Violent séisme au Japon

drapeau francais.jpgUn très violent séisme (M 8,9) a frappé le Japon ce vendredi 11 mars à 14h46 (heure locale). L’épicentre se situe en mer à 130 km à l’est de Sendai (Ile d’Honshu), à une profondeur de seulement 24 km. Un tsunami de 10 mètres de hauteur a touché la côte est de Honshu. Des dégâts importants ont été signalés à Sendai. L’aéroport Narita à Tokyo a été fermé. Une alerte tsunami a été lancée dans tout le Pacifique (Philippines, Indonésie, Australie, Nouvelle Zélande, Hawaii, Amérique Centrale, Amérique du Sud, etc.). On dénombre de nombreuses victimes. C’est le séisme le plus violent de l’histoire du Japon.

Si vous lisez l’anglais, je vous conseille de vous rendre à l’adresse ci-dessous où vous suivrez l’évolution de la situation à Hawaii où un processus d’évacuation est en cours. On s’attend à ce qu’une vague de deux mètres de hauteur touche Kauai vers 15 heures et la Grande Ile vers 15h30.

http://www.hawaii247.com/

Dans le même temps, un séisme de M 4,5 a été enregistré à 22h58 (heure locale) jeudi soir à proximité de Volcano, sur le Kilauea. Il n’y a probablement pas de lien avec le séisme japonais étant donné que la secousse est locale. Elle est vraisemblablement liée à des mouvements de magma sous le volcan.

 

drapeau anglais.jpgA huge earthquake (M 8.9) hit Japan on Friday March 11th 2011, at 2:46 pm (local time). The epicentre was located offshore 130 km E of Sendai, in Honshu, at a depth of 24 km only. A 10-metre-high tsunami has hit the eastern coast of Honshu. Major damage was reported at Sendai. Narita airport in Tokyo is closed. A tsunami warning was placed over the Pacific including Australia, New Zealand, Hawaii, Central America, and South America. Many fatalities have been reported. This is the largest historical earthquake in Japan.

If you can read English, just click on the link here below and you will keep up with the situation at Hawaii where an evacuation is underway. A 2-metre-high wave is expected at 15:00 or so at Kauai and 15:30 or so on the coasts of Big Island.

http://www.hawaii247.com/

Meantime, Big Island recorded a M 4.5 earthquake near Volcano at 10:58 p.m. on Thursday. As the event was local, there is probably no link with the Japanese earthquake. The chances are that it was caused by magma movements below the volcano.

Tsunami-01.jpg
Tsunami-02.jpg
Prévention des tsunamis à Hawaii (Photos: C. Grandpey)

Kilauea (Hawaii / Etats Unis)

drapeau francais.jpgSituation à 7 heures (heure française):

L’éruption fissurale de Kamoamoa a cessé hier. Est-ce juste une pause ou un arrêt définitif ? Personne ne le sait.

Les émissions de SO2 le long de l’East Rift Zone continuent à décliner. Il en va de même du tremor qui reste toutefois élevé, avec un niveau supérieur à ce qu’il était avant l’éruption, que ce soit au sommet du Kilauea ou sur le site de Kamoamoa.

Le dégonflement se poursuit sur l’East Rift Zone.

Au sommet du volcan, le lac de lave dans l’Halema’uma’u est totalement invisible et a probablement été recouvert par les matériaux d’effondrement des parois.

Ces informations ne vont pas arranger les affaires des compagnies d’hélicoptères basées à Hilo dont tous les vols étaient retenus jusqu’à la fin du week-end.

Toutefois, comme je l’ai déjà écrit à plusieurs reprises, je suis persuadé que le Kilauea connaît actuellement une phase de transition. Tout le magma stocké sous le volcan n’a pas été évacué à Kamoamoa et il est probable que d’autres événements se produiront dans les prochains jours.

 

drapeau anglais.jpgSituation at 7 o’clock (French time)

The Kamoamoa fissure has stopped erupting since yesterday. Is it just a pause or a real stop? Nobody knows! 

East Rift Zone SO2 emissions continue to decline. 
Seismic tremor is declining, but remains elevated above pre-Kamoamoa eruption levels at Kīlauea’s summit and the Kamoamoa eruption site.
On the East Rift Zone, deflation continues.
At Kīlauea’s summit, the lava lake within the Halema’uma’u Crater vent is not visible, most likely a result of being obscured by rubble.

All this is bad news for the helicopter companies in Hilo whose flights are all booked through the weekend.

As I put it before, I am convinced this is just a transition period. All the magma below Kilauea has not been evacuated by the current eruption. More events are to be expected.

Merapi, le volcan interdit

Bien que l’éruption soit officiellement terminée, le Merapi reste dangereux car la cendre n’est pas encore stabilisée. Mon contact indonésien m’indique par ailleurs que des explosions ont été entendues ces derniers jours.

Au vu de ce danger, l’ascension du volcan reste interdite, mais cela n’a pas empêché plusieurs dizaines de personnes (dont beaucoup d’Européens, parmi lesquels des Français) de pénétrer dans la zone d’exclusion et de grimper au sommet du volcan en compagnie de guides indonésiens.

Les autorités indonésiennes rappellent que les contrevenants s’exposent à une peine de 10 ans de prison et des amendes de 20 000 euros. Des panneaux d’interdiction d’accès ont été installés le long des routes et des employés préposés à la sécurité empêchent normalement les gens de passer. On pense que les randonneurs illégaux ont pénétré dans la zone interdite après minuit pour ne pas être vus. Ce comportement n’a pas été apprécié par la police qui promet de faire respecter la loi.

Source: The Jakarta Globe.