Une nouvelle île au large du Japon? / A new island off Japan?

drapeau francais.jpgSelon la presse japonaise, une éruption sous-marine a été observée mercredi matin près de l’île Minami-Iwoto, dans l’Océan Pacifique.

Un navire des gardes-côtes a aperçu un panache de vapeur qui montait de la surface à 5 km au N-NE de l’île. C’est la première fois depuis juillet 2005 qu’un panache volcanique est observé dans cette région qui se trouve à environ 1200 kilomètres au sud de Tokyo.

D’après les garde-côtes de Yokohama, «  le volcan a émis de la fumée et de la cendre jusqu’à une centaine de mètres de hauteur. La mer a pris une couleur jaunâtre ou verdâtre et parfois grise ».

La Japan Meteorological Agency (JMA) indique que le volcan – connu sous le nom de Fukutokuokanoba – est entré 7 fois en éruption depuis 1904, année où son activité a été observée pour la première fois. A 3 reprises, les éruptions ont donné naissance à une île qui a ensuite disparu sous la surface de l’océan. Au cours de l’éruption de 1986, une nouvelle île est apparue mais elle a été balayée par les vagues. Toutefois, en 1999, un soulèvement du plancher marin a réduit la profondeur à seulement 22 mètres.

Il se pourrait que la dernière activité donne, elle aussi, naissance à une nouvelle île.

drapeau anglais.jpgAccording to the Japanese press, an underwater volcanic eruption was detected Wednesday morning close to Minami-Iwoto island in the Pacific Ocean.

A coast guard vessel spotted a white plume of smoke rising from the sea about 5 kilometres north-northeast of the island.

It was the first time since July 2005 that volcanic smoke had been detected in the area, which is located about 1,200 kilometres south of Tokyo.

According to the Yokohama coastguards, “the volcano spewed ash and smoke about 100 metres into the air, and the surrounding sea area changed to a yellowish-green colour while other parts became a cloudy grey”.

According to the Japan Meteorological Agency, the volcano, known as Fukutokuokanoba, has erupted seven times since 1904, when its activities were first recorded. On three occasions, land masses were formed, but all later sank below the waterline. In the 1986 eruption, a new island appeared after lava accumulated. The island was washed away by waves, but seabed upheaval reduced the water depth to 22 metres in 1999. It’s possible that the recent volcanic activity could form a permanent island.

Etna (Sicile / Italie)

drapeau francais.jpgAvec l’automne, la couverture nuageuse a fait son retour sur l’Etna et la nouvelle webcam installée sur la lèvre de la Bocca Nuova ne montrait que du brouillard ces derniers temps. Ce matin, la vue est plus dégagée et on peut voir que l’activité du cratère se limite à des émissions de gaz. Cette faible activité est confirmée par l’amplitude du tremor qui garde des valeurs basses.

drapeau anglais.jpgWith autumn , the clouds are shrouding the summit of Mount Etna so that the webcam that was recently set up on the rim of Bocca Nuova only showed fog during the past days. The view is clearer this morning and one can see that activity only consists of gas emissions. This low activity is confirmed by the  amplitude of the tremor that keeps low values.

etna-3-blog.gif

Avec l’aimable autorisation de L.A.V.E.

Réouverture du Tongariro Crossing (Nouvelle Zélande)

drapeau francais.jpgComme je l’ai indiqué précédemment, le sentier du célèbre Tongariro Crossing avait été fermé suite à l’éruption du Mont Tongariro le 6 août dernier. L’éruption est maintenant terminée et le sentier a été remis en état de sorte qu’il sera à nouveau praticable dès vendredi. L’accès sera toutefois interdit à moins d’un kilomètre du Te Maari Crater où a eu lieu l’éruption.

Je recommande chaudement à ceux qui se rendent en Nouvelle Zélande de faire le Tongariro Crossing. Le trajet est long mais ne présente pas de difficultés techniques. Les paysages rencontrés sont magnifiques.

drapeau anglais.jpgAs I put it before, the famous Tongariro Crossing had been closed after the eruption of Mount Tongariro on August 6th. The eruption is now over and the track will reopen on Friday.  However, access will be restricted in a 1-km hazard zone around the Te Maari crater where the eruption took place.

I would strongly advise those who visit New Zealand to do the Tongariro Crossing. It is quite long but not difficult from a technical point of view. The landscapes you cross are great.

Emerald-lakes.gif

Emerald Lakes, pendant le Tongariro Crossing (Photo: C. Grandpey)

 

Kilauea (Hawaii / Etats Unis)

drapeau francais.jpgLe HVO a mis en ligne deux vidéos montrant la partie occidentale du lac de lave à l’intérieur du pit crater de l’Halema’uma’u. Le point le plus actif correspond à la source de l’alimentation. La lave se déplace ensuite vers l’est sous l’effet de la convection. Les craquements et autre bruits sourds sont provoqués par la fracturation et la chute des roches des parois sous l’effet de la chaleur.

http://hvo.wr.usgs.gov/multimedia/uploads/multimediaFile-409.mov

http://hvo.wr.usgs.gov/multimedia/uploads/multimediaFile-410.mov

drapeau anglais.jpgHVO has released two videos showing the western part of the lava lake within Halema’uma’u pit crater. The spattering is the source of the lava which is then moved eastward by the convection. The crackling and popping noises are from fracturing and the falling of the rocks composing the walls of the vent caused by thermal expansion.

http://hvo.wr.usgs.gov/multimedia/uploads/multimediaFile-409.mov

http://hvo.wr.usgs.gov/multimedia/uploads/multimediaFile-410.mov