Volcans néo-zélandais / New Zealand volcanoes

drapeau francais.jpgLe dernier rapport de GNS Science indique qu’un dôme de lave très inhabituel s’est formé à l’intérieur du cratère de White Island dont le niveau d’alerte a été élevé de 1 à 2. Brad Scott, volcanologue de GNS Science, affirme qu’il n’a jamais vu un tel dôme depuis 30 ans qu’il visite le volcan. A cause des panaches de gaz, il est difficile de bien voir ce dôme qui a probablement un diamètre de 20 ou 30 mètres (voir photo ci-dessous), avec des aiguilles à sa surface. On pense que le dôme est le résultat de l’éruption observée le 5 août 2012. Au vu des dernières photos, je remarque que le cratère de White Island a beaucoup changé depuis la visite que j’ai effectuée en février 2009.

Les scientifiques confirment que le Ruapehu demeure actif et que le risque d’une éruption ne saurait être écarté. Les analyses révèlent des températures supérieures à la normale sous le lac de cratère dont la température se maintient à 20-25°C. Il se peut qu’il existe une zone de blocage des gaz à quelques centaines de mètres sous le lac, ce qui peut entraîner une hausse de pression et au final une explosion, avec un effet de cocotte-minute. Les petits séismes enregistrés à 3 – 5 km sous le lac fin octobre et début novembre ont disparu.

Les gaz continuent à s’échapper du Tongariro mais aucune nouvelle activité éruptive n’a été observée depuis l’explosion du 21 novembre. Il ne faudrait toutefois pas écarter le risque d’une nouvelle éruption dans les prochains mois.

drapeau anglais.jpgGNS Science’s last report indicates that a rare « lava dome » has formed in the crater of White Island volcano, as scientists raised the volcanic alert level from 1 to 2.GNS Science volcanologist Brad Scott said he had « never seen anything like it » in his 30 years visiting the island. Because of the gas plumes, the dome is difficult to see but it is probably 20-30 metres across (see photo here below) and has spines sticking up. It is thought the lava dome was a result of an ash eruption recorded on August 5th. Judging from the latest photos, the crater has much changed since my visit in February 2009.

Scientists also confirmed Ruapehu remains at a heightened level of unrest and that an eruption is « more likely than normal ». Analysis is still showing higher than normal temperatures beneath the crater lake whose temperature is stable at 20-25°C. This may reflect a partially sealed zone a few hundred metres beneath the lake which might be causing a pressure build up behind it and lead to a pressure-cooker explosion. Small earthquakes 3 to 5 kilometres beneath the crater lake in late October and early November have now stopped.

Despite continued gas discharge, that has been very noticeable over the last few days, Tongariro has not erupted since the explosion on November 21st. However, the risk of further eruptions remains over the next few months.

white island,ruapehu,tongariro,volcans,volcanoeslady knox,volcano news

Le dôme de lave de White Island (Crédit photo: GNS Science)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.