Chaîne des Cascades (Etats Unis): Le Newberry // Cascade Range (United States): Newberry volcano

drapeau-francaisLe Newberry n’est sûrement pas le volcan le plus populaire de la Chaîne des Cascades. Il est pourtant le plus étendu avec une superficie d’environ 3100 km2. Façonné par des éruptions répétées au cours des 400.000 dernières années, le Newberry a pris la forme d’un vaste bouclier. Tout au long de son histoire éruptive, le volcan a produit des nuages de cendres et des tephra, des écoulements pyroclastiques et des coulées de lave dont la composition va du basalte à la rhyolite. Il y a environ 75 000 ans, une éruption explosive et un effondrement majeur ont donné naissance à une vaste dépression volcanique dans la zone sommitale du volcan qui héberge maintenant deux lacs de caldeira. La dernière éruption du Newberry a eu lieu il y a environ 1 300 ans et de nos jours des sources chaudes et des coulées de lave géologiquement jeunes indiquent que le Newberry est encore un volcan actif.
Il y a environ 7000 années, un système de fractures de 35 kilomètres de long s’est ouvert au nord-ouest de la caldeira pour former la Rift Zone Nord-Ouest. Des éruptions ont donné naissance à plusieurs cônes dont Lava Butte, un superbe cône de cendre qui a émis une coulée de lave qui a fait obstacle temporairement à la rivière Deschutes. En certains endroits, la lave fluide a entouré des arbres qui se sont consummés en laissant des moules creux, comme ceux que l’on peut découvrir dans la Lava Cast Forest dont je recommande fortement la visite.
La caldeira actuelle du Newberry mesure 6,5 km sur 8, avec à l’intérieur deux très beaux lacs, Paulina Lake et East Lake, très recherchés pour la pêche, la navigation de plaisance, la baignade et le camping. On trouve des sources chaudes sur les berges de ces deux lacs, avec des températures qui atteignent 57° C. En 1987, des températures supérieures à 260° C, à une profondeur de 900 mètres, ont été relevées dans un trou de forage effectué par l’USGS au coeur de la caldeira. Ces mesures de température indiquent qu’un système magmatique actif se cache sous le Newberry.
L’éruption la plus récente du Newberry, de type explosif, il y a environ 1300 ans, a produit des panaches de tephra et des coulées pyroclastiques suivies de l’émission de la Big Obsidian Flow, la structure volcanique la plus jeune du Newberry. Elle couvre un peu plus de 2,6 km2
Cela fait plus de 30 ans que des explorations sont effectuées afin de savoir si le volcan de Newberry présente un potentiel géothermique. Des températures élevées ont été enregistrées, mais la production de fluide a été jugée insuffisante pour générer de l’électricité. À l’automne 2012, un puits profond a fait l’objet d’une expérience de fracturation sous le volcan pour vérifier si l’eau injectée dans le puits pouvait être chauffée en profondeur et envoyée à la surface pour produire de l’énergie (voir mes notes des 1er juin 2008, 29 août 2011, 12 octobre 2012 et 30 novembre 2014). Cette expérience a suscité de nombreuses réactions au sein de la population qui craignait que la sismicité induite réveille le volcan.
Source: USGS.

————————————-

drapeau anglaisNewberry is by no means the most popular volcano in the Cascade Range. However, it is the largest one and covers an area of about 3100 km2. Newberry was built into the shape of a broad shield by repeated eruptions over the past 400,000 years. Throughout its eruptive history, the volcano has produced ash and tephra, pyroclastic flows, and lava flows that range in composition from basalt to rhyolite. About 75,000 years ago a major explosive eruption and collapse event created a large volcanic depression at its summit that now hosts two caldera lakes. Newberry last erupted about 1,300 years ago, and present-day hot springs and geologically young lava flows indicate that it is still an active volcano.
About 7,000 years ago, a 35-kilometre-long fissure system extending northwest from the caldeira opened up to form the Northwest Rift Zone. Eruptions issued from numerous vents including the nice Lava Butte, a cinder cone which emitted a lava flow that temporarily dammed the Deschutes River. In places, fluid lavas surrounded trees, which burnt and left behind hollow molds including those found along the trail at Lava Cast Forest.
The present Newberry caldeira is 6.5 by 8 km and holds two beautiful lakes, Paulina Lake and East Lake, popular for fishing, boating, swimming, and camping. Both lakes have hot springs with temperatures as high as 57°C. In 1987, temperatures higher than 260°C at a depth of 900 metres were found in a USGS drill hole in the centre of the caldera. These temperature measurements indicate that an active magma system lies beneath Newberry Volcano.
The most recent eruption at Newberry, about 1,300 years ago, produced explosive plumes of tephra and pyroclastic flows followed by the slower effusion of the Big Obsidian Flow, the youngest volcanic feature at Newberry. It covers just over 2.6 km2 .
Newberry Volcano has been explored as a potential source for geothermal energy for more than three decades. High temperatures have been encountered, but fluid production has been inadequate for generating power. In fall of 2012, a deep well was the focus of an experiment to open fractures beneath the volcano and test whether water circulated down the hole can be heated and brought to the surface to produce energy (see my notes of 1 June 2008, 29 August 2011, 12 October 2012 and 30 November 2014). The experiment triggered reactions among the population who feared that the accompanying seismicity might wake up the volcano.
Source: USGS.

++++++++++

Lava Butte, coulée de lave et moules de troncs d’arbres:

Newberry 01

Newberry 02

Newberry 03

Newberry 04

Newberry 05

Newberry 06

Tunnel de lave à proximité de Lava Bute:

Newberry 07

Newberry 08

Caldeira du Newberry, avec Paulina Lake et East Lake:

Newberry 09

Newberry 10

Newberry 11

Big Obsidian Flow:

Newberry 12

 Newberry 14

Newberry 15

Photos: C. Grandpey