Rincón de la Vieja (Costa Rica)

drapeau francaisLe 21 octobre, 2015, j’indiquais que le Rincón de la Vieja Volcano était actif depuis 2012, mais que plusieurs éruptions phréatiques de cendre et de boue s’étaient produites depuis septembre 2015, ce qui avait conduit la Croix-Rouge à mobiliser une petite équipe pour évaluer les risques possibles d’inondation et de dégâts sur les ponts sur la rivière Pénjamo.
Dans une note du 17 mars 2016, Erik Klemetti indique que des volcanologues de l’OVSICORI ont visité le Rincón de la Vieja pour avoir une meilleure idée de l’activité récente. Ils ont découvert un certain nombre de petits dépôts de cendre liés à des éruptions phréatiques qui se sont produites depuis le début de l’année 2016. Il est toutefois intéressant de noter que certains échantillons recueillis contenaient des éléments de magma probablement juvénile sous forme de petits éclats de verre volcanique. Cela laisse supposer qu’il pourrait y avoir une poche de magma à faible profondeur sous la zone sommitale du Rincón de la Vieja.

Les émissions de gaz magmatiques (H2S et SO2) sont également en hausse au niveau du lac de cratère dont la  température est plus chaude (45-55ºC) que pendant les dernières années.
Tous ces changements pourraient signifier que le Rincón de la Vieja entre dans une période plus active, donc plus dangereuse, avec la possibilité de fortes explosions et de lahars. Les personnes vivant à proximité du volcan doivent donc être particulièrement vigilantes.

La dernière grande éruption du Rincón de la Vieja en 1966 avait un VEI  de 3 et on a observé de nombreuses petites explosions dans le demi-siècle qui a suivi cette éruption.
Vous pouvez lire la note Erik Klemetti à cette adresse:
http://www.wired.com/2016/03/blasts-costa-ricas-rincon-de-la-vieja-volcano-hint-something-big/

—————————————-

drapeau anglaisOn October 21st, 2015, I indicated that Rincón de la Vieja Volcano had been active since 2012 but there had been several phreatic eruptions of ash and mud since September 2015 which had led the Red Cross to mobilize a small team to assess possible risks of flooding and damage to bridges over the Pénjamo River.

In a note of March 17th 2016, Erik Klemetti wrote that volcanologists from OVSICORI visited Rincón de la Vieja to get a better idea on the recent unrest. They found a number of small ash deposits related to phreatic explosions that have occurred since the start of 2016. The interesting thing is that some of the samples they collected contained a small component of what appears to be fresh lava in the form of small shards of volcanic glass. This suggests that there could be magma not too far beneath the summit area of Rincón de la Vieja.
The summit crater lake is also emitting more magmatic gases like H2S and SO2, compared to recent years and is warmer as well (45-55ºC).

All these changes at Rincón de la Vieja might mean the volcano is entering a more dangerous period, with the potential for larger explosions and lahars. This means that people living near the volcano need to play close attention to how the volcano is behaving.
The last large eruption from Rincón de la Vieja was a VEI 3 eruption in 1966, although it has produced numerous smaller explosions in the half century since that eruption.

You can read Erik Klemetti’s note at this address:

http://www.wired.com/2016/03/blasts-costa-ricas-rincon-de-la-vieja-volcano-hint-something-big/

Rincon

Crédit photo: Wikipedia.