Eruption dans l’Holuhraun (Islande) : Pilote d’hélicoptère devant la justice // Holuhraun eruption (Iceland) :Helicopter pilot sued

drapeau-francaisTout le monde sait que pendant une éruption une zone de sécurité d’accès interdit est souvent mise en place autour d’un volcan. Un pilote d’hélicoptère de Reykjakik a ignoré ces restrictions lors de l’éruption dans l’Holuhraun et il va maintenant avoir des problèmes avec la justice islandaise.
Le pilote de la compagnie Reykjavik Helicopters est poursuivi par la police du nord-est de l’Islande pour avoir atterri à trois reprises avec des passagers et les avoir autorisés à débarquer dans une zone interdite. Les deux premières déposes ont eu lieu en septembre 2014, et la troisième un mois plus tard.
Le troisième atterrissage a davantage attiré l’attention car une passagère, Goga Ashkenazi, une milliardaire en provenance du Kazakhstan, a posté sur Instagram une photo d’elle-même sur le site de l’éruption. L’image montre les passagers à seulement quelques mètres de l’éruption, ce qui était formellement interdit. L’éruption produisait d’importantes quantités gaz toxiques, décrits comme potentiellement mortels, et les risques incluaient des explosions de vapeur, des crues glaciaires et des retombées de cendre. Tout cela justifiait la décision des autorités de fermer la zone, sauf aux scientifiques et aux médias munis d’autorisations.
Le procès du pilote se déroulera à la Cour du District du Nord-Est le 14 janvier.
NDRL : Il est étonnant de voir que les passagers de l’hélicoptère ne sont pas poursuivis, car eux aussi étaient en infraction. C’est bien connu : Nul n’est censé ignorer la loi.
Source : Iceland Review.
Un conseil d’ami : Si vous fréquentez des zones éruptives interdites, évitez de diffuser vos images sur Internet, en particulier sur les réseaux sociaux. Elles peuvent être remarquées par les autorités ou des personnes peu scrupuleuses qui n’hésiteront pas à vous dénoncer. N’oubliez pas qu’il existe des pays où la délation est un sport national.

———————————–

drapeau-anglaisEverybody knows that during an eruption a no-access zone is often set up around the volcano for obvious safety reasons. A Reykjakik helicopter pilot ignored the restrictions during the Holuhraun eruption and is now going to have problems with the Icelandic justice.
The pilot from Reykjavík Helicopters has been charged by the Northeast Iceland Chief of Police for landing three times with passengers and letting them out in a restricted area. The first two landings occurred in September, 2014, and the third a month later.
The third landing received more attention than others, since one of the passengers, Goga Ashkenazi, a billionaire from Kazakhstan, posted a picture of herself at the eruption site on Instagram. The picture showed the passengers just a few metres from the eruption, much closer than was permitted. The eruption produced poisonous gases, which were described as potentially fatal,in high quantities in the area, and risks included steam explosions, a glacial outburst flood and volcanic ash, giving authorities ample reason to close off the area to all but scientists and media personnel with special permits.
The court case will be filed in the Northeast District Court on January 14th .
Source: Iceland Review.

Bardarbunga

Crédit photo: Wikipedia

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.