Kilauea (Hawaii / Etats Unis)

kilauea,volcans,volcanoes,volcano newsComme je l’indiquais précédemment, le Kilauea connaît en ce moment une longue phase de gonflement et, de ce fait, le niveau de la lave dans l’Halema’uma’u a atteint un niveau que je ne lui avais jamais connu. La capture d’image ci-dessous est impressionnante. Il ne faudrait pourtant pas s’emballer et penser que très prochainement la lave va déborder sur le plancher du cratère. Il serait étonnant que l’épisode de gonflement dure éternellement mais la Nature a, elle aussi, ses raisons que la raison ne connaît point… Alors qui sait ?

 

kilauea,volcans,volcanoes,volcano newsAs I put it before, Kilauea is currently going through a long inflation event and lava within Halema’uma’u has reached a level I had never seen before. The screenshot here below is quite impressive. However, one should not imagine that lava will overflow over the crater floor in the coming days; there is still a long way to go for that! The odds are that the inflation episode will stop sooner or later but Nature is whimsical and decides for itself… Then who knows?

kilauea,volcans,volcanoes,volcano news

(Avec l’aimable autorisation du HVO)

Publicités

Etna (Sicile / Italie)

etna,eruption,volcans,volcanoes,volcano newsLa presse italienne confirme la reprise d’activité dans la Bocca Nuova. L’édition palermitaine de La Repubblica indique que « l’Etna a repris son activité éruptive exactement 3 mois après le début de la précédente le 5 juillet dernier. Une coulée de lave sort de la Bocca Nuova…et un panache de gaz est également visible de très loin.» Il faudrait savoir si la lave mentionnée dans l’article s’écoule, comme précédemment, à l’intérieur de la Bocca Nuova ou sur le versant extérieur. L’article reste très flou à ce sujet et les images en ma possession ne montrent pas d’épanchement lavique sur les flancs du volcan.

Une nouvelle webcam permet désormais de voir l’intérieur de la Bocca Nuova:

http://www.radiostudio7.it/webcam/etna3.jpg?1220

 

etna,eruption,volcans,volcanoes,volcano newsThe Italian newspapers confirm the new activity on Mount Etna. The Repubblica for Palermo indicates that “Etna started again its eruptive activity 3 months after the beginning of the previous one on July 5th. A lava flow is coming out of Bocca Nuova… and a gas plume can be seen from a long distance away.” The point is to know whether lava is flowing inside or outside Bocca Nuova. The article is not very clear and the images I could see do not show any lava flow on the flanks of the volcano.

A new webcam allows to see inside Bocca Nuova:

http://www.radiostudio7.it/webcam/etna3.jpg?1220

 

Auscultation des volcans américains et japonais

drapeau francais.jpgUn avion de la NASA, avec à son bord un radar 3D mis au point par le Jet Propulsion Laboratory (JPL) de  Pasadena, Californie, vient de quitter cet Etat pour une campagne de 10 jours. Le but est d’étudier les volcans actifs d’Alaska et du Japon.

L’avion de la NASA a subi quelques modifications et les ingénieurs ont installé le système radar UAVSAR (Uninhabited Aerial Vehicle Synthetic Aperture Radar) dans une coque sous le ventre de l’appareil.

Le système UAVSAR est capable de « voir » sous la surface de la Terre et de détecter les moindres déformations. Les scientifiques de la NASA l’utilisent périodiquement pour repérer des modifications de l’activité volcanique. Le radar utilise l’interférométrie qui envoie vers le sol des impulsions d’énergie micro-onde à partir d’un capteur situé sous l’appareil et permet de détecter les moindres déformations de la surface de la Terre.

L’UAVSAR permettra d’obtenir tout d’abord des images des volcans de l’ouest des Etats-Unis.

Après avoir refait le plein de carburant, l’avion prendra la direction de la base Elmendorf-Richardson située à proximité d’Anchorage en Alaska où le système UAVSAR ira étudier et photographier les volcans de cet Etat, sans oublier les Iles Aléoutiennes.

L’avion se rendra ensuite à la base américains de Yokota au Japon. Yokota sert de point de départ aux missions scientifiques qui étudient les volcans les plus dangereux de l’archipel japonais.

Sur le chemin du retour, l’avion suivra exactement la même trajectoire et rassemblera des données en sens opposé avant d’arriver sur la base de Palmdale le 11 octobre. Un pilote automatique de très haute précision permet à l’appareil de suivre la même trajectoire qu’à l’aller, avec une précision de 4 mètres, voire moins. Cela permet au système UAVSAR de photographier la surface de la terre sous tous les angles et de prendre en compte des modifications de quelques millimètres seulement.

L’UAVSAR fournit des informations qui complètent les données satellitaires et permettent de mieux comprendre les déformations subies par les volcans avant, pendant et après les éruptions.

 

drapeau anglais.jpgA NASA aircraft carrying a 3-D aerial radar developed by NASA’s Jet Propulsion Laboratory, Pasadena, CA, has left California for a 10-day campaign to study active volcanoes in Alaska and Japan.

The modified NASA aircraft, with JPL’s Uninhabited Aerial Vehicle Synthetic Aperture Radar (UAVSAR), is equipped with a pod under its belly, will image volcanoes in the western United States.

UAVSAR can see below Earth’s surface to monitor very subtle deformations. NASA scientists periodically use UAVSAR to monitor subtle changes in volcanic activity. The radar uses a technique called interferometry, which sends pulses of microwave energy from the sensor on the aircraft to the ground to detect and measure very subtle Earth surface deformations.

UAVSAR will first image volcanoes in the western United States.

After refueling, the aircraft will travel on to Joint Base Elmendorf-Richardson near Anchorage, Alaska, where UAVSAR will image a series of volcanoes, including those in the Aleutian Islands.

The plane will then fly to Japan’s Yokota Air Force Base near Tokyo. Yokota is the staging location for science missions to collect data about volcanoes on several islands in Japan that pose a hazard to nearby populations.

On its return, the aircraft will repeat the route, acquiring data from the opposite viewing direction, before arriving back at its base in Palmdale October 11th .

The aircraft features a high-precision autopilot with a navigation system that enables the plane to fly repeat paths to an accuracy of 4 metres or less. With the precision autopilot engaged, the UAVSAR is able to acquire repeat-pass data that can measure land-surface changes within millimetres.

UAVSAR provides a measurement system that complements satellite-based observations and helps to better understand the deformation of volcanoes prior to, during or after an eruption.