Le lac de lave de l’Halema’uma’u (Hawaii) // The Halema’uma’u lava lake (Hawaii)

drapeau-francaisLe lac de lave reste actif dans le pit crater de l’Halema’uma’u. Le niveau de la lave n’a pas beaucoup changé au cours des derniers jours; il est assez élevé, entre 29 et 34 mètres sous le plancher de l’Halema’uma’u Crater. Cependant, la lave reste invisible depuis la terrasse du Jaggar Museum, le seul endroit autorisé pour admirer sa lueur.
Depuis le 2 Janvier, il y a eu trois éboulements qui ont provoqué de petites explosions. Voici une courte vidéo de l’une d’entre elles:
https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=vfLVcX85We4
Comme je l’ai expliqué précédemment, lorsque le niveau du lac s’élève, la lave chauffe les parois du cratère. La roche se dilate, se fissure et des blocs finissent par tomber dans le lac. Pendant les explosions, il y a une libération des gaz qui projettent des fragments de lave, parfois jusque sur la lèvre de Halemaumau. Après la dernière explosion, les scientifiques ont déclaré avoir trouvé des fragments dont un qui mesurait une trentaine de centimètres, au niveau de l’ancien point d’observation, fermé suite à l’ouverture de la bouche en 2008.
Le lac de lave a débordé entre fin avril et le 9 mai 2015. C’était la première fois depuis 1982 que la lave se répandait sur le plancher de l’Halema’uma’u. Tant que l’inflation actuelle restera stable (voir ci-dessous), le lac de lave ne débordera probablement pas

———————————

drapeau-anglaisThe lava lake remains active within the Halema’uma’u pit crater. The level of lava has not changed significantly during the past several days; it is quite high, between 29 and 34 metres below the floor of Halema’uma’u Crater. However, lava can’t be seen from the Jaggar Museum, the only authorised place to have a glimpse of the glow of lava.

Since January 2nd, there have been three rockfalls resulting in small explosions. Here is a short video of one of them:
https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=vfLVcX85We4
As I explained it previously, when the lava lake rises, it heats the rock in the vent’s rim. The rocks in the crater walls expand with the heat, crack and then fall into the lake. During the explosions, there is a release of gas and that propels fragments of molten lava upward, and some of them may make it to the rim of Halemaumau. After the last explosion, scientists reported finding fragments, including one that measured 30 centimetres covering the old lookout on the rim of Halemaumau crater, which was closed after the vent opened in 2008.
The lava lake last overflowed between late April and May 9th 2015. It marked the first time the floor of Halemaumau was exposed to lava since 1982. As long as inflation remains stable (see below), the lava lake is unlikely to overflow again.

Halemau

Relative stabilité de la déformation du sommet du Kilauea.

Halemau-fevrier

La lueur du lac de lave vue depuis la terrasse du Jaggar Museum.

(Photo: C. Grandpey)

Les grottes de glace du Mauna Loa (Hawaii) et de l’Etna (Sicile) // Ice caves on Mauna Loa (Hawaii) and Mt Etna (Sicily)

drapeau-francaisSelon plusieurs scientifiques, on observe une baisse de la quantité de glace à l’intérieur des tunnels de lave qui se trouvent dans la partie supérieure du versant nord du Mauna Loa. Le phénomène est probablement à mettre en relation avec le réchauffement climatique.
Il existe deux tunnels de lave avec de la glace à l’intérieur toute l’année sur le Mauna Loa. Une récente étude fait état des changements observés depuis les premières observations effectuées en 1978. Le rapport explique que la perte de glace pourrait s’accélérer.
Une importante plaque de glace occupe encore une extrémité de la Mauna Loa Ice Cave, mais une grande partie de la glace qui recouvrait le sol à l’intérieur a disparu, laissant derrière elle des dépôts de minéraux. La grotte se trouve au-dessus de 3500 mètres au dessus du niveau de la mer. En 1978, la couche de glace, baptisée «La Patinoire», avait une épaisseur d’environ 45 centimètres et couvrait environ 260 mètres carrés. Aujourd’hui, on ne trouve plus que quelques plaques de glace éparses de quelques centimètres d’épaisseur. Les chercheurs ont constaté que la température moyenne de l’air dans la grotte était d’environ 0,1°C entre novembre 2011 et novembre 2013. Elle n’a été inférieure à zéro que pendant 37% de cette période. En plus de la température, le niveau de glace dans la grotte est également influencé par les précipitations et le débit d’air, de sorte que la sécheresse récente qui a affecté la Grande Ile pourrait avoir joué un rôle dans la disparition de la glace.
La Mauna Loa Ice Cave s’est formée il a 750 à 1500 ans, ce qui signifie qu’une partie de la glace s’est formée il y a plusieurs siècles et peut donner des indications intéressantes sur les conditions environnementales du passé. Les échantillons de vie microbienne actuellement à l’étude pourraient aider à comprendre le développement de micro-organismes sur la planète Mars qui recèle également de nombreux tunnels de lave.
La fonte de la glace a également été observée dans Arsia Cave, l’autre tunnel de lave sur le Mauna Loa, mais comme il a été découvert seulement en 2009, il est difficile de tirer des conclusions sur les changements observés au cours de la même période que la Mauna Loa Ice Cave.
Il n’y a pas de grottes de glace connues sur le Mauna Kea, qui possède moins de tunnels de lave.
Source : West Hawaii Today.
Voici plusieurs photos de la Mauna Loa Ice Cave. Leur auteur ne précise pas la date des prises de vues :
http://www.cavepics.com/html/ARSF.html

On trouve des tunnels de lave sur de nombreux autres volcans dans le monde. Plus près de nous, l’Etna recèle plusieurs d’entre eux. Un de mes meilleurs souvenirs est la visite de la Grotta del Gelo sur le flanc nord du volcan dans les années 1990. J’y suis entré avec mon fils et un ami sicilien. A cette époque il fallait être très prudent car le sol en légère pente était couvert de glace et donc très glissant. Nous avons dû utiliser une corde pour ne pas tomber et glisser vers le fond de la grotte. Il y avait un petit réseau de galeries orné de magnifiques stalactites et de stalagmites de glace. Une fois les lampes éteintes, le spectacle était magnifique, avec la transparence bleutée de la glace qui était éclairée par la lumière de l’extérieur.
Je me souviens que la Grotta del Gelo a été vandalisée quelques mois après notre visite et que son accès avait alors été interdit. Je ne sais pas quelle est la situation aujourd’hui. D’après ce que j’ai pu lire, il semble que les guides de l’Etna conduisent les touristes vers cette merveille de la Nature.
D’autres tunnels de lave (sans glace à l’intérieur) méritent une visite sur le flanc nord de l’Etna, comme la Grotta dei Lamponi, la Grotte des Framboises.

————————————–

drapeau-anglaisScientists say they are noticing a decline in the ice supply in lava tubes high up on Mauna Loa’s north flank, with climate change likely a factor.
There are two lava tubes known to have ice year-round on Mauna Loa, and a recently published study documented the changes in one first surveyed in 1978. The report warns that additional ice loss could occur rapidly. The perennial ice still largely blocks one end of the lava tube, simply called the Mauna Loa Ice Cave, but a large ice floor has disappeared, leaving behind mineral deposits.
The cave sits above 3,500 metres above sea level. In 1978, the ice sheet, known as the “Skating Rink,” was about 45 centimetres thick and covered about 260 square metres. Sporadic spots of ice a few centimetres thick are now found instead. The researchers found air temperatures in the cave to average about 0,1°C from November 2011 to November 2013. Temperatures dropped below freezing 37% of the time.
In addition to temperature, ice levels in the caves also are influenced by precipitation and airflow, so that a recent drought on the island could have played a role in the sheet’s demise.
The lava tube is between 750 and 1,500 years old, which means that some of the ice could have formed centuries ago and hold clues to past environmental conditions. The samples of microbial life in the ice cave which are being studied could shed light on the development of microorganisms on Mars, which also is known to have many lava tubes.
Ice melting also has been observed in the Arsia Cave on Mauna Loa, but since that tube was discovered in 2009, it’s not clear how much the supply might have changed over the same time frame.
There are no known ice caves on Mauna Kea, which has fewer lava tubes.
Source: West Hawaii Today.
Here are a few photos of the Mauna Loa Ice Cave. Their author did not indicate the date of the shots:
http://www.cavepics.com/html/ARSF.html

Lava tubes can be found on many other volcanoes in the world. Closer to us, Mount Etna conceals several of them. One of my best memories is the visit of the Grotta del Gelo on the northern flank of the volcano in the 1990s. I got into it with my son and a Sicilian friend. By that time, you needed to be very careful as the slopy ice-covered ground was slippery. We had to use ropes in order not to fall and slide down to the bottom of the cave. There was a small network of galleries inside the cave which was full of stalactites and stalagmites of ice. Once you turned off your torchlights, the show was great, with the blue colour of the ice illuminated by the light from the outside.
I can remember the Grotta del Gelo was vandalised a few months after our visit and that its access had been forbidden. I don’t know what the situation is like today. From what I read; it seems Etna guides are leading people to that natural wonder.
Other lava tubes (with no ice in them) are worth a visit on Mt Etna’s northern flank, like the Grotta dei Lamponi.

Grottes Etna 03

Grottes Etna 04

Etna: Stalactites de glace et Grotta dei Lamponi  (Photos: C. Grandpey)