the 1975-76 activity, it is now insufficient due to the threat that renewed activity would pose to nearby communities. That’s why Mount Baker has been listed among several Cascade volcanoes that are high priority to have their monitoring systems enhanced in the coming years.
Trekking in the vicinity of Sherman Crater can be dangerous as several vents are releasing CO2, a gas which is odourless and can be a real problem to visitors who are not used to a volcanic environment.
The road to Mount Baker is quite pleasant. When you arrive at the terminus, you are sure to take a walk around Picture Lake which is the centerpiece of a beautiful landscape in the Heather Meadows area. The classic alpine vista of Mt. Shuksan mirrored in Picture Lake is one of the most photographed mountain scenes in North America.
A footpath allows you to climb a bit higher along a ridge that offers great views of Mount Baker on one side and of the Mount Shuksan glaciers on the other side.
While in the Heather Meadows area, do not miss the nice columns of andesite whose prisms rise like rockets towards the sky.